Témoignage : le conseil de vie collégienne au collège Pablo Neruda

Benjamin Arino, principal adjoint du collège Pablo-Neruda à Grigny, dans l'Essonne, raconte la mise en place du conseil de vie collégienne (CVC) dans son établissement.

Le CVC a permis de donner aux élèves un cadre institutionnel de parole, où ils apprennent à coopérer entre eux et avec les adultes encadrants. Ce conseil a permis d'améliorer les conditions de vie des élèves et donc, le climat scolaire.

Le conseil de vie collégienne au collège Pablo-Neruda, à Grigny (Essonne), préfigurateur REP+, a été mis en place au mois de novembre 2014, après des élections qui ont mobilisé l'ensemble de la communauté éducative. La première réunion a porté sur les conditions de vie au collège, et plus particulièrement sur la propreté des espaces (salles, couloirs, toilettes, réfectoire). Les élèves élus ont démontré, s'il était nécessaire, leur maturité et leur capacité à s'emparer des sujets qui les concernent directement. Les premiers effets positifs, par la prise en considération de la parole des élus et la mise en œuvre des décisions prises, sont le renfort du sentiment d'appartenance au collège et le respect par chacun de certains lieux, comme les toilettes, qui sont désormais propres et tenues. Cela fait maintenant trois mois que cela dure...

Après les évènements de janvier 2015, un conseil de vie collégienne extraordinaire a été réuni et avait pour ordre du jour le « vivre ensemble ». Les élèves ont fait part de leur volonté de mettre en place un espace de discussion, d'échange. Le « chocolat philo » va voir le jour... animé par les conseilllers principaux d'éducation (CPE) et des professeurs volontaires, sur le temps de la pause méridienne.

À suivre...