TEXTES ET DOCUMENTS POUR LA CLASSE

Vous êtes ici : Accueil > Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > Le voyage imaginaire > Sur la toile

Abonnez-vous !

Sur 1 ou 2 ans, en France et Outre-mer ou à l'étranger, découvrez toutes les formules d'abonnement.

Pour toute demande d'information, contactez-nous.

Sur la toile

Par Christiane Rebattet

Sites de référence

Le Centre de recherche sur la littérature des voyages

www.crlv.org

Le CRLV, fondé en 1984 par François Moureau, spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle et directeur des Presses de l’université Paris-Sorbonne, regroupe des historiens, historiens de l’art et ethnologues qui étudient le voyage dans ses aspects documentaires, esthétiques et idéologiques. Une large place y est consacrée à la fiction utopique, et « le domaine est balisé du "simple carnet de voyage" aux "voyages extraordinaires" ». La rubrique « Colloques et séminaires » propose un nombre impressionnant de conférences archivées à écouter, classées par titres, mais aussi par époques, zones géographiques, chercheurs ou années (voir le moteur de recherche), et les thématiques des colloques et séminaires depuis 1998. Notons « Présentation : l’invention de l’Utopie et aujourd’hui l’Utopie » (au programme du séminaire « Voyages XVI-XVIIIe siècles : voyages aux îles d’utopie »), « Voyages et utopies de la Renaissance aux Lumières : une réponse à la mondialisation », « À la recherche des Amazones : l’Amérique des explorateurs ». Le site publie également Viatica, la « première revue française (en ligne et en accès libre) dédiée à la littérature des voyages », dont le premier numéro, « Le corps du voyageur », est intégralement consultable, et Astrolabe, dont les articles croisent les disciplines (cinéma, poésie, histoire et sciences). Il donne accès également à une « bibliothèque » et à une « bibliographie » importantes sur le thème des voyages (voir « Bases de données »).

L’université de Poitiers

une-histoire-de-lutopie.edel.univ-poitiers.fr/

Ce site présente « Sociétés réelles, sociétés rêvées : une histoire de l’utopie », un dossier d’inspiration multiple, avec un chapitre consacré à Thomas More, un autre aux uchronies et dystopies (Les Voyages de Gulliver, L’An 2440 de Louis-Sébastien Mercier…). Il est enrichi d’une galerie d’images et d’une bibliographie.

La Revue des ressources

www.larevuedesressources.org

Créée en 1998 par Robin Hunzinger et Bernard Gauthier, la Revue des ressources met en ligne des « dossiers asiatiques ». On consultera « L’invention de l’Asie : l’Orient, généalogie d’une illusion », rédigé par Régis Poulet, président de l’Institut international de géopoétique, qui, depuis mai 2014, dirige avec Kenneth White la collection Carnets de la grande ERRance aux Éditions de la revue des ressources (ERR), « L’illusion orientale », un recueil de textes de Juliette Delobel qui pose les questions « Pourquoi l’Orient fascine-t-il ? Quelle est sa différence avec l’Asie ? Comment et quand notre imaginaire a-t-il emprunté à l’une pour constituer l’autre ? ». Un article de Laurent Margantin, « Îles d’un monde ouvert », complète le tout.

Cahiers d’études romanes

etudesromanes.revues.org/1707

On trouvera sur la plateforme de revues et de collections numérisées spécialisées en sciences humaines et sociales Revues.org un article de Constance Mercadante, « Le temps du rituel dans La Cité du soleil de Tommaso Campanella ». Il est tiré des Cahiers d’études romanes, qui rassemblent de nombreux chercheurs.

« Étonnants Voyageurs »

www.etonnants-voyageurs.com/

On pourra consulter le site du festival Étonnants Voyageurs – dont le nom vient du « Voyage » de Baudelaire –, né de la rencontre de Michel Le Bris et d’écrivains voyageurs en 1990. Les actualités et les archives sont passionnantes : cafés littéraires et invités enregistrés, expositions filmées, vidéos, éditos et affiches.

« Utopie : la quête de la société idéale en Occident » à la BnF

expositions.bnf.fr/utopie/index.htm

Conçue pour célébrer le passage au troisième millénaire, cette exposition de la BnF retrace sur son site l’histoire de l’utopie dans les domaines de la philosophie, de l’art et de l’invention. La rubrique « Les sources » présente les textes fondateurs du mythe (la Genèse, La République de Platon…) et les racines de la littérature de voyage. « D'autres mondes » évoque L’Utopie de Thomas More, les cités idéales de la Renaissance (Leon Battista Alberti, Leonard de Vinci…), le genre littéraire utopique (Tommaso Campanella, Francis Bacon…) et les architectes visionnaires du XVIIe siècle (Étienne Louis Boullée, Claude Nicolas Ledoux…). Les « pistes pédagogiques » offrent des thématiques variées sous forme de groupements de courts extraits de textes, parmi lesquelles les cités idéales, les terres inconnues et imaginaires et la science-fiction. Enfin, les « Repères » proposent de nombreux sites de référence, parfois en anglais (utopies du XXIe siècle et entreprises utopiques).

À propos de Jules Verne

www.jules-verne.net

Le Centre international Jules-Verne, installé à Amiens où l’écrivain a vécu, promeut depuis 1973 l’oeuvre de cet auteur emblématique, assure la conservation préventive des ouvrages, organise des colloques, des expositions, et réunit sur son site de nombreuses ressources. De même, à Nantes, le musée Jules-Verne souhaite restituer au public la richesse de ses collections : « Livres, manuscrits, documents, extraits des oeuvres et illustrations, affiches, jeux et objets invitent à un “voyage au centre de l’écriture vernienne”. » On consultera tout particulièrement l’espace pédagogique pour la richesse de ses dossiers (pistes d’analyse d’extraits, lecture d’images, groupements de textes) pour l’école et le collège (sur la conquête de l’espace, les fleuves et estuaires dans l’oeuvre de Jules Verne…) et de ses fiches thématiques (« Héros verniens », « Les îles », « De la Terre à la Lune », « Véhicules extraordinaires »).

Des ressources pédagogiques

Le site Cliotexte, créé par un professeur d’histoire, met en ligne dans le dossier « XIIIe-XVIIIe siècle : grandes découvertes, colonisation, esclavage, économie » plusieurs articles sur la thématique du voyage. Ils sont constitués essentiellement de courts extraits de textes sur Marco Polo, d’autres voyageurs en Mongolie et en Chine, Henri le Navigateur et l’exploration des côtes africaines, le capitaine Cook … Quant au dossier « XVe et XVIe siècle : Renaissance, humanisme et Réforme », il propose des extraits de L’Utopie de Thomas More. La « Page des Lettres » du site de l’académie de Versailles met en ligne de nombreuses ressources pour la classe, notamment une séquence de 1re d’Estelle Plaisant Sole. On y trouvera une étude sur L’Utopie de Thomas More, que l’auteur prolonge par la proposition de lectures de textes d’Huxley (Le Meilleur des mondes), et d’Orwell (La Ferme des animaux et 1984).

Voyages en science-fiction

Le Cafard cosmique, spécialiste des « littératures de l’imaginaire : science-fiction, fantasy, fantastique », propose le dossier « Utopie : en quête du monde idéal… », une évocation des utopies de Platon, Thomas More et Rabelais, et de celles d’auteurs contemporains : Lehman, Ayerdhal, Heinlein… Urbicande, le site officiel des Cités obscures, une série d’albums dessinés, saturés de références architecturales, née de la collaboration de François Schuiten et Benoît Peeters, explore un univers parallèle auquel on peut accéder au moyen de « portes » permettant le passage entre les deux mondes. Cartes, vidéos diaporamas permettent de naviguer dans ce « monde obscur ». Quarante-deux/PGEFF (Petit Guide des éditions faniques francophones) recense les publications et leurs commentaires (voir le moteur de recherche dans « exliibris »).