Mon Oncle

Mon Oncle de Jacques Tati

Mon Oncle

DVD en prêt collège

Fiche technique

Titre original Mon oncle
Réalisation Jacques Tati
Scénario et dialogues Jacques Tati, Jacques Lagrange et Jean Lhôte
Images Jean Bourgoin
Musique Alain Romans et Franck Barcellini
Production Specta, Gray, Alter Films et Film del Centauro
Distribution Gaumont
Pays France
Date 1958
Genre Burlesque
Durée 1h47
Interprétation Jacques Tati (Monsieur Hulot) - Jean-Pierre Zola (M. Charles Arpel)-Adrienne Servantie (Mme Arpel) - Alain Bécourt (Gérard Arpel) - Lucien Frégis (M. Pichard ) - Adelaïde Danieli (Mme Pichard) - Dominique Marie (Mme Dubreuil)

Synopsis

Monsieur Hulot est l’oncle de Gérard Arpel, un gamin qui vit avec ses parents dans une villa moderne, luxueuse et froide. À ce décor ennuyeux, le petit Gérard préfère l’univers de son oncle : un vieux quartier où il peut jouer avec d’autres enfants sur un terrain vague. Mais les parents de Gérard, et notamment son père, industriel, voudraient bien que Monsieur Hulot mène enfin une existence sérieuse, laborieuse et... ennuyeuse. C’est heureusement sans espoir : à l’usine Plastoc, où il est engagé, Monsieur Hulot s’endort, et provoque des catastrophes... Il est finalement envoyé en province, comme représentant. Le petit Gérard n’a plus que son père vers qui se tourner. (Source : Lux)

Pistes pédagogiques

À propos du réalisateur, Jacques Tati

Jacques Tati a créé Monsieur Hulot et semble s’être fondu dans ce personnage. Mais Tati est plus que l’aimable ahuri à la pipe. Inventeur de gags d’une précision fascinante, metteur en scène scrupuleux et meilleur poète que producteur, il a passé les quinze dernières années de sa vie à payer les dettes qu’il avait contractées pour monter le projet pharaonique, mais pas déraisonnable, de Playtime au début des années soixante.

On l’a dit « ingénieur du comique ». Mais c’était un ingénieur qui avait la tête dans les étoiles. Un rêveur émerveillé qui croyait à la vertu de l’innocence, qui croyait qu’il suffisait de dire non en hochant la tête et de s’éloigner à grandes enjambées pour échapper aux hommes d’affaires et aux banquiers. Tati a perdu la bataille de Monsieur Hulot, il n’a réalisé que six films en quarante ans. C’est une défaite personnelle, c’est surtout une défaite du cinéma.

Il a été sportif professionnel, et dans les années trente, a mis au point un numéro de comique de music-hall exploitant ses qualités de mime et d’athlète. À ce titre, il intervient dans quelques courts métrages. Entre 1947 et 1949, il réalise et interprète Jour de fête, avec la complicité des habitants d’un village de l’Indre, et en expérimentant un procédé de filmage en couleurs encore incertain. Quatre ans plus tard, il crée le personnage de Hulot, à qui il demeure fidèle jusqu’à son dernier film. À partir de Mon oncle et surtout dans Playtime, il le dilue dans un réel finement reconstitué qui parfois lui vole la vedette. Le comique élaboré de Tati, l’abondance des gags et leur simultanéité dans le cadre de l’écran agrandi (il a tourné Playtime en 70 mm) l’éloignent du burlesque initial, vers une tentative de dévoilement du monde. (Source : diplomatie.gouv)

- Le monde de Tati sur le mensuel Dada n°147 de mai 2009.

Filmographie sélective de Jacques Tati

  • 1947/49 Jour de fête
  • 1953 Les Vacances de Monsieur Hulot
  • 1958 Mon Oncle
  • 1967 Playtime
  • 1971 Trafic
  • 1974 Parade
    (Source : le site collège au cinéma des Hauts-de-Seine.)

- Informations complémentaires sur le site d’Arte (8 juillet 2002).

À propos du film

- Présentation du film sur le site du Cinéma Le France

Documents destinés aux enseignants et aux animateurs

- Présentation du film et pistes pour l’étude sur le site de Réseau Canopé.
- Contexte historique de la parution du film sur le site de Canopé Limousin (PDF, 90 Ko).
- Pistes pédagogiques sur le site de l’académie de Créteil : arts plastique, éducation musicale, architecture et lettres.
- Dossier pédagogique sur le site du centre culturel belge Les Grignoux.

- L’École du regard : Mon Oncle de Jacques Tati, vidéocassette, Gilles Delavaud, Totem Productions, 57 mn, 1994. Cette analyse de dix séquences de Mon Oncle vise à rendre sensible le travail concret d’un inventeur de formes cherchant à nous entraîner sur les chemins de sa propre création.

Documents destinés aux enfants

- Fiche élève et Document enseignant sur le site de l’académie de Créteil : l’entrée dans les Trente Glorieuse à partir des 6 premières séquences du film.
- 5 fiches élèves sur le site de l’académie de Poitiers.