Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page
Logo ESPACES CNDP

Pour mémoirePour mémoire

Jean Moulin, un héros de l’ombre

Préparer la Résistance à la libération du pays

Document 8

 

Ordre de mission du général de Gaulle à Jean Moulin (22 octobre 1941).
Source : legs Laure Moulin – Bibliothèque nationale de France.  

Lors d’un premier voyage à Londres à la fin de l’année 1941, Jean Moulin avait convenu avec le général de Gaulle qu’il reviendrait lui présenter de vive voix l’avancée de son action. L’ancien préfet envisage de retourner à Londres à partir de la fin de l’été 1942 avec les chefs de « Combat » Henri Frenay (pseudonyme Charvet) et « Franc-Tireur » Jean-Pierre Lévy (Bernard) ; mais n’ayant pas été prévenu à temps du changement du lieu où l’attendait l’avion, il est obligé de laisser partir seuls les deux représentants des mouvements de résistance : ce sont eux qui, à leur retour, remettent à Rex cet ordre de mission dactylographié sur lequel le général de Gaulle a écrit de sa main « Mon cher ami » et a apposé sa signature.

Suggestions d’activités 

> Avec des élèves de primaire, l’enseignant peut relever la nouvelle tâche confiée à l’ancien préfet par le chef de la France libre : assurer la présidence du comité de coordination prévu pour rassembler les principaux mouvements de résistance de la zone sud.   

> En troisième et en première, il faut rappeler la lutte d’influence entre ces groupes et Moulin pour le contrôle de la Résistance et souligner le succès que ce dernier remporte ici : à Frenay, lui expliquant que son mouvement se considère « comme un parti politique vis-à-vis d’un gouvernement », le général de Gaulle répond alors : « La France choisira entre vous et moi. »