Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
MENU

Selection

2017-2018

coll. Musée de la Résistance nationale / Champigny

Tract diffusé au moment de la libération de Clermont-Ferrand évoquant la nécessité de continuer la lutte jusqu'à la victoire, août 1944

 

La ville de Clermont-Ferrand est libérée le 27 août 1944.

 

 

Le 27 août, les troupes allemandes évacuent Clermont-Ferrand. Les maquisards entrent dans la ville peu après. Les FFI procèdent à l’arrestation des représentants du l'Etat français et établissent leur quartier général à la préfecture. Le lendemain, le nouveau commissaire de la République et le nouveau préfet nommés par le général de Gaulle s’adressent depuis le balcon de la préfecture à une foule de 15 000 personnes en liesse.

Transcription

CLERMONT EST LIBRE,

 

 

MAIS...

toutes nos villes de France ne connaissent pas encore l'allégresse de la victoire. Les Allemands occupent toujours certaines parties de notre territoire.
Le sol des Arvernes n'est plus foulé par la botte nazie,

MAIS...

des milliers et des milliers des nôtres, prisonniers, déportés, travailleurs en Allemagne, subissent le plus odieux esclavage.
Nous avons enfin secoué le joug,

MAIS...

la victoire nous a coûté cher ; les barbares qui s'enfuyaient ont incendié nos villages, saccagé notre patrie.

 

LA LUTTE N'EST PAS FINIE ENCORE !

Ne nous endormons pas dans une paix trompeuse, la France plus que jamais a besoin de nous.