Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
MENU

Selection

2017-2018

coll. Musée de la Résistance nationale / Champigny

Le général de Lattre de Tassigny remet une décoration à la Serge Gras, jeune soldat de la " colonne Fabien ", avril 1945

 

 

 

 

Après la libération de Paris, le colonel Fabien, commandant du secteur sud de Paris, rassemble quelques centaines de FFI au sein de la " brigade de Paris " pour continuer la lutte contre l'Allemagne nazie. Cette " brigade de Paris " appelé aussi " colonne Fabien ", grossie de centaines de nouveaux volontaires, est rattachée à l'Armée américaine puis devient le 151e régiment d’infanterie rattaché à la 1ère armée française du général de Lattre de Tassigny sur le front d’Alsace, et puis en Allemagne.

Le 27 décembre 1944, le colonel Fabien est tué par l’explosion d’une mine qu’il était en train d’examiner

 

Serge Gras est l'un des plus jeunes soldats de la " colonne Fabien " et du 151e régiment d'infanterie. Né à Lyon en 1929, il vient d'avoir 16 ans quand il est décoré par le général de Lattre de Tassigny. Il fait partie des " engagés volontaires pour la durée de la guerre " autorisés à devenir soldat à condition d'avoir une autorisation parentale et au moins 17 ans... Quelques jours après avoir été décoré, Serge Gras est tué lors des combats en Allemagne le 12 avril 1945.

De gauche à droite : le général de Lattre de Tassigny ; Jacques Monod (état-major national FFI) ; Joseph Kessel (en uniforme d'aviateur) ; Serge Gras.