Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
Les empires, 18e rendez-vous de l'Histoire de Blois
Dimanche, 11 Octobre, 2015 - 09:30 - 19:00

 

Parmi les événements des rendez-vous de Blois, signalons :

  • jeudi 8, 09:45, auditorium du Conservatoire (rediff. samedi à 09:30 + à la Maison de Bégon vendredi à 14:00) : En quête d’histoire(s), Pleine-Fougères en temps de guerre, six courts métrages documentaires réalisés par des élèves de classes patrimoine du collège St-Joseph de Pleine-Fougères (2015, 40 min, Cinémathèque de Bretagne). Aux côtés du professionnel Jean-Marie Montangerand, des élèves de 5e, 4e et 3e ont interrogé les mémoires des habitants et des films amateurs conservés à la Cinémathèque de Bretagne, pour livrer six chroniques sensibles de ce que fut la vie durant la Seconde Guerre mondiale. Un projet proposant une approche pluridisciplinaire, une réappropriation des images d’archives et un dialogue intergénérationnel.

  • jeudi 8, 11:15, auditorium du Conservatoire (rediff. samedi à 19:30 + à l'auditorium de la BAG mardi 13 à 17:00) : L’esprit de résistance, documentaire de Marie Cristiani (2015, 55 min). Geneviève de Gaulle et Germaine Tillion sont devenues inséparables dans la vie depuis le combat de la résistance et l’épreuve de la déportation. Par la suite, elles poursuivirent leur combat pour l’émancipation et la dignité humaine. Pour Geneviève de Gaulle, ce sera la lutte contre la misère à travers ATD Quart Monde. Pour l’ethnologue Germaine Tillion, la lutte contre toutes les exactions et les tortures, notamment auprès du peuple algérien. La fille et la petite-fille de Geneviève de Gaulle évoquent leur mémoire avec tact, sensibilité et intelligence, transmettant ainsi la force de leur message humaniste.

  • jeudi 8, 15:30, salle Kléber-Loustau du Conseil départemental : « L’année 1941. Le monde vu de Vichy, d’après les documents diplomatiques français », conférence d'André Kaspi.

  • jeudi 8, 16:30, salle des Conférences du Château royal de Blois : « Germaine Tillion : les combats d’une ethnologue », conférence de Tzvetan Todorov.

  • jeudi 8, 18:30, auditorium du Conservatoire : La Libération de Paris (1944, 45 min). Dès septembre 1944, le Club des amateurs cinéastes de France (CACF) entreprend la réalisation d’un film collectif sur la libération de Paris, à partir des prises de vues de ses membres. Projection également de la version qui fut distribuée en 8 mm dans l'après-guerre, intitulée La délivrance de Paris (20 min).

  • vendredi 9, 10:20 et 16:40, stand 13, Salon du Livre, Halle aux Grains : L’Album d’Auschwitz, animation numérique Canopé par Alexandre Bande et Cyril Roy.

  • vendredi 9, 11:00, Café littéraire, Halle aux Grains : Une histoire totale de la Seconde Guerre mondiale, présentation d'ouvrage avec Alya Aglan, Eric Alary, Robert Frank.

  • vendredi 9, 11:00, Maison de la BD : Suite française, adaptation du roman d’Irène Nemirovsky, rencontre organisée en partenariat avec le Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’hiv, avec Laurent Mélikian, Emmanuel Moynot.

  • vendredi 9, 11:30, salle 006 de l'Université : « Jean Zay ou la république enracinée », conférence de François Guéroult et François Marlin.

  • vendredi 9, 13:30, cinéma Les Lobis (rediff. samedi à 17:00, mardi 13 à 09:15) : Nu parmi les loups, film de fiction de Franck Beyer (RDA, 1962, 2 h 04, N&B, vostf). Présenté par Franka Günther, membre de l’association Buchenwald-Dora et Kommandos, directrice des Rendez-vous de Weimar avec l’Histoire, et Suzanne Hantke, historienne. Basé sur une histoire vraie, le film raconte le périple d’un enfant juif arrivé au camp de Buchenwald au printemps de 1945, et caché par les détenus du camp, organisés en mouvement clandestin de résistance. Malgré le danger, cet enfant symbolise l’espoir d’un avenir meilleur. Tourné dans le camp même avec d’anciens déportés, il est la première reconstitution réaliste allemande de l’univers concentrationnaire. Mais le film s’inscrit aussi dans le contexte historique particulier de la RDA en 1962. Un remake a été récemment produit par la télévision allemande.

  • vendredi 9, 14:30, hémicycle de la Halle aux Grains : Les Klarsfeld, le combat continu, rencontre avec Serge et Beate Klarsfeld, grands témoins.

  • vendredi 9, 16:30, auditorium de la Bibliothèque Abbé Grégoire : « Allemagne, janvier-avril 1945. Comprendre la chute du IIIe Reich grâce à l’image », conférence de Jean Lopez.

  • vendredi 9, 17:00, salle de lecture, Bibliothèque Abbé Grégoire : « La véritable histoire de l’Orchestre rouge », conférence de Guillaume Bourgeois.

  • vendredi 9, 17:00, salle Mansart, Château royal de Blois : « Histoire du camp des Milles et éducation citoyenne : comprendre pour demain », table ronde avec Alain Chouraqui, Maryline Crivello, Philippe Joutard, Xavier Roth.

  • vendredi 9, 18:30, Café littéraire, Halle aux Grains : « La libération des camps », avec Patrice Gélinet, Annette Wieviorka.

  • samedi 10, 09:30, amphi Denis-Papin, INSA : « Le numérique, mémoire des camps nazis », table ronde recherche proposée par l’Union des associations de mémoire des camps nazis.

  • samedi 10, 10:00, salle Mansart, Château royal de Blois : « Écrire des camps », communication de Catherine Thion.

  • samedi 10, 11:15, auditorium du Conservatoire : Célébrer la victoire à Bourges et à Vendôme à travers le cinéma amateur, avec deux films du Ciné Berry Amateur, Front élastique / Libération (1945, 8 mm, 15 min) et Bourges, 8 mai 1945 (1945, 8 mm, 18 min), et un « reportage cinématographique sur Vendôme en temps de guerre », Plus jamais ça (n.d.,  8 mm, 24 min), réalisé par Paul-Ursin Dumont, conçu à partir de prises de vues tournées entre 1940 et 1945.

  • samedi 10, 11:30, salle 27 de l'Espé : L’album d’Auschwitz, atelier recherche proposé par Canopé avec Véronique Billard.

  • samedi 10, 14.00, salle Kléber-Loustau, Conseil départemental : Concours national de la Résistance et de la Déportation 2016, « Résister par l’art et la littérature », table ronde proposée par l’APHG et la Fondation de la Résistance, avec Aleth Briat, Joëlle Dusseau, Guy Krivopissko, Claire Paulhan, Hélène Staes, Emmanuel Thiébot.

  • samedi 10, 14:30, grand amphi, INSA : « Quel type d’empire était le IIIe Reich ? », table ronde avec Johann Chapoutot, Christian Ingrao, Barbara Lambauer, Iannis Roder.

  • samedi 10, 15:30, salle 27 de l'Espé : « La mémoire européenne des camps », atelier recherche proposé par Canopé avec Véronique Billard.

  • samedi 10, 15:30, salle 23 de l'Espé : « La France libre et l’empire colonial français », table ronde avec Frédéric Fogacci, Elise Tokuoka, Émeline Vanthuyne. Le ralliement de l’Empire français constitue un enjeu majeur pour la France Libre et son chef. Quels furent l’importance et le rôle de ces territoires, et comment le général de Gaulle sut-il en retirer une légitimité d’homme d’État face aux Alliés ?

  • samedi 10, 16:30, grand amphi, École du paysage : « Histoire et mémoire des fusillés 1940- 1944. Qui étaient les fusillés ? », table ronde avec Thomas Fontaine, Julien Lucchini, Annie Pennetier, Claude Pennetier, Dominique Tantin.

  • samedi 10, 20:45, cinéma Les Lobis : Résistances - Héros de la première heure, documentaire de Laurent Jaoui et Olivier Wieviorka (2015, 1 h 30). Présentation du film par Laurent Jaoui. « Jamais, dans l’histoire de France, le pays n’a tant dû à si peu. » En effet, si les résistants français ont été numériquement peu nombreux, si leurs actions ont militairement peu pesé, ils ont tenu, par leur présence et leur force symbolique, un rôle éminent dans le destin de notre pays, lui permettant de sortir la tête haute d’un conflit qui faillit l’engloutir. C’est la geste obscure et glorieuse de ces hommes et de ces femmes, où se mêlent la passion et la raison, l’altruisme et l’intérêt, le courage et la peur, que raconte ce film, donnant corps aux écrits de quelques résistants (Henri Fresnay, Christian Pineau, Marie-Madeleine Fourcade et Roger Pannequin) qui ont incarné le combat pour la liberté.

  • dimanche 11, 09:30, salle Lavoisier, Conseil départemental : « Les comportements des populations dans l’Europe occupée par l’Allemagne nazie », table ronde avec Claire Andrieu, Pierre Laborie, Barbara Lambauer, Antoine Prost.

  • dimanche 11, 10:00, salle des Conférences, Château royal de Blois : « Ardennes 1944, le va-tout d’Hitler », conférence d'Antony Beevor.

  • dimanche 11, 10:00, espace Jeunesse du Salon du livre : « Raconter la Résistance : à propos du roman Les Évadés » par Christian Léourier (11-16 ans).

  • dimanche 11, 11:00, amphi 2, site Chocolaterie de l’IUT : « L’empire, incarnation de la France libre », table ronde avec Robert Bresse, Arlette Capdepuy, Christine Levisse-Touzé, Gilles Ragache.

  • dimanche 11, 11:15, amphi 2 de l'Université : « Le régime de Vichy et l’hécatombe des malades mentaux », table ronde avec Jean-Pierre Azéma, Isabelle Von Bueltzingsloewen, Michel Caire.

  • dimanche 11, 11:30, petit salon de la Préfecture : « Les quatre coups de la Nuit de Cristal », conférence de Corinne Chaponnière.

  • dimanche 11, 14:00, Marison de la magie : « À l’occasion des 70 ans de la Libération, 5 rescapés racontent l’enfer des camps de concentration nazis », table ronde avec Georges Bensoussan, Henri Borlant, Christine Dauphant, Ida Grinspan, Marceline Loridan-Ivens, Sarah Montard, Victor Pérahia.

  • dimanche 11, 14:00, cinéma Les Lobis : Le Fils de Saül (Saul Fia), film hongrois de Laszlo Nemes (2015), présenté en avant-première par Antoine de Baecque et Christian Delage.

  • dimanche 11, 15:30, cinéma Les Lobis : Ciné-conférence « 1945, les cinéastes amateurs se souviennent ». Avec des extraits de La Libération de Paris par le Club des amateurs cinéastes de France (CACF), de La Libération de Bourges et Bourges, 8 mai 1945 par le Ciné-Berry-Amateur (CBA), de La Libération de MaLesherbes par le Club des cinéastes amateurs de Malesherbes (CCAM), de Plus Jamais ça de Paul-Ursin Dumont (Vendôme) et de L’histoire de chez nous, 1940-1945 de Jean Rousselot.


Pour en savoir plus

Les rendez-vous de l’Histoire, 4 ter rue Robert-Houdin, 41000 Blois. Tél. 02 54 56 09 50, site web www.rdv-histoire.com, mél rdv.histoire.blois@wanadoo.fr, Twitter : @RDVhistoire, Facebook : Rendez-vous de l'histoire. Entrée libre et gratuite dans la mesure des places disponibles.