Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Parcours d'exposition

Arman

Présentation de l’exposition

Les sept sections thématiques qui composent l’exposition permettent une compréhension de l’œuvre d’Arman dans son ensemble : empreintes, poubelles, objets, accumulations, coupes, colères, combustions, travail avec Renault, retour à la peinture.

Emblème de la société de consommation, l’objet est approché par l’artiste comme un matériau plastique, un support de transformation par le biais d’un acte artistique.

Interview / Jean-Michel Bouhours

Date : 2010

Durée : 15'38"

Œuvres et correspondances

L’arrêt prolongé sur certaines œuvres (Janus ; Home, Sweet Home ; Taïaut Taïaut ; Parade ; Chopin’s Waterloo ; Guitare relief ; Allure d’objets) permet une lecture singulière du travail d’Arman. Sa démarche s’appuie sur un choix de matériaux, d’outils et de gestes qui témoignent de l’inscription d’Arman dans l’histoire de l’art, à l’intérieur de laquelle son œuvre se situe par convergences ou écarts observés a posteriori à travers des correspondances (Chardin, Braque, Pollock, Klein).

Interview / Patrice Alexandre

Date : 2010

Durée : 15'54"

Dans l’atelier d’Arman

À partir des années 1966-1967, Alain Bizos devient l’assistant d’Arman qui travaille selon César comme un « ingénieur », concevant ses œuvres sans les réaliser techniquement, sans réellement manipuler lui-même la matière. Alain Bizos raconte le contexte de fabrication de la Bibliothèque d’Alexandrie (1968) et des poubelles organiques qui doivent leur apparence tant à la maîtrise du plexiglas et du polyester qu’à une démarche relevant de l’aléatoire particulièrement contrôlé en fonction des effets recherchés.

Interview / Alain Bizos

Date : 2010

Durée : 11'19’"