Apocalypse 10 destins - Les dossiers pédagogiques

Elisabeth Von Werdenberg

  • Nationalité : autrichienne
  • Naissance : 22 septembre 1860
  • Situation familiale :

    issue de la haute noblesse autrichienne, mariée à Rudolf, diplomate en poste à Genève. Un fils, Leothar, qui meurt au combat dans les Dolomites, en Italie

  • Situation sociale/professionnelle :

    maréchale, femme d’atour de Sophie Chotek

Éléments biographiques du personnage
Éléments de contexte historique
  • 1er juillet 1914

    Trieste, Italie.
    Elisabeth assiste à l’enterrement de l’archiduc et de son épouse.

    DESTIN CROISÉ

  • Sophie Chotek : épouse morganatique de l’archiduc François-Ferdinand, héritier de la couronne des Habsbourg.

  • 14 juillet 1914

    Villa de l’empereur, Bad Ischl, Autriche.
    Discussions inquiètes sur les suites à donner pour punir la Serbie de l’assassinat de l’héritier du trône. Elisabeth sait qu’un ultimatum à la Serbie est déjà rédigé.

  • François Joseph Charles de Habsbourg-Lorraine, empereur d’Autriche, a 84 ans lorsque son héritier, l’archiduc François-Ferdinand, est assassiné à Sarajevo. L’Allemagne soutient l’Autriche-Hongrie contre la Serbie.

  • 8 octobre 1915

    Palais des Werdenberg, Vienne, Autriche.
    Elisabeth a convié des intellectuels (Stefan Zweig, Rainer Maria Rilke, Robert Musil, Oskar Kokoshka, Alma Mahler). Ils découvrent des photos des exactions autrichiennes sur les populations slaves. Leur pacifisme s’oppose au nationalisme de Leothar, le fils d'Elisabeth.

  • Stefan Zweig (1881-1942, écrivain), Oskar Kokoshka (1886-1980, peintre expressionniste), Robert Musil (1880-1942, écrivain), Rainer Maria Rilke (1875-1926, écrivain), Alma Mahler (1879-1964, peintre et musicienne, épouse du compositeur Gustav Mahler, maîtresse de Kokoshka) : mouvement artistique de la Sécession viennoise.

    Rapport d’enquête scientifique du Dr Archibald Rudolph Reiss sur les preuves des exactions autrichiennes contre les populations civiles serbes.

  • 20 décembre 1915

    Vienne.
    Elisabeth écrit son journal intime.

  • Les réalités de la guerre. Les relations entre l’Allemagne et l’Autriche. L’entrée en guerre de l’Italie aux côtés des Alliés.

    Sigmund Freud (1856-1939) : père de la psychanalyse.

  • 21 novembre 1916

    Vienne.
    Elisabeth apprend par son mari la mort de l’empereur François-Joseph et l’avènement de Charles Ier, partisan de la paix.

  • Charles Ier, successeur de François-Joseph sur le trône autrichien, est couronné à Budapest le 31 décembre 1916.

  • 5 janvier 1917

    Vienne.
    Elisabeth vient d’apprendre la mort de Leothar dans les Dolomites.

  • Le deuil des femmes et des mères.

  • 28 mars 1917

    Résidence des Werdenberg, Genève, Suisse.
    Elisabeth trompe sa douleur grâce à son journal et au laudanum. Rudolph lui apprend une possible paix entre la Russie bolchevique et l’Allemagne.

    DESTIN CROISÉ

  • Tentatives de paix de Charles Ier.
    Conséquences de la révolution russe (février 1917) sur la guerre. Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine (1870-1924).

  • 28 juin 1919

    Versailles, France.
    Le traité vient d’être signé. L’Empire autrichien est disloqué, Rudolf pense à l’exil mais Elisabeth veut poursuivre sa psychanalyse avec Freud.

  • 28 juin 1919 : signature du traité de Versailles.