Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
MENU

Des collégiens de Thouars (79) ont réalisé avec leur professeure d’arts plastiques une œuvre en terre cuite peinte et émaillée. Ce chandelier commémoratif s’intitule Ni haine, ni oubli d’après une phrase de Gérard Pichot, résistant et déporté, originaire du village de Tourtenay, dans les Deux-Sèvres. Ce travail collectif est inspiré du thème du CNRD 2017 La négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi.

 Ouvrir la vue 3D dans une nouvelle fenêtre

De plus amples informations sur sa symbolique et sa réalisation sont disponibles grâce au document de présentation rédigé remis au collège des correcteurs en même temps que l’œuvre qui est protégée par une caisse en bois fabriquée pour la circonstance.

Le 15 mai 2018, lors de la présentation des travaux pour la remise des prix nationaux, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées et Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, ont déposé un message sur le Livre d’Or.