Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page
Logo ESPACES CNDP

2011, année des outre-merOutre-mer

N° 9 - Aires marines protégées

fileadmin/user_upload/OUTREMER/Collection/catalogues/files/assets/downloads/page0009.pdf

Panneau réalisé avec le concours de :

Agence des aires marines protégées - Logo

Le contenu de l’affiche

Aires marines protégées
 Pour... 
 

  • protéger la biodiversité
  • aider les hommes dans le développement durable de leurs activités

Présentation du thème

Quels enjeux ?

Outre-mer, les milieux marins comme les lagons et les mangroves, souvent fragiles, vivent une situation paradoxale : ils abritent une activité humaine nécessaire aux populations locales, mais qui, par son importance, peut entraîner leur épuisement. « Les aires marines permettent la mise en place de mesures de gestion adaptées. Le plus souvent, celles-ci permettent de concilier la protection du milieu et le développement durable d’activités en associant les différents acteurs de la mer. 

Zoom

Mayotte et le parc naturel marin

 À Mayotte, le parc a un périmètre très étendu (68 000 km2) puisqu’il s’étend sur toute la Zone Economique Exclusive. Les hommes y mènent beaucoup d’activités essentielles à leur existence. D’où la nécessité de concilier leur travail et la préservation des écosystèmes. Un plan de gestion va être élaboré selon plusieurs grandes orientations, comme par exemple :

  • mener des études scientifiques pour mieux connaître le milieu et mieux le protéger;
  • favoriser la pêche professionnelle et les activités aquacoles ;
  • valoriser la biodiversité auprès des populations locales et des touristes.

Zoom

Les iles Marquises, un milieu marin remarquable

Les îles Marquises espèrent leur inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Par leur situation, leur patrimoine à la fois culturel et naturel, elles constituent un milieu exceptionnel. Leur protection doit prendre en compte les usages et les représentations que les populations locales ont de leur territoire. Ces écosystèmes encore peu perturbés sont caractérisés par une importante biomasse et un fort endémisme. L’inscription au patrimoine mondial est une garantie pour l’avenir. En effet, elle permettra de valoriser les paysages marins et sous-marins des îles, ainsi que la culture de ces territoires. 

Une aire marine protégée est un espace délimité en mer où des objectifs de protection sont fixés. Les objectifs et les mesures de gestion varient d’une AMP à une autre. La connaissance scientifique, la restauration des milieux dégradés, le développement durable des activités permettent notamment de préserver le milieu marin. La France s’est engagée à créer des AMP, en particulier dix parcs naturels marins en métropole et en outre-mer.

Environnement et activités humaines : une équation possible ?

Le développement durable, c’est concilier environnement et activités humaines. L’atteindre passe par un processus dont les AMP sont un des outils. Les AMP cherchent, en associant les acteurs du territoire, à établir des usages durables du milieu. Mais les décisions à prendre ne suscitent pas toujours l’unanimité et le processus peut donner lieu à des conflits. Les structures que sont les AMP aident à gérer ces conflits

Iconographie 

  • Plage de récif © PHOVOIR
  • La vie sur un récif coralien © Julien Wickel/Lagonia
  • Des coraux © Julien Wickel/Lagonia

L'accompagnement pédagogique

Ce livret vous propose des informations complémentaires, une médiagraphie, les points de programmes d'enseignement concernés par le thème traité, et des activités à mener en classe à partir de l'affiche.

Télécharger l'accompagnement pédagogique de l'affiche n°9 (Format PDF)