Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page
Logo ESPACES CNDP

Pour mémoirePour mémoire

Le Mexique, 3000 ans d’histoire

Présentation

Alors que les civilisations mésoaméricaines sont les absentes des nouveaux programmes d’histoire du collège, le Mexique colonial, qui recouvre trois siècles d’humanité de la conquête à l’indépendance (1521-1821), y a acquis en revanche une place notoire. Sans qu’il soit proprement nommé dans les textes officiels, son étude est au moins suggérée à trois reprises dans la nouvelle programmation : en classe de 5e (« un épisode de la Conquête »), en classe de 4e à travers une étude de l’empire espagnol (« l’Europe dans le monde au début du XVIIIe siècle ») et en classe de 2nde (« une cité précolombienne face à la conquête et la colonisation »). Cet intérêt pour le Nouveau Monde se conçoit aisément étant donné que les nouveaux programmes s’ouvrent aux mondes dits « lointains ». La question des premiers contacts avec les Européens renvoie logiquement aux phénomènes de colonisation et de métissage. Or, le Mexique colonial constitue bien un cas d’étude : pour la puissance impériale espagnole, il fut en effet un laboratoire inédit pour l’évangélisation de masse au XVIe siècle, mais aussi pour la modernisation de l’État (réformes bourboniennes) au XVIIIe siècle. Quant à la ville de Mexico, elle constitue le paradigme de la colonisation, puisque la capitale du vice-royaume de la Nouvelle-Espagne a été édifiée sur l’ancienne capitale de l’empire aztèque, donnant lieu à un métissage jusqu’alors inconnu entre les Indiens vaincus, les Espagnols vainqueurs et les Noirs importés pour la mise en valeur du territoire.

Nous proposons ici des séquences d’histoire composées de cartes inédites et de documents originaux pour ces trois niveaux :