Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page
Logo ESPACES CNDP

2011, année des outre-merOutre-mer

N° 21 - Face aux cyclones, séismes et volcans

fileadmin/user_upload/OUTREMER/Collection/catalogues/files/assets/downloads/page0021.pdf

Le contenu de l’affiche

Face aux cyclones, séismes et volcans
Pour…

  • prévenir et alerter dans les zones de forte densité humaine
  • atténuer les risques
  • éviter les pertes humaines et réduire les dégâts matériels lors d’une catastrophe

Présentation du thème 

 Quelles sont les politiques de prévention des risques et comment ont-elles évolué ?

La France d’Outre-mer a joué un rôle précurseur dans la mise en place d’une politique de prévention des risques majeurs. Par leur situation géographique, une grande partie de ces territoires est confrontée à des risques naturels (cyclonique, volcanique et sismique) plus importants qu’en métropole. S’y ajoutent, comme pour toutes les sociétés modernes, les risques technologiques.            

Zoom

 Cyclones et systèmes d’alerte précoce

Les Antilles, l’île de la Réunion, Wallis et Futuna, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie sont souvent touchés par les cyclones. Une perturbation cyclonique représente une menace à tous les stades de son développement. Cette menace devient maximale quand la perturbation devient ouragan ou cyclone. Les vents peuvent alors atteindre plus de 250km/h, avec des rafales jusqu’à 350km/h. Ils s’accompagnent de pluies diluviennes et d’une mer démontée. La surveillance et la prévision des cyclones sont assurées par l’OMM, l’Organisation météorologique mondiale. Mais chaque territoire a mis en oeuvre ses propres procédures d’alerte, aidées par la Sécurité Civile et les services de Météo France. Selon le stade de la perturbation, ces alertes vont de la simple vigilance au confinement des personnes et à la phase des secours. MétéoFrance indique l’échéance et la dangerosité du phénomène. A partir de cette expertise, le Préfet ou le Haut-Commissaire peuvent déclencher les différentes phases d’alerte et prendre des mesures individuelles et collectives. Plus en amont, l’Etat incite aussi les collectivités locales à réaliser des Plans de Prévention des Risques basés sur une évaluation précise dans toutes les communes.

Qu’est-ce qu’un risque ?

Un risque naît de la combinaison d’un aléa d’origine naturelle ou humaine et de la vulnérabilité d’une société. Moins un pays est développé, c ’est-à-dire qu’il dispose de peu d’équipements, gère mal l’aménagement de son territoire et manque de procédures d’alerte fiables, plus il devient vulnérable à l’aléa et plus le risque s’accroît. C’est pourquoi un cyclone qui touche les Antilles fera moins de dégâts matériels et humains à la Martinique ou à la Guadeloupe qu’en Haïti.

Iconographie 

  • Passage de l’ouragan Dean. Martinique. Fort-de-France. 17 août 2007. © Fernand Bibas/AFP
  • Gosier en Guadeloupe. Passage de l’ouragan Dean, 18 août 2007. © Sylvere Selbonne/AFP

L'accompagnement pédagogique

Ce livret vous propose des informations complémentaires, une médiagraphie, les points de programmes d'enseignement concernés par le thème traité, et des activités à mener  en classe à partir de l'affiche.

Télécharger l'accompagnement pédagogique pour le cycle 3 de l'affiche n°21 (format PDF)

Télécharger l'accompagnement pédagogique pour le collège de l'affiche n°21 (format PDF)