Les discriminations liées au sexe et à l'origine au collège. Comprendre pour agir

Parce que le racisme comme le sexisme ont des mécanismes similaires : différences, hiérarchies et domination ; ce projet tend à déconstruire individuellement et collectivement certaines pratiques discriminantes, majoritairement inconscientes qui, renforcées socialement, peuvent conduire à une violence symbolique importante.

Ce projet de sensibilisation et de lutte contre les discriminations à l’orientation (plus particulièrement liées au sexe et à l’origine), soutenu par la Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale d'Aquitaine (DRJSCS), le ministère de l’Éducation nationale et la région Aquitaine, fait suite à une action financée par le conseil régional d’Aquitaine, avec le Centre d'information des droits des femmes (CIDFF) de Dordogne-Bergerac, concernant les discriminations et menée au centre de formation d'apprentis (CFA) de la Brie en 2012, sur les orientations scolaires et professionnelles. Cette action vient en appui à un diagnostic réalisé en Gironde et Lot-et-Garonne sur les discriminations liées au sexe et à l’origine dans l’emploi. En amont de ce diagnostic, ce projet, qui s'étend aux département des Landes, en 2014, et de la Gironde en 2015, questionne les choix d’orientation scolaire des élèves de 4e dans les collèges. Les discriminations intersectionnelles en lien avec l’orientation scolaire des élèves ne sont pourtant pas évidentes à aborder pour deux principales raisons :

  • le caractère peu connu et connoté de ces approches qui semblent moins positives de prime abord que la notion d’égalité (plus consensuelle) ;
  • ces notions renvoient directement aux postures et représentations des acteurs et actrices de l’éducation, qui n’ont pas conscience de ces phénomènes.

En 2013, l’action a questionné les choix d’orientations scolaires des élèves de 4e dans deux collèges de Dordogne et, en 2014, dans un collège situé en zone d'éducation prioritaire (ZEP) à Bergerac, et dans trois collèges des Landes.

Organisation de journées de sensibilisation

Deux journées de sensibilisation sont prévues dans chaque établissement.

Les journées en direction des élèves de 4e

L’orientation et les discriminations

Objectifs :

  • découvrir les métiers
  • ouvrir une réflexion sur les métiers et les formations
  • réflexion sur « le plafond de verre » et « le plancher collant »
  • réflexion sur la mixité des professions
  • découvrir les 20 critères de la loi
  • réflexion sur les notions de préjugé, de stéréotype et de fantasme
  • réflexion sur l’influence du groupe, des médias…

Outils :

  • quiz sur la connaissance de soi : questionnaire d’intérêt
  • quiz sur les métiers, issu du Dictionnaire des métiers de l’ONISEP et retravaillé
  • jeu Tribunal des métiers
  • jeu Féminisation nom des métiers et mise en évidence d’une échelle de prestige des métiers en faveur du masculin
  • exposition sur les inégalités homme/femme dans le sport, le travail…
  • bandes dessinées sur le sexisme, le racisme, les stéréotypes…
  • compagnie de théâtre « OXO », théâtre interactif spécialisé sur les questions de discriminations.

Les journées en direction de l’équipe éducative

Cette formation, principalement axée sur les discriminations croisées (sexe, classe et origine), est assurée par Johanna Dagorn, mission ministérielle en charge de la Lutte et de la prévention contre les discriminations en milieu scolaire. Le diaporama de ces deux journées est téléchargeable dans les ressources associées.

Contextualisation

Séquence 1: Travail de définition sur les représentations de genre
Objectif : commencer la séance à partir des représentations des stagiaires pour mieux déconstruire ensuite à partir de leurs connaissances.

  • Définition des stéréotypes de genre/discriminations sur un post-it.
  • Outil : afficher les post-it sur un tableau.
  • Discussion autour de ces représentations.
  • Définition des 20 critères de discriminations.

Séquence 2 : Cadrage théorique sur les discriminations
Objectif : sensibiliser aux notions de discriminations.

  • Les différences sociales.
  • Les discriminations de sexe.
  • Les discriminations liées à l’origine.
Conséquences sur les parcours scolaires et les orientations

Une fois les bases posées concernant les mécanismes induits par les discriminations, cette demi-journée propose de traiter des conséquences sur les parcours scolaires et les orientations.

Séquence 1 : Les conséquences des stéréotypes dans les choix d’orientation et des métiers
Présentation du questionnaire parcours scolaire/choix d’orientation et son utilité.

Séquence 2 : Réflexions générales

  • Définition des stéréotypes de Schadron.
  • Analyse des stéréotypes à partir de l’étude de G. Felouzis. Choix de 6 adjectifs caractérisant les filles et les garçons.
  • Échanges autour de ces stéréotypes en matière de choix professionnel en étayant avec les qualificatifs et les statistiques sexuées par filière professionnelle.
  • Réflexions générales sur les causes de ces inégalités.

Séquence 3 : La construction du genre
Objectif : démontrer que le masculin et le féminin sont des constructions sociales et culturelles.

  • L’influence du contexte familial et éducatif.
  • Les conséquences sur les enfants et dans la classe.
  • Les représentations genrées induisent des différences de traitement (catégorisation, préjugés, croyances, stéréotypes…  – cf. l'effet pygmalion).
De la théorie à la réalité

Cette deuxième journée, espacée de 2-3 mois avec la première journée, est consacrée à l’échange autour des résultats des questionnaires des élèves.

Séquence 1 : Présentation des résultats et recontextualisation
Objectif : mesurer les différences de choix d’orientation en fonction du sexe, de l’origine sociale et ethnoraciale.

  • Présentation des résultats : par sexe, niveau de résultats, origine sociale et ethnoraciale.
  • Retour et échanges autour des résultats.
  • Échanges de pratiques et retour réflexif.
  • Perspectives d’actions et de prise en compte du phénomène.

Séquence 2 : Décontextualisation
Objectif : réduire les inégalités d’orientation entre les sexes.

  • Présentation des travaux sur la question.
  • Perspectives d’actions et de prise en compte du phénomène.

Ressources associées