Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Opéra en actesOpéra en actes

Le Nez

Les enregistrements

Version de l’Opéra de chambre de Moscou (1975)

CD Melodyia, distribution en France : Codaex France

En 1974 le chef d’orchestre Gennady Rozhdestvensky et le metteur en scène Boris Pokrovsky réhabilitent l’œuvre en présence du compositeur et de sa troisième épouse Irina. Le Nez n’avait plus été joué depuis sa création. Le producteur phonographique officiel de l’Union Soviétique, Melodyia, organise l’année suivante les séances d’enregistrement. Le Nez occupant trois faces de microsillon 33t, il est décidé qu’une œuvre lyrique inachevée de Chostakovitch, Les Joueurs, servirait de complément. L’enregistrement a été publié au moment du décès du compositeur. Unique version jusqu’en 2009, elle s’est imposée naturellement comme référence, malgré ses imperfections techniques et vocales (les voix des sopranos faisant Prasskovia Ossipovna et la Marchande de craquelins sont particulièrement aigres).

Cet enregistrement est actuellement distribué par Codaex France.

Version du Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg (2009)

CD Mariinsky / LSO, distribution en France : Harmonia Mundi

De 2003 à 2006 le Théâtre Mariinsky, sous la houlette de son très charismatique directeur musical Valery Gergiev, a proposé en tournée européenne Le Nez mis en scène par Yuri Alexandrov. Lors de la reprise de la production à Saint-Pétersbourg en 2008, le Mariinsky a décidé d’enregistrer l’œuvre par ses propres moyens, sans faire appel à un producteur phonographique. L’enregistrement, paru en 2009, a récolté une moisson de récompenses de la part de la presse spécialisée, dont l’ « enregistrement lyrique de l’année » au MIDEM Classical Award. Enregistré en SACD, cette technique rend plus lisible la subtilité de la polyphonie et la complexité des plans sonores de l’œuvre.

Cet enregistrement est actuellement distribué par Harmonia Mundi.