Le climat scolaire influence les attentes des enseignants

Marie-Christine Brault et ses collègues Michel Janosz et Isabelle Archambault de l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM) ont mené une analyse multi-niveaux afin de mesurer l’impact joué par le climat scolaire dans la détermination des attentes des enseignants envers leurs élèves.

L'article « Effects of school composition and school climate on teacher expectations of students : A multilevel analysis » a été publié dans la revue Teaching and Teacher Education le 19 septembre 2014 (publication en ligne). 

Sachant que de faibles attentes des enseignants sont négativement associées aux résultats des élèves et à l’efficacité de l’école, une équipe de chercheurs du Groupe de recherche sur les environnements scolaires (GRES) s’est penchée sur les facteurs influençant ces attentes.

À partir des données de 2 666 enseignants travaillant dans 71 écoles secondaires québécoises, les chercheurs ont pu distinguer deux niveaux de variables.

  • Les caractéristiques propres des enseignants : leur perception du climat scolaire de l’école, leur sexe, leur âge et le type de cours dispensés.
  • Les caractéristiques liées à l’environnement scolaire : la composition académique, socio-économique et ethnique de l’école et la perception collective du climat scolaire.

Les résultats

Les résultats montrent également que le climat scolaire, qu’il soit perçu par les enseignants ou partagé par l’ensemble des acteurs scolaires (élèves, enseignants et direction) est déterminant. Un climat scolaire positif est ainsi associé positivement aux attentes des enseignants.

 

La composition académique apparaît être le facteur qui joue le rôle le plus influent dans la détermination des attentes.

Cela confirme l’importance de la réussite antérieure des élèves dans les attentes des enseignants.

 

Les résultats indiquent enfin que la composition de l’école joue également indirectement sur les attentes : difficultés scolaires et origines ethniques des élèves recensées au niveau de l’école influent sur le climat éducatif au sein de l’école et donc indirectement sur les attentes des enseignants.

Conclusion

En résumé, en plus des caractéristiques propres aux enseignants, le climat scolaire joue un rôle important dans la détermination des attentes des enseignements envers leurs élèves.

Les auteurs suggèrent que ces attentes pourraient s’améliorer en intervenant au niveau du climat scolaire éducatif, notamment en s’assurant que tous les professeurs aient à cœur le succès de tous leurs élèves, ou en améliorant la valeur accordée par le milieu à l’effort scolaire et à l’apprentissage.

Ressource associée