Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
TÉLÉVISION

La bataille de Normandie, série de pastilles documentaires de Dominique Forget et Thibaut Martin, réalisée par Guilain Depardieu (2018)

6 Juin, 2019 - 20:30 - 27 Août, 2019 - 20:30

Une plongée dans les images de la bataille de Normandie encore jamais révélées au public à ce jour, grâce à une sélection parmi vingt heures de rushes dans le nerf de la guerre pour nous faire avancer, comme si nous y étions, aux côtés des soldats des forces alliées. Afin de découvrir sans commentaires tous les secrets de ces trois mois stratégiques de l’été 1944, au cœur de la conquête de la Normandie face aux Allemands.

Lieu, date(s), heures : Chaîne Histoire, 85 x 2 min.
TÉLÉVISION

Opération Tiger, documentaire britannique de Max Richard (2012)

12 Juin, 2019 - 23:30 - 3 Juillet, 2019 - 00:50

Ce documentaire raconte l'histoire d'un drame peu connu de la Seconde Guerre mondiale, qui a permis aux Alliés de tirer un certain nombre d'enseignements importants pour le Jour J. L'histoire de l'opération Tiger, un exercice militaire de répétition du débarquement en Normandie, et qui a tourné au fiasco.

Cette opération complexe de neuf jours, conduite par les Anglais et les Américains dans la baie de Slapton Sands au Royaume-Uni, fut émaillée de nombreuses erreurs qui coûtèrent la vie à plus de 600 hommes. Entassés sur des navires, des jeunes gens qui n'avaient aucune expérience de la guerre ont été surpris par des navettes allemandes et impitoyablement torpillés. Le secret du débarquement en Normandie étant menacé, les détails de cette tragédie ne seront dévoilés que bien plus tard…

Lieu, date(s), heures : Chaîne Histoire, 50 min. Rediff. DIMANCHE 16 JUIN 2019 À 18:40, VENDREDI 21 JUIN 2019 À 00:20, MERCREDI 3 JUILLET 2019 À 00:50.
TÉLÉVISION

États de siège, docu-fiction de Didier Roten (2004)

13 Juin, 2019 - 00:20 - 3 Juillet, 2019 - 01:40

Août 1944. Depuis la réussite du débarquement en Normandie, la stratégie du général Eisenhower est d'atteindre l'Allemagne au plus vite. Les ports de l'Atlantique, trop éloignés du front et contenus par les FFI, ne représentent pas un danger pour les Alliés. La base sous-marine de La Rochelle et le contrôle de l'estuaire de la Gironde par Royan constituent, au contraire, des pièces maîtresses pour Hitler qui ordonne à ses troupes de défendre ces points. Boucliers ou otages, les habitants des "poches" de l'Atlantique organisent leur vie quotidienne, alors que la libération de la France se poursuit. Tandis que Radio-Rochefort-Bir-Hakeim diffuse en direction des maquisards et des populations retranchées des informations sur la progression victorieuse des forces alliées, le capitaine de vaisseau Hubert Meyer met tout en œuvre pour dissuader le commandement allemand de détruire les installations portuaires de La Rochelle.

À travers les lettres que s'échangent deux sœurs séparées par la guerre, nous revivons les moments forts du siège de la cité aunisienne et le bombardement de Royan par les Alliés. Comment seront libérées les "poches" ? Quelles erreurs ont conduit à la destruction de Royan et quelles négociations secrètes ont permis de préserver La Rochelle, dernière ville de France libérée sans combat à l'aube du 8 mai 1945 ?

Lieu, date(s), heures : Histoire, 52 min. Rediff. DIMANCHE 16 JUIN 2019 À 19:35, VENDREDI 21 JUIN 2019 À 01:15, MERCREDI 3 JUILLET 2019 À 01:40.
TÉLÉVISION

D-Day 360, documentaire américain de Ian Duncan (2015)

13 Juin, 2019 - 05:20 - 25 Juin, 2019 - 09:38

Avec près de 2 ans de préparation, D-Day a été l'opération militaire la plus méticuleusement planifiée de l'histoire militaire. Le 6 juin 1944, 3 000 avions ont transporté 23 000 hommes derrière les lignes allemandes et 130 000 soldats alliés ont pris d'assaut cinq plages françaises. Une fois sur le rivage, les troupes ont été confrontés aux mines enfouies dans le sable et aux centaines de kilomètres de barbelés tout en esquivant les obus et les balles tirées par les 40 000 soldats allemands.

Ce documentaire se concentre plus particulièrement sur ce qui se passa pendant les cinq heures d’attaques sur la plage d'Omaha grâce aux témoignages de témoins oculaires et à la modélisation 3D.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 56 min. Rediff. le 17 juin à 15:10, le 19 juin à 17:07, le 21 juin à 12:28, le 24 juin à 02:09, le 25 juin à 09:38.
TÉLÉVISION

Le Débarquement ou le plus grand bluff, documentaire de Christophe Maillet (2015)

13 Juin, 2019 - 07:10 - 26 Juin, 2019 - 05:00

Le 6 juin 1944, à l'aube, les Alliés brisent le mur de l'Atlantique pour débarquer sur les plages normandes, amorçant ainsi le chemin vers la libération de la France continentale et de l'Europe et la fin du conflit. Le document revient sur ce jour qui a marqué un tournant décisif dans la Seconde Guerre mondiale, mais aussi sur ses préparatifs. Dès janvier, l'organisation du D-Day débute en Angleterre sous le nom d'opération « Overlord ». Un secret alors bien gardé par les Alliés pour surprendre l'ennemi allemand et le leurrer sur le lieu et la date du débarquement par une campagne de désinformation systématique.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 52 min, dans la série « Les grains de sable de l'Histoire ». Rediff. le 17 juin à 16:06, le 19 juin à 18:03, le 21 juin à 13:24, le 25 juin à 10:34, le 26 juin à 05:00.
TÉLÉVISION

D-Day, au cœur des combats (1/2), documentaire d'Owen Palmquist et Sharon Petzold (2014)

13 Juin, 2019 - 09:00 - 19 Juin, 2019 - 09:10

Le 6 juin 1944, l’opération Overlord, orchestrée par le général Eisenhower, est déclenchée : les Alliés débarquent sur les plages normandes lors d’un spectaculaire déploiement de force qui changera irrémédiablement le cours de la Seconde Guerre mondiale. Tourné en HD, ce documentaire en deux parties retrace cette journée historique en s’appuyant sur des images d’archives rares et des témoignages de survivants alliés et allemands qui se sont battus dans le secteur d’Omaha Beach.

Récit des premières heures du 6 juin 1944, et notamment du parachutage des soldats américains. L'ancien parachustiste Johnny Marr raconte ainsi la confusion qui a régné lors de l'atterrissage.

Lieu, date(s), heures : Planète +, 95 min.
TÉLÉVISION

L'incroyable banquier d'Hitler, documentaire de François Pomès (2016)

13 Juin, 2019 - 11:40 - 17 Juin, 2019 - 07:20

Brillant économiste et financier allemand, Hjalmar Schacht a été le créateur du Rentenmark en 1923, vint ainsi à bout de l'hyperinflation allemande et sortit l'Allemagne de la grande crise des années 1930, en étant devenu le président de la Reichsbank de 1924 à 1930. Invité par Hermann Göring à un dîner, il rencontre Hitler, le 5 janvier 1931. Au pouvoir, le Führer nomme Schacht président de la Reichsbank le 17 mars 1933 (jusqu'en 1939). Puis, il le désigne ministre de l'économie en 1934 (jusqu'en 1937). À partir de septembre 1934, Schacht lance son « Plan nouveau », consistant à organiser le pays en autarcie, en restreignant les importations aux seules matières premières nécessaires au réarmement et à tirer profit de la faiblesse de certains partenaires commerciaux de l'Allemagne.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 60 min. Rediff. le 16 juin à 00:20, le 17 juin à 07:20.
TÉLÉVISION

La guerre des finances, documentaire russe de Maria Tereshenkova (2014)

13 Juin, 2019 - 12:34 - 23 Juin, 2019 - 02:05

La guerre est aussi un moyen de réaliser des profits. Au cours des procès de Nuremberg, l'économiste en chef unique du Troisième Reich, Hjalmar Schacht, a déclaré avec amertume: « Ce fut le dollar qui a commencé la Seconde Guerre mondiale et ce fut le dollar qui l'a gagnée. » Il a depuis été révélé, grâce à des documents gardés secrets, qu'au début de 1941, le montant total d'argent investi par les États-Unis dans l'économie du IIIe Reich s'élevait à 474 millions de dollars. Certaines des plus grandes entreprises nord-américaines, comme Standard Oil, General Motors, ITT et Ford, ont investi de l'argent dans le régime nazi et ont réalisé d'énormes profits sur leurs investissements.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 52 min. Rediff. le 16 juin à 01:14, le 17 juin à 08:14, le 23 juin à 02:05.
TÉLÉVISION

2e Guerre mondiale : la guerre totale, série documentaire australienne (2017)

13 Juin, 2019 - 13:19 - 26 Juin, 2019 - 10:01
  • 1. Un précédent tragique : les présages de la guerre totale à venir. en Mandchourie, en Chine, en Abyssinie et en Espagne.

  • 2. L'arsenal de la démocratie : le monde se mobilise pour la guerre totale.

  • 3. Sans précédent, sans merci et sans relâche, diff. le 13 juin à 13:19, le 15 juin à 12:03, le 18 juin à 02:13, le 19 juin à 11:51 le cheminement de l'invasion, le déploiement de l'occupation et l'organisation de la résistance, alors que nation après nation tombe au profit d'armées en progression.

  • 4. La terreur venue du ciel, diff. le 13 juin à 14:14, le 15 juin à 12:58, le 17 juin à 05:31, le 19 juin à 12:46l’évolution des campagnes de bombardement stratégiques.

  • 5. Profiter de la vie, diff. le 14 juin à 05:00, le 18 juin à 18:50, le 20 juin à 15:05, le 22 juin à 11:59, le 26 juin à 09:06 : la guerre totale n’était pas la cause de l’Holocauste, mais elle fournissait un moyen de l’exécuter. Cet épisode explore le rôle que la guerre totale a joué dans ce génocide.

  • 6. Construire la paix, diff. le 14 juin à 05:43, le 18 juin à 19:45, le 20 juin à 16:00, le 22 juin à 12:54, le 24 juin à 05:39, le 26 juin à 10:01 : la fin de la Seconde Guerre mondiale a entraîné destruction et libération, soulagement mêlé de chagrin. Dans son sillage, des dizaines de millions de morts et des millions de déplacés. Cet épisode explore les conséquences de la guerre totale : les procès pour crimes de guerre qui visaient à poursuivre des crimes sans précédent et à établir de nouvelles lois dans l'espoir que cette tragédie ne se répète jamais, la création des Nations unies, les espoirs d’une « paix durable » et le destin de millions de réfugiés déplacés par la guerre totale.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 6 x 52 min.
TÉLÉVISION

Le martyre de Tulle, 9 juin 1944, documentaire de Caroline Reussner (2014)

13 Juin, 2019 - 18:51 - 25 Juin, 2019 - 05:00

À l’heure où la justice allemande enquête sur le massacre d’Oradour-sur-Glane perpétré le 10 juin 1944 par la division blindée Das Reich, ce film revient sur un autre drame moins connu mais non moins terrible : celui des pendaisons de Tulle en Corrèze, commises la veille par un autre détachement de cette même division SS. En représailles aux actions du maquis qui se multipliaient dans cette région surnommée « la petite Russie », les SS s’en prirent à la population civile, raflèrent les hommes de la ville de Tulle, pendirent 99 d’entre eux aux balcons et réverbères de la ville et en envoyèrent 149 autres en déportation.

L'enquête sur ce massacre, qui a marqué la ville de Tulle au plus profond de sa chair et sur les exactions perpétrées par Das Reich en Limousin, a été menée de part et d’autre du Rhin, avec l’aide de Jürgen Ellinghaus en Allemagne et la participation de témoins ayant vécu ces événements de Tulle ainsi que d’historiens français et allemands. 

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 52 min. Rediff. le 15 juin à 13:53, le 17 juin à 11:44, le 20 juin à 01:20, le 21 juin à 08:49, le 25 juin à 05:00.
TÉLÉVISION

L'arme secrète d'Hitler (le V3), doc. (2015)

13 Juin, 2019 - 19:00 - 20 Juin, 2019 - 19:50

Les nazis ont tenté de créer un canon d'une technologie inédite pour atteindre Londres depuis la France. Durant l’été 1944, les forces alliées ont en effet découvert un complexe massif sur la côte française pour installer l’arme gigantesque connue sous le nom de canon V3.

Lieu, date(s), heures : National Geographic, 50 min.
TÉLÉVISION

Malgré-nous, les oubliés de l'histoire, documentaire de Nicolas Levy-Beff (2014)

13 Juin, 2019 - 19:45 - 25 Juin, 2019 - 06:05

Le 12 janvier 1953 s'ouvre à Bordeaux l'un des plus retentissants procès de l'après-guerre. Ce jour-là sont jugés des militaires de la division Waffen SS « Das Reich » qui mit à feu et à sang et massacra, le 10 juin 1944, le village d'Oradour-sur-Glane. Sur le banc des accusés figurent aux côtés des Allemands, treize Français, tous originaires d'Alsace, des « malgré-nous ». C'est avec stupeur que l'opinion publique prend connaissance de leur inculpation. Comment se fait-il que des concitoyens soient impliqués dans le massacre de ces populations civiles ?

En donnant la réponse à cette question, les avocats de ces treize inculpés vont révéler à la France entière l'histoire méconnue de la Seconde Guerre Mondiale : celle des "malgré-nous", tous Alsaciens ou Lorrains de Moselle, qui, enrôlés de force, ont dû combattre dans les rangs de l'Allemagne nazie. 134 000 Alsaciens et Mosellans ont ainsi été incorporés de force, soit 10 % de la population de la région.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 52 min. Rediff. le 15 juin à 14:47, le 17 juin à 12:38, le 19 juin à 07:13, le 21 juin à 09:43, le 25 juin à 06:05.
TÉLÉVISION

D-Day, au cœur des combats (2/2), documentaire d'Owen Palmquist et Sharon Petzold (2014)

13 Juin, 2019 - 20:55 - 20 Juin, 2019 - 09:10

Le 6 juin 1944, l’opération Overlord, orchestrée par le général Eisenhower, est déclenchée : les Alliés débarquent sur les plages normandes lors d’un spectaculaire déploiement de force qui changera irrémédiablement le cours de la Seconde Guerre mondiale. Tourné en HD, ce documentaire en deux parties retrace cette journée historique en s’appuyant sur des images d’archives rares et des témoignages de survivants alliés et allemands qui se sont battus dans le secteur d’Omaha Beach.

Au soir du 6 juin 1944, près de 30 000 hommes et femmes ont débarqué à Omaha Beach, et 3 000 Américains ont été tués. La tête de pont reste très fragile et les Alliés sont en position de faiblesse : la moindre contre-attaque massive et organisée de la part des Allemands pourrait brusquement mettre en péril le bon déroulement de l'opération Overlord. Les 24 heures suivantes sont décisives.

Les soldats Mac Evans et Van Roosen, respectivement 17 ans et 19 ans à l’époque, relatent notamment ici leur première nuit en terre normande . Ils détaillent la lente et sanglante progression de leur première division vers Saint-Lô, ville dont les troupes devaient prendre le contrôle rapidement, dans le cadre de la troisième phase de l’opération Overlord visant localités et nœuds routiers.

Lieu, date(s), heures : Planète +, 95 min. Rediff. le 14 juin à 08:55, le 16 juin à 14:15, le 20 juin à 09:10.
TÉLÉVISION

Batailles américaines - Le D-Day, documentaire britannique (2018)

13 Juin, 2019 - 21:30 - 21 Juin, 2019 - 05:25

Printemps 1944. L’heure de l'invasion par les Alliés de la forteresse hitlérienne qu’est devenue l’Europe est venue. Sous la direction du maréchal Rommel, les Allemands lancent un vaste chantier visant à transformer les littoraux en zones de destruction. Ils ignorent cependant où et quand l’invasion aura lieu et, dans un ingénieux jeu du chat et de la souris, les Alliés laissent planer le doute jusqu’au 6 juin 1944, jour du débarquement de Normandie.

Lieu, date(s), heures : National Geographic, 45 min. Série documentaire « Nazi Megastructures ». Rediff. le 15 juin à 10:15, le 16 juin à 14:10 et à 22:20, le 21 juin à 00:05 et à 05:25.
TÉLÉVISION

Les faussaires de l'Histoire, documentaire de Valérie Igounet et Michaël Prazan (2014)

13 Juin, 2019 - 23:10 - 6 Juillet, 2019 - 07:30

Grâce à l’expertise de personnalités et d’historiens, d’archives méconnues et souvent inédites, ce documentaire se penche sur l’évolution des différents courants antisémites qui sont passés de la négation du génocide des Juifs d’Europe à la déstabilisation d’Israël.

“En 2006, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad réunit un aéropage de négationnistes occidentaux à une conférence publique. En 2008, invité par Dieudonné M’Bala M’Bala, l’universitaire négationniste Robert Faurisson est acclamé par le public du Zénith… Près de soixante-dix ans après la libération des camps d’extermination nazis, un courant antisémite continue de nier que les nazis ont planifié la mort de près de six millions de Juifs en Europe. Pourtant, assure l’historien Henry Rousso, « l’extermination des Juifs est l’un des buts de la guerre allemande : ce n’est pas un dommage collatéral ». Quand, le 20 novembre 1945, s’ouvre à Nuremberg le procès d’une vingtaine de dignitaires du IIIe Reich, « beaucoup d’enquêteurs, rappelle l’ancien garde des Sceaux Robert Badinter, se sont vu assigner comme tâche de recueillir les preuves du génocide juif. […] Tout ceci a été soumis au contrôle de la procédure très contradictoire anglo-saxonne. […] À cet égard, Nuremberg a rendu à l’histoire un service plus que précieux ». Au sortir de la guerre, une chape de plomb s’est abattue sur la parole des survivants. « Ce que disent ou écrivent ceux qui ont survécu, précise l’historienne Annette Wieviorka, c’est qu’ils étaient mus du désir de raconter et que, très rapidement, on les a fait taire. On n’a pas eu envie de les entendre. Dans le fait de ne pas raconter, il y a eu aussi la peur de ne pas être cru. » Ce silence, des voix venues du côté des vaincus – anciens nazis, anciens collaborateurs, figures de l’extrême droite anticommuniste – vont s’atteler à le remplir, bien que leur audience demeure confidentielle jusqu’aux années 1970. Ainsi, dès 1948, l’intellectuel Maurice Bardèche, beau-frère de Robert Brasillach, écrivain collaborationniste fusillé à la Libération, affirme dans Nuremberg ou la Terre promise : « Nous vivons depuis trois ans une falsification de l’histoire. » Deux ans plus tard, Paul Rassinier, un ancien député socialiste, déporté à Buchenwald, exprime dans Le Mensonge d’Ulysse ses doutes quant à l’existence des chambres à gaz.

Lieu, date(s), heures : Chaîne Histoire, 52 min. Rediff. DIMANCHE 16 JUIN 2019 À 16:15, JEUDI 20 JUIN 2019 À 07:30, MARDI 2 JUILLET 2019 À 07:05, SAMEDI 6 JUILLET 2019 À 07:30.

Pages