Concours National
de la résistance et de la déportation

Des ressources pour participer
TÉLÉVISION

Ultimatum (Kongens Nei), film norvégien d'Erik Poppe (2016)

15 Février, 2019 - 01:25 - 20 Février, 2019 - 11:10

En avril 1940, les Allemands sont aux portes de la Norvège. Cinquante navires de guerre font route vers Oslo par le détroit danois. Hitler veut contrôler cette position maritime stratégique et profiter, au passage, des richesses naturelles de son sol (minerai de fer). À Oslo, l'ambassadeur allemand est sommé de pousser les Norvégiens à la capitulation. Le président du parlement refuse de plier et demande au roi Haakon VII qu'il quitte la ville sur le champ ; Haakon VII, roi de Norvège, au rôle normalement consultatif, se retrouve, au même titre que son pays, jusqu'alors neutre, dans une situation de crise ; le gouvernement et la famille royale doivent rejoindre Hamar, en lieu sûr, au nord du pays.

Avec : Jesper Christensen, Anders Baasmo Christiansen, Karl Markovics.

Lieu, date(s), heures : OCS Choc, 130 min.
TÉLÉVISION

La guerre du Pacifique en couleur, série documentaire américaine (2017)

15 Février, 2019 - 08:45 - 1 Mars, 2019 - 09:05

Parmi les conflits militaires, la guerre du Pacifique reste inégalée en termes d’échelle, d’étendue et de sauvagerie. Entre les événements majeurs que furent les attaques massives sur Pearl Harbor, Hiroshima et Nagasaki, des batailles féroces furent menées sur des îles minuscules et des atolls reculés. Avec des scènes de combats en couleur et les témoignages de combattants, cette série immersive  révèle la réalité brutale de la vie au front durant la bataille du Pacifique.

  • D'un océan à l'autre, diff. MARDI 19 FÉVRIER 2019 À 08:30 – 

  • Ondes de choc, diff. MERCREDI 20 FÉVRIER 2019 À 09:05, MARDI 26 FÉVRIER 2019 À 09:05Six mois après le bombardement de Pearl Harbor, les ondes de choc de la guerre inondent tous les coins du Pacifique. Les jeunes Américains sont déployés par milliers et rencontreront l'ennemi pour la première fois. L'empire japonais s'étend maintenant de la Birmanie à certaines parties de la Chine et même jusqu'en Nouvelle-Guinée, à moins de 1 000 km des côtes australiennes.

  •  D'îles en îles, diff. VENDREDI 15 FÉVRIER 2019 À 08:45, JEUDI 21 FÉVRIER 2019 À 08:55, MERCREDI 27 FÉVRIER 2019 À 08:55 À l’automne 1943, les États-Unis adoptent une nouvelle série de tactiques : se déplacer d'îles en îles. La première étape est l'atoll de Tarawa, où des milliers de soldats se lancent dans la plus grande invasion jamais organisée dans le Pacifique - pour mener l'une des batailles les plus coûteuses et les plus précieuses de la guerre.

  • Guerre souterraine, diff. SAMEDI 16 FÉVRIER 2019 À 15:20, VENDREDI 22 FÉVRIER 2019 À 09:10, JEUDI 28 FÉVRIER 2019 À 09:00 – À l'été 1944, la guerre du Pacifique arrivait sur l'île de Saipan. C'est la plus grande île à être envahie par les Américains. Une victoire en mer avec une bataille féroce sur terre. Les Japonais sont piégés, certaines stratégies américaines échouent et la discorde entre les troupes constitue un point de rupture.

  • Corps à corps, diff. DIMANCHE 17 FÉVRIER 2019 À 19:45, SAMEDI 23 FÉVRIER 2019 À 15:20, VENDREDI 1er MARS 2019 À 09:05 La campagne américaine de reconquête des îles du Pacifique central a un objectif clair : se rapprocher suffisamment pour utiliser le tout nouveau B-29 pour frapper directement le Japon. La stratégie commence à ressembler à une bataille sanglante. Le Japon conçoit des outils de défense en constante évolution sur chaque île, détruisant les attaques amphibies et utilisant des bunkers et des grottes pour que les Américains paient la moindre avancée.

  • Pluie d'acier, diff. DIMANCHE 17 FÉVRIER 2019 À 20:40, LUNDI 18 FÉVRIER 2019 À 22:25, DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 À 19:45 – À la fin de l'année 1944, la guerre du Pacifique n'est plus seulement ponctuée par des attaques sournoises et surprises d'île en île. Le général Douglas MacArthur obtient enfin le feu vert pour envahir les Philippines après avoir dû évacuer le pays en y laissant ses troupes souffrir depuis 1942. Les responsables des plans de guerre pensent qu'il serait plus prudent de s'attaquer à une petite île sous contrôle japonais située à proximité, pour s'assurer qu'elle ne pose pas problème. Il s'agit de l'ïle de Peleliu.

  • Jusqu'au bout, diff. DIMANCHE 24 FÉVRIER 2019 À 20:40, LUNDI 25 FÉVRIER 2019 À 22:25 – Printemps 1945. Les Philippines sont libérées et Manille se relève petit à petit – un spectacle a même lieu en ville ! Joe E. Brown vient renforcer le moral des soldats, à l’image de Bob Hope et d’autres artistes qui ont pour mission de changer les idées aux troupes du Pacifique. Mais, pendant ce temps-là, à des milliers de kilomètres, la guerre n'est pas finie. Au large des côtes d'Okinawa, les Américains se préparent à l'invasion. Dimanche de Pâques, 1er avril 1945 : Okinawa est la dernière étape de la marche des Alliés vers le Japon continental.

     

Lieu, date(s), heures : Chaîne Histoire, x 52 min.
TÉLÉVISION

The Run, documentaire allemand de Friedemann Hottenbacher (2016)

15 Février, 2019 - 14:15 - 27 Février, 2019 - 14:20

Allemagne, été 1936. Tous les regards sont tournés vers Berlin où l’Allemagne nazie accueille les jeux Olympiques les plus politisés de tous les temps. Un autre drame politique - qui passe quasiment inaperçu à ce moment-là - se joue également à Berlin : celui de Son Ki-chong, athlète coréen qui a remporté la médaille d’or au marathon. Contraint de courir pour l’équipe japonaise, sa course est devenue le symbole de l’oppression et de la révolte. Ce documentaire relate son histoire et, à travers elle, un chapitre de l’histoire du XXe siècle.

Lieu, date(s), heures : Chaîne Histoire, 52 min. Rediff. JEUDI 21 FÉVRIER 2019 À 14:20, MERCREDI 27 FÉVRIER 2019 À 14:20.
TÉLÉVISION

Churchill maître du jeu, documentaire allemand de Peter Bardehle (2012)

16 Février, 2019 - 07:52 - 21 Février, 2019 - 07:01

En mai 1940, le Premier ministre britannique Winston Churchill galvanise littéralement les Londoniens pendant le Blitz, alors que des tonnes de bombes sont larguées sur la capitale par les Allemands. Mais l'étude de son action diplomatique montre un homme pétri de contradictions, notamment ambigu à l'égard de la résistance polonaise et du gouvernement en exil de Sikorski. Il ordonne d'ailleurs, en 1943, de faire silence sur les véritables auteurs du massacre de Katyn pour ne pas indisposer Staline. Lors de la conférence de Téhéran, en novembre 1943, puis de Yalta, en février 1945, il s'efforce de jouer ses meilleures cartes. Mais à l'heure de la victoire, il est désavoué par ses propres concitoyens, qui l'avaient adulé. Le travailliste Clement Attlee lui succède au poste de Premier ministre, au cours de la conférence de Potsdam de juillet 1945.

 

« Le titre est doublement trompeur. D'abord parce que c'est du destin tragique de la ­Pologne pendant la Seconde Guerre mondiale, bien davantage que de la trajectoire du Premier ministre britannique, que traite pour l'essentiel ce documentaire-fleuve. Ensuite, parce que s'il en est un, parmi les dirigeants victorieux, qui tire son épingle du jeu diplomatique à l'issue du conflit, c'est bien Staline.

Ces limites posées, le film, adossé aux travaux de l'historien britannique Norman Davies, grand spécialiste de la ­Pologne, n'est pas dénué d'intérêt. Il met en lumière l'importance jouée par la résistance polonaise en exil auprès des Britanniques. "Pendant la bataille d'Angleterre, les pilotes polonais ont détruit plus d'appareils allemands que la Royal Air Force", note l'universitaire d'Oxford.

Pourtant, quand on découvre, en 1943, les charniers de la forêt de Katyn, témoignant des massacres commis par l'Armée rouge en ­Pologne, les Alliés se taisent. Objectif : ne pas froisser Staline, devenu un allié ­indispensable pour vaincre Hilter. Scandalisé par ce silence, le général Sikorski, Premier ministre du gouvernement polonais en exil, disparaît mystérieusement à Gibraltar peu de temps après. À l'issue de la conférence de Yalta, en février 1945, les Alliés scellent le sort de la Pologne, ­amputée d'une partie de ses territoires orientaux au profit de l'URSS. »

(Émilie Gavoille, Télérama).

 

« Ce qui est souvent le plus intéressant dans les portraits de celles et ceux qui ont fait l'Histoire, ce sont leurs zones d'ombre. Déceler les failles derrière le mythe ou la légende permet de mieux saisir certains enjeux majeurs. Dans ce documentaire consacré à Winston Churchill, le réalisateur allemand Peter Bardehle tire quelques ficelles. Tente d'aller plus loin que ce que l'on sait déjà sur le personnage haut en couleur, capable de galvaniser les foules avec sa voix rauque, son éternel cigare et son célèbre signe de la victoire, index et majeur levés.

Sont ainsi pointés et analysés l'attitude ambiguë de Churchill concernant les Polonais, ses combats politiques perdus face à Staline, son impuissance par rapport aux décisions américaines prises lors des grandes conférences qui décidèrent du sort de l'Europe à Téhéran, Yalta et Potsdam. Dans la mémoire collective, la figure du héros résistant et victorieux est sans tache. Le travail de Peter Bardehle a le mérite de remettre un peu la pendule de Big Ben à l'heure.

 

Alternant images d'archives, animations de synthèse et témoignages (de l'historien Norman Davies à Hugh Linghi, interprète de Churchill, en passant par d'anciens soldats polonais de l'Armée libre), ce documentaire dresse le portrait de ce fils d'une milliardaire américaine et d'un père chancelier de l'Échiquier. Sur une photo de lui à sept ans, le petit Winston a déjà le regard perçant. L'argent et la politique font partie de son quotidien. L'écriture devient rapidement une passion, et l'armée permet à ce jeune homme de très bonne famille de s'épanouir. Il fait la guerre en Afrique du Sud, raconte son évasion d'un camp dans un livre qui sera son premier best-seller. En 1915, à la tête du corps d'armée britannique, il subit une cuisante défaite à Gallipoli (la bataille des Dardanelles) qui aurait pu mettre, prématurément, un terme à sa carrière. Mais il en faut plus pour décourager le personnage. "Il était plein d'assurance, se souciait peu de blesser les gens", révèle l'historien Norman Davies.

Après s'être consacré à la littérature, Churchill revient en politique. Ministre du commerce puis de l'intérieur, premier lord de l'Amirauté, il est nommé Premier ministre lorsque la guerre éclate. "Nous engageons le combat contre une monstrueuse tyrannie", lance celui qui promet "du sang, de la peine, des larmes et de la sueur" au peuple britannique. Sa décision de renforcer rapidement la Royal Air Force permet de résister efficacement. Il rencontre Staline dès 1942 à Moscou. Suivront d'autres face-à-face. Mais comme le souligne ce documentaire, le moustachu géorgien prendra souvent le dessus sur le vieux lion au cigare. »

 

(Alain Constant, Le Monde, 20 août 2013).

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 93 min.
TÉLÉVISION

49 172, documentaire bulgare de Plamen Petkov (2015)

16 Février, 2019 - 15:28 - 22 Février, 2019 - 09:53

L'histoire des 49 172 Juifs bulgares qui, contrairement aux Juifs de Thrace et de Macédoine livrés par le gouvernement bulgare aux Allemands et déportés à Treblinka, ont échappé à la déportation et l'extermination au cours de la Seconde Guerre mondiale et leur destin d'après-guerre.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 60 min. Rediff. le 18 février à 14:20, le 21 février à 00:32, le 22 février à 09:53.
TÉLÉVISION

Crépuscule, documentaire américain de Lou Reda (2009)

16 Février, 2019 - 17:25 - 2 Mars, 2019 - 13:10

En 1940, alors que l'Europe est en guerre, les États-Unis évitent de s'impliquer directement dans le conflit. Pour fuir les nazis, Jack Werner, un immigrant autrichien, s'installe aux États-Unis et s'enrôle dans l'armée. Il participe ainsi à la lutte contre Hitler. D'autres jeunes hommes, comme le paysan Archie Sweeney, font de même. Après l'attaque de Pearl Harbor, bien qu'ils n'y aient pas été préparés, les États-Unis s'engagent dans la guerre sur deux fronts : l'Europe et le Pacifique.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 45 min. Série « Les films perdus de la Seconde Guerre mondiale » (1/10). Rediff. le 17 février à 08:51, le 21 février à 19:13, le 23 février à 15:32, le 25 février à 14:37, le 27 février à 05:14 et à 22:16, le 1er mars à 05:17 et à 17:08, le 2 mars à 13:10.
TÉLÉVISION

À la dure, documentaire américain de Lou Reda (2009)

16 Février, 2019 - 18:11 - 1 Mars, 2019 - 06:03

Les Etats-Unis ont rejoint l'Angleterre dans la lutte contre les nazis. Charles Scheffel, chef de peloton, emmène ses troupes se battre avec l'Afrika Korps de Rommel, en Tunisie. C'est là que l'infirmière sage-femme June Wandrey est confrontée pour la première fois aux horreurs de la guerre. Le paysan Archie Sweeney est, quant à lui, abattu alors qu'il se trouve en patrouille. Le sergent Jack Werner connaît, de son côté, son premier combat contre les Japonais lors d'une âpre bataille pour reprendre les îles Aléoutiennes.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 45 min. Série « Les films perdus de la Seconde Guerre mondiale » (2/10). Rediff. le 17 février à 09:37, le 21 février à 19:59, le 23 février à 16:18, le 25 février à 15:23, le 27 février à 06:00, le 1er mars à 06:03.
TÉLÉVISION

Les lunettes d'or (Gli occhiali d’oro), film italien de Giuliano Montaldo (1987)

16 Février, 2019 - 19:05 - 26 Février, 2019 - 11:40

1938 : le docteur Fadigati, un respectable médecin de Ferrare, est insensiblement amené à se suicider en raison de son amour jugé « coupable » envers un jeune homme qui l'exploite. Seul Davide Lattes, un jeune homme d'origine juive, comprend sa tristesse et son désarroi car lui-même est en butte à la discrimination. Ce que l'on appelle la bonne société, cruelle, hypocrite et timorée, poussera Fadigati au désespoir.

D'après une nouvelle éponyme de Giorgio Bassano.

Musique d'Ennio Morricone.

Avec :

  • Philippe Noiret : le docteur Athos Fadigati

  • Rupert Everett : Davide Lattes

  • Stefania Sandrelli : Mme Lavezzoli

  • Valeria Golino : Nora Treves.

Lieu, date(s), heures : Ciné+ Club, 110 min.
TÉLÉVISION

Batailles américaines - L’ultime offensive d’Hitler (Hitler’s Final Offensive), documentaire britannique (2018)

16 Février, 2019 - 22:20 - 22 Février, 2019 - 04:45

Dans une ultime tentative de remporter la Seconde Guerre mondiale, Hitler joue sa dernière carte : une attaque surprise au cœur de l’hiver lancée contre les Ardennes, première ligne la moins défendue des Alliés. Avec les chars d’assaut Tiger I du 101e bataillon SS Panzer pour fer de lance, les Allemands tentent de diviser les forces alliées et de les anéantir. Leur avancée inexorable conduit aux pires crimes de guerre jamais commis contre les Américains. Si des milliers de soldats sont tués dans les deux camps, il s’agit de la bataille la plus meurtrière de la guerre pour les États-Uniens.

Lieu, date(s), heures : National Geographic, 45 min. Série documentaire « Nazi Megastructures ». Rediff. le 17 février à 04:05 et à 14:20, le 22 février à 04:45.
TÉLÉVISION

Les secrets de Gœring – l'histoire du maréchal d'Hitler, documentaire allemand de Jörg Müllner (2011)

17 Février, 2019 - 07:56 - 22 Février, 2019 - 06:40

Un portrait d'Hermann Gœring, figure de premier plan du parti nazi et du gouvernement du Troisième Reich, où il est commandant en chef de la Luftwaffe.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 55 min. Rediff. le 17 février à 12:10, le 22 février à 06:40.
TÉLÉVISION

La machine de mort nazie, documentaire (2017)

17 Février, 2019 - 13:20 - 22 Février, 2019 - 05:25

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Hitler charge les SS d'exterminer les ennemis désignés du régime. Endoctrinés et fanatisés à coup de propagande violente et responsables des camps de concentration du Reich, ils ne tarderont pas à se transformer en bourreaux, emprisonnant et tuant en masse communistes, Juifs et tout ennemi, supposé ou véritable, du national-socialisme.

Second des deux volets de la série Inside SS.

Lieu, date(s), heures : National Geographic, 50 min. Rediff. le 17 février à 22:20, le 18 février à 04:05, le 22 février à 05:25.
TÉLÉVISION

Une vie d'Annette, documentaire de Nina et Denis Robert (2018)

17 Février, 2019 - 14:55 - 27 Février, 2019 - 19:55

Portrait d’Anne Beaumanoir : à travers son témoignage et ceux de ses amis, de Georges Kiejman à Marceline Loridan en passant par l’historien Mohamed Harbi et d’autres, le film raconte une histoire méconnue de la France et de l’Algérie.

En 1942, à seulement dix-neuf ans, parallèlement à des études de médecine, Annette s’est engagée dans les jeunesses communistes clandestines. Elle va ensuite distribuer des colis, des tracts et des courriers secrets, sauver des enfants juifs, changer d’identités, perdre son premier amour et frôler la mort à plusieurs reprises.

Annette a toujours résisté. Après la résistance à l’occupant nazi, la jeune femme, devenue neuropsychiatre, va porter les valises du FLN algérien. Elle sera arrêtée, puis condamnée à Marseille à dix ans de prison. Elle s’enfuit en Algérie où elle devient la principale conseillère du ministre de la santé du premier gouvernement algérien dirigé par Ahmed Ben Bella. Elle vivra trois ans à Alger jusqu’au putsch militaire qui la poussera à nouveau à s’enfuir et à gagner cette fois-ci la Suisse où elle dirigera pendant 26 ans la division de neurophysiologie et d’épileptologie du CHU de Genève.

Annette définit ce film comme un portrait de « la France avec les yeux d’une jeune fille puis femme militante engagée volontaire dans la résistance au nazisme et dans celle pour la libération de l’Algérie opprimée par la France. » Une vie d’Annette raconte ainsi la France, l’Algérie, l’Europe et son cortège de drames enfouis, le racisme, la mort du communisme, le combat pour la liberté, l’indépendance et le courage.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 52 min. Rediff. le 23 février à 08:20, le 27 février à 19:55.
TÉLÉVISION

Le bourreau de Malmedy, documentaire britannique de John Holdsworth (2009)

17 Février, 2019 - 15:15 - 28 Février, 2019 - 09:55

En janvier 1945, des soldats américains font une horrible découverte : près de la ville belge de Malmedy, 82 militaires américains gisent sur le sol, criblés de balles et complètement gelés. Tout laisse à penser que ces hommes, qui appartenaient au 285e bataillon d'observation d'artillerie de campagne de l'armée américaine, ont été exécutés de sang-froid. Qui est responsable de ce carnage resté dans l'Histoire sous le nom de massacre de Malmedy ? Très vite, l'attention se porte sur l'officier SS Joachim Peiper… 

 
 
Lieu, date(s), heures : Chaîne Histoire, 52 min. Série « Nazi Hunters » 4/13. Rediff. VENDREDI 22 FÉVRIER 2019 À 10:00, JEUDI 28 FÉVRIER 2019 À 09:55.
TÉLÉVISION

La Chute (Der Untergang), film allemand d'Oliver Hirschbiegel (2004)

17 Février, 2019 - 18:05 - 23 Février, 2019 - 23:35

Berlin, avril 1945. Le IIIe Reich agonise. Les combats font rage dans les rues de la capitale. Hitler, accompagné de ses généraux et de ses plus proches partisans, s’est réfugié dans son bunker, situé dans les jardins de la Chancellerie. À ses côtés, Traudl Junge, la dernière secrétaire particulière du Führer, refuse de l’abandonner. Tandis qu’à l’extérieur la situation se dégrade, Hitler vit ses dernières heures et la chute du régime.

Avec, dans le rôle d'Hitler, Bruno Ganz (décédé le 16 février 2019).

Lieu, date(s), heures : Sundance TV, 150 min. Rediff. le 20 février à 20:35, le 23 février à 23:35.
TÉLÉVISION

Issue sanglante, documentaire américain de Lou Reda (2009)

17 Février, 2019 - 20:45 - 2 Mars, 2019 - 13:56

Fin 1943, à Tarawa, le reporter de guerre Robert Sherrod assiste à l’une des batailles les plus sanglantes qui se soit déroulée dans le Pacifique. Le marine Nolen Marbrey, rejoint quant à lui, les troupes du Général MacArthur. Pendant ce temps, le reporter Richard Tregaskis est touché par un mortier ennemi.

Lieu, date(s), heures : Toute l'Histoire, 45 min. Série « Les films perdus de la Seconde Guerre mondiale » (3/10). Rediff. le 20 février à 11:33, le 22 février à 23:34, le 24 février à 05:34 et à 07:19, le 28 février à 19:13, le 2 mars à 13:56.

Pages