Serge Tisseron : naître à l’empathie, le jeu des trois figures

Le jeu des trois figures est un nouveau protocole pour prévenir la violence et le harcèlement scolaire en développant l’empathie dès l’école maternelle. Expérimenté avec succès, il est basé sur un jeu de rôle.

Serge Tisseron est psychiatre, psychanalyste et directeur de recherche de l’Université à Paris-VII Denis-Diderot.

Qu'est-ce que l'empathie ?

L’empathie est l’aptitude qui nous permet de nous mettre, au moins partiellement, à la place de l’autre. Elle joue un rôle essentiel dans la vie sociale comme prévention des attitudes violentes.

Comment apprendre l’empathie aux enfants ?

Serge Tisseron et son équipe ont mis au point, puis expérimenté avec succès, un protocole de jeu de rôle susceptible d’être pratiqué par les enseignants des classes maternelles après une formation de trois journées réparties sur l’année. Il est appelé le jeu des trois figures par allusion aux trois personnages présents dans la plupart des histoires regardées et racontées par les enfants : l’agresseur, la victime et le redresseur de torts.

Téléchargez ci-dessous la description et les explications du jeu des trois figures et découvrez la vidéo sur le jeu des trois figures.

Ressources associées