Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page

Opéra en actesOpéra en actes

Cendrillon

Remémoration

Après avoir assisté au spectacle, le retour en classe donnera lieu à une description chorale de ce qui a été vu et entendu, à partir de l’horizon d’attente qui aura été construit en amont.

En classe

Se remémorer et confronter

Confronter l’expérience de spectateur avec les attendus de chacun. Proposer par exemple aux élèves de compléter à tour de rôle la phrase : « Je m’attendais à..., j’ai vu... »

Cette introduction permettra de recomposer de manière collective une image visuelle et/ou sonore du spectacle.
Il peut également être intéressant de se remémorer les motifs musicaux. Ceux-ci agissent comme des aide-mémoires. Ils ne correspondent pas au leitmotiv wagnérien, mais possèdent un pouvoir unificateur. Confiés à l’orchestre, ils sous-tendent la trame musicale en liant les épisodes entre eux. Ainsi, Massenet garantit l’unité formelle des différents panneaux qui composent les actes de l’opéra. En conséquence, leur réitération les inscrit dans la mémoire de l’auditeur et leur seule évocation fait resurgir tout un pan du spectacle.

Les motifs proposés sont les suivants :

En classe

Écouter, resituer

Faire écouter aux élèves, sans information préalable, tel ou tel motif. Ils disposent pour cette écoute du synopsis des actes. Leur demander de resituer ces motifs dans l’opéra, de les contextualiser (action et décor) pour enfin les nommer ou les renommer selon leur propre jugement. Pour terminer, leur demander de donner une illustration gestuelle, graphique, voire chorégraphique de ces motifs (mains droite et gauche peuvent avantageusement remplacer les pieds...).
Cette activité peut être précédée éventuellement d’un travail de dépistage : jouer les motifs en tronquant, à tour de rôle, la dynamique, le phrasé, le rythme, les hauteurs et faire corriger la classe par le chant réitéré et de plus en plus précis du motif. Soumettre enfin aux élèves la transcription musicale.