Le Mystère de la chambre jaune

film policier de Bruno Podalydès (2003, 1 h 48 min)

Le Mystère de la chambre jaune

DVD en prêt collège

Fiche technique

Titre original Le Mystère de la chambre jaune
Scénario et Réalisation Bruno Podalydès, d’après Gaston Leroux
Images Christophe Beaucarne
Musique Philippe Sarde
Production Films du Fleuve Prod.
Distribution UFD
Pays France
Date 2003
Genre Policier
Durée 1 h 58
Interprétation Denis Podalydès (Rouletabille) - Jean-Noël Brouté (Sinclair) - Pierre Arditi (inspecteur Larsan) - Claude Rich (le juge De Marquet) - Sabrine Azéma (Mathilde Stangerson) - Michael Lonsdale (Pr. Stangerson) - Olivier Gourmet (Robert Darzac)

Le DVD Le Mystère de la chambre jaune est disponible à la médiathèque de la MDE du Val-d’Oise.

Synopsis

C’est la nuit. Le professeur Stangerson est dans son atelier quand il entend crier, dans une chambre attenante, sa fille Mathilde. Lorsqu’enfin il entre dans la pièce, Mathilde est évanouie (elle a été frappée), il y a des impacts de balles sur le mur, et l’agresseur a disparu, alors que toutes les issues sont bloquées. Sur place, l’inspecteur Larsan échafaude diverses hypothèses, soupçonnant le fiancé de Mathilde, puis le garde-chasse, sans se désintéresser des concierges. Le journaliste Rouletabille, admirateur et rival de Larsan, s’oppose à ses théories, et élabore les siennes avec ses propres méthodes. Après avoir consciencieusement observé les lieux et les personnes qui y vivent, c’est en s’éloignant de la scène du crime que le jeune reporter va parvenir à élucider le mystère de la chambre jaune. En effet, après un séjour de quelques semaines aux États-Unis, il révèle que Larsan est un célèbre magicien et gentleman cambrioleur, qui a eu une liaison avec Mathilde Stangerson lors du séjour de cette dernière outre-Atlantique. C’est lui qui l’a agressée, mais dans l’après-midi. Mathilde n’avait rien dit pour garder le secret de ses rapports avec Larsan. Et lorsqu’elle poussa un cri, cette nuit-là, ce n’était qu’un cauchemar, qui l’a fait tomber du lit et s’assommer en cognant la table de nuit. Il n’y avait personne dans la chambre jaune. (Source : Bifi)

Pistes pédagogiques

Pour vous accompagner dans le travail avec ce film, nous vous suggérons les ressources suivantes.

- Le dossier du site Transmettre le cinéma

- La fiche film du cinéma Le France (pdf, 38 Ko)

- Découpage et structure, principaux thèmes, exploitation pédagogique dans le dossier réalisé par le CNDP (pdf, 121 Ko).

- Du roman au scénario (chapitre 5 du livre, scène 12 du film) sur le site de l’académie de Poitiers (pdf, 89,9 Ko).

- Des fiches élèves sur le site de l’académie de Poitiers.