Le lycée Victor Hugo de Besançon fête la Journée européenne des langues

Chaque année, La Journée européenne des langues est célébrée le 26 septembre. Depuis deux ans, le lycée Victor Hugo organise une semaine de manifestations autour de cette date européenne. Un événement de cohésion d'équipe et de coopération entre élèves où le respect mutuel, la reconnaissance de chacun et le partage sont les valeurs clés.

Héritier d’un riche passé en centre-ville, le lycée Victor Hugo a trouvé, à partir de 1980, toute sa place dans un quartier populaire très vivant : la cité nouvelle de Planoise. Depuis, il cultive ce choix paradoxal : accueillir les meilleurs en classe préparatoire, leur ouvrir les portes d’écoles prestigieuses. Tout en donnant à chaque élève l’assurance d’un suivi pédagogique et éducatif qui lui permettra d’aller au bout de ses possibilités.

Fidèles à la maxime de Victor Hugo : « La liberté commence où finit l'ignorance », les élèves et les professeurs du lycée Victor Hugo de Besançon ont organisé une semaine de manifestations du 26 septembre au 3 octobre autour de la Journée européenne des langues.

Plusieurs actions en partenariat avec des associations locales étaient proposées impliquant personnels et élèves du lycée :

  • Une signalétique multilingue des différents lieux de l'établissement
  • Des ateliers de traduction de proverbes, calligraphie arabe et chinoise, percussions et chansons africaines
  • Une initiation à la Capoiera et à la danse flamenco
  • La création d'affiches sur les liens linguistiques
  • Un repas à thèmes préparé par les cuisiniers du restaurant scolaire
  • Des intermèdes musicaux
  • Une performance théâtrale
  • Un café linguistique 
  • Une présentation du travail réalisé avec les élèves allophones
  • Une valorisation du fonds de littérature étrangère en V.O. et une exposition

Plusieurs objectifs étaient recherchés :

  • Faire prendre conscience à chacun de la richesse linguistique de la communauté scolaire issue pour partie du quartier de Planoise
  • Affirmer l'importance de développer dans un monde devenu multipolaire des compétences dans plusieurs langues
  • Sensibiliser aux difficultés des élèves dont la langue maternelle n’est pas le français et promouvoir le dispositif d'aide mis en place au lycée en direction des élèves allophones arrivants

Articuler la cohésion d'équipe et la coopération entre élèves, tel était le challenge du lycée Victor Hugo pour améliorer le climat scolaire. Pari réussi !