Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
MENU
Promulgation de la loi de Vichy créant les cours martiales « contre le terrorisme », destinées à juger les résistants de manière expéditive, sans avocats, les sentences étant aussitôt exécutoires. Des « juridictions exceptionnelles » sous l'autorité de Darnand, chef de la Milice et de toutes les polices. 200 exécutions suivent en 6 mois.