Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
Maurice Schumann, ancien porte-parole de Charles de Gaulle à la radio de Londres, émission d'Olivier Germain Thomas (1986, à réécouter ou à podcaster)
Samedi, 31 Août, 2019 (Jour entier)

Emission proposée par Olivier GERMAIN THOMAS qui s'entretient avec l'homme politique et écrivain Maurice SCHUMANN, ancien porte-parole de Charles de GAULLE à la radio de Londres. A travers le récit de son parcours et de ses engagements émane la vie d'un homme doué d'un grand esprit de liberté.

  • 0h00'00 Olivier GERMAIN THOMAS énonce la date du 18 juin 1943 suivi d'un extrait radiophonique de l'émission "Honneur et patrie" (le poste de résistance française installée à Londres) et présente Maurice SCHUMANN, alors porte-parole de Charles de GAULLE. Document d'archive INA radio Brazzaville.
  • 0h01'25 Musique générique et présentation de Maurice SCHUMANN par Olivier GERMAIN THOMAS
  • 0h02'30 Il se rappelle du grand élan patriotique de l'époque où il est né. Il se remémore son enfance et son adolescence durant les deux Guerres Mondiales. Il donne son opinion sur la position des politiques durant ces périodes. Il évoque Clémenceau et le jour de la victoire en 1918. Il parle de ses études aux lycées JANSON-de-SAILLY et Henri-IV, de l'ambiance, des relations entre les filles et les garçons, du mythe, du mérite de ses professeurs.
  • 0h23'00 La vie politique était importante au sein du lycée et la gauche n'était pratiquement pas représentée, mais après le passage de MENDES FRANCE, une section d'ordre social est formée. Il y adhère. Sa prise de conscience naît Un jour, alors qu'il visite les chambres des domestiques de ses parents. Il entre en kagne et découvre un milieu social différent très ancré à gauche.
  • 0h28'20 Olivier GERMAIN THOMAS parle du philosophe Alain. Maurice SCHUMANN parle alors d'Alain, son professeur de philosophie comme d'un agnostique, d'un défenseur de l'éveil de la liberté et d'un homme qui cherchait sans cesse la remise en cause. Il raconte le déroulement des cours.
  • 0h35'23 Il parle de ses études de lettres, de son entrée dans l'Agence Havas comme journaliste, notamment pour la revue "La Vie d'Intellectuel". Il parle de son engagement dans le christianisme d'avant-garde. Il raconte qu'il écrivait sous plusieurs pseudos et qu'Un jour, il fut exclu de couvrir "la grande politique" entre les accords de Munich et la guerre. Alors qu'il est président de la Commission Etrangère de l'Assemblée Nationale, il rencontre Georges Bonnet et condamne les accords de Munich.
  • 0h43'36 Il explique comment il prend connaissance de l'existence du Général de GAULLE. Puis, après l'appel du 18 juin 1940, il décide de partir à Londres et de rejoindre le réseau de résistance en place. Il raconte son voyage de Paris à Londres.
  • 0h50'46 Intermède musical et extrait de l'émission "Honneur et patrie" de la Radio Londres - Document d'archive INA radio Brazzaville.

 

Dans la série « Mémoires du siècle ». Rediffusion de l'émission du 5 août 1986. 

 

 
France Culture, 65 min.