Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
Axe n°3

Les étapes de la libération du territoire

   La libération du territoire français se fait par étapes. Chacune des régions à sa chronologie propre, en fonction de l’avancée des armées ayant débarqué en Normandie et en Provence et de l’implication de la Résistance intérieure. L’Ouest est la première région libérée, suivi par le Sud-Est et le Sud-Ouest. La progression rapide des troupes alliées vers l’est et le nord depuis la Normandie et la Provence permet la libération du Centre et du Bassin parisien puis du Nord et du Nord-Est.

   Ces libérations se font dans des circonstances à la fois différentes et similaires. Il s’agit d’abord d’une rencontre entre les libérateurs et les libérés, préparées par des appels à la mobilisation ou à l’insurrection. Dans certains cas, les combats peuvent être violents, les civils peuvent être pris pour cibles par l’occupant en retraite. Dans d’autres, la libération se fait sans affrontement, les troupes allemandes se contenant d’abandonner leurs positions. Passer les moments de crainte et d’incertitude, la population libérée vient au contact des libérateurs, en manifestant  sa joie et reconnaissance. Le passage des troupes dans les villes et villages libérés est l’occasion de rendre un vibrant hommage aux forces libératrices. Souvent, un défilé officiel est organisé dans les jours qui suivent la libération afin de célébrer ceux qui ont permis le retour de la liberté.

 

   Les documents concernant les libérations régionales ont été classés par ordre chronologique des libérations et non selon la date de réalisation des documents (précisée quand elle est connue).