Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
MENU
Trois mois après la mort en octobre 1944 de Louis Renault, incarcéré pour collaboration économique avec l’ennemi, une ordonnance du Gouvernement provisoire de la République française dissout la société anonyme des usines Renault et décide sa nationalisation sous le nom de « Régie nationale des usines Renault » (RNUR).