Les pratiques corporelles de bien-être

Les pratiques corporelles de bien-être comme la relaxation, la respiration, la gymnastique lente, par exemple, facilitent les apprentissages. Les récentes recherches en neurophysiologie et en neuropédagogie le confirment. Corinne Pierotti et Annie Sébire, deux conseillères pédagogiques en EPS, proposent des exercices pour favoriser le bien-être et l'empathie à l'école.

Corinne Pierotti et Annie Sébire, conseillères pédagogiques en Éducation physique et sportive (EPS) dans l'académie de Paris, proposent de nombreux modules de formation sur les pratiques corporelles pour favoriser le bien-être et l'empathie à l'école. Lors de la Journée de l'innovation 2014, elles ont présenté leur expérimentation « Pratiques corporelles pour être bien à l'école ».

Annie Sébire et Corinne Pierotti ont coordonné un ouvrage, Pratiques corporelles de bien-être (Éditions EPS, 2013), qui propose de nombreux exercices basés sur des pratiques existantes. Il constitue un manuel à l’usage des enseignants soucieux de construire un climat de classe serein et, donc, propice au travail. Ces pratiques envisagent le corps comme un support essentiel de l’activité mentale mais aussi de l’activité relationnelle et empathique. C’est en effet à travers notre propre corps que nous avons, en écho, connaissance du corps d’autrui.

La proposition est claire : éduquer le corps, mais également éduquer par le corps. Les pratiques corporelles de bien-être proposées dans le livre (ainsi que dans la vidéo, des mêmes auteures, présentée ci-dessus) ne sont pas réservées aux cours d’EPS ; elles peuvent être utilisées à tout moment en classe.

Les auteures ont retenu 7 familles d'exercice :

  • Concentration
  • Relaxation
  • Respiration
  • Gymnastique lente
  • Gymnastique volontaire
  • Massage
  • Visualisation.

En savoir plus sur le travail de Corinne Pierotti et Annie Sébire

Pour aller plus loin, certaines notions telles que les émotions, la conscience corporelle, l'estime de soi, la connaissance de soi, ainsi que les références théoriques sous-jacentes seront développées dans un second temps dans un prochain ouvrage, qui sera réalisé en collaboration avec la Revue EPS et la Délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire.

Quelques ouvrages sur la pratique corporelle, les émotions et la connaissance de soi.

  • Cosnier J. (1994), Psychologie des émotions et des sentiments, Paris, Retz.
  • Damasio A. (2010), L’Autre Moi-même. Les nouvelles cartes du cerveau, de la conscience et des émotions, Paris, Odile Jacob (nouv. éd. 2012).
  • Damasio A. (1999), Le Sentiment même de soi. Corps, émotions, conscience, Paris, Odile Jacob (nouv. éd. 2002).
  • Dejours Ch. (2001), Le Corps, d’abord, Paris, Payot (nouv. éd. 2003).
  • Descamps M.-A. (1993, 2e éd.corrigée), Le Langage du corps et la communication corporelle, Paris, PUF.
  • Mead G. H. (2006 / 1963), L’Esprit, le soi et la société, Paris, PUF.
  • Schilder P. (1968), L’Image du corps, Paris, Gallimard (réimpr.1980).
  • Varela F., Thompson E, Rosch E. (1993), L’Inscription corporelle de l’esprit, Paris, Seuil.
  • Conférence de Corinne Pierotti et Annie Sébire lors du congrès de l'Association générale des enseignants de l'école maternelle (AGEEM) : « Des pratiques corporelles de bien-être » (vidéo sur YouTube).