La petite fabrique du monde

six courts, de Cristiana Lastrego, Kirsten Lepore, Natalia Mirzoyan, José Ribeiro, Sarah Wickens et Jesus Pérez (2009-2012, 40 min)

La petite fabrique du monde

école

Fiche technique

« La petite fabrique du monde » est un programme de six courts métrages de nationalités diverses. L’ensemble, sans parole, dure 40 min.

La Création

Cristina Lastrego & Francesco Testa, Italie, 2010, 10 min.

Cristiana Lastrego et Francesco Testa réinventent la création du monde, du big bang à l’apparition de l’homme en passant par celle des poissons et des mammifères, le tout en musique et en couleurs.

Une bouteille à la mer

Kirsten Lepore, États-Unis, 2012, 8 min.

Sur une plage, un bonhomme de sable reçoit une bouteille pleine de neige venant de la mer. Il la vide et la remplit de sable avant de la rejeter à l’eau. Dans un paysage enneigé au bord de l’eau, un
bonhomme de neige récupère la bouteille et la renvoie, non sans y avoir introduit un nouvel élément. Échange après échange, les deux bonhommes, curieux de se rencontrer, décident de se retrouver à mi-
chemin et se dissolvent dans l’eau.

Chinti

Natalia Mirzoyan, Russie, 2012, 8 min.

Une fourmi vivant dans une décharge ramasse un timbre poste à l’image du Taj Mahal. Émerveillée par le monument qu’elle ne pourra jamais voir en vrai, la fourmi décide de consacrer sa vie à l’édification d’une réplique avec des éléments trouvés dans la décharge. Après de multiples tentatives, elle y parvient enfin, sans savoir qu’elle vit au pied du véritable Taj Mahal.

Dodu, l’enfant en carton

José Miguel Ribeiro, Portugal, 2010, 5 min.

Dodu, un enfant des villes, découvre des univers différents en entrant dans un carton pour suivre une mystérieuse coccinelle, comme Alice au pays des merveilles avec le lapin blanc.

Feu follet

Sarah Wickens, Royaume-Uni, 2009, 4 min.

Du lever au coucher du soleil, la lumière qui entre par la fenêtre d’un petit appartement joue avec les obstacles qu’elle rencontre, se transformant en un personnage lumineux indépendant qui mettra à
mal son environnement, pour finalement disparaître à la tombée de la nuit.

Le grand frère

Jesus Pérez & Elisabeth Huttermann, Allemagne-Suisse, 2010, 6 min.

Une main en images réelles dessine deux personnages sur une feuille de papier. Alors qu’elle esquisse un troisième personnage, la sonnette et le téléphone sonnent tour à tour, laissant seuls les personnages, qui prennent vie. Les deux premiers personnages jouent et se moquent du troisième personnage, qui n’est pas terminé, en l’absence du dessinateur qui poursuit peu à peu la création de celui qui deviendra in fine Le Grand Frère.

(Source : cinemapublic.org)

Pistes pédagogiques

Pour vous accompagner dans le travail avec ce film, nous vous suggérons les ressources suivantes.

- Quelques pistes pédagogiques sur le site Enseignements artistiques de l’académie de Lyon

- Le dossier pédagogique de l’Afca (Association française du cinéma d’animation) avec, pour chacun des films, résumé, présentation de l’auteur, analyse, techniques utilisées et des pistes pédagogiques (en téléchargement sur notre site).

- Le dossier pédagogique de la DSDEN de la Somme