TEXTES ET DOCUMENTS POUR LA CLASSE

Vous êtes ici : Accueil > Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > Le mélodrame > Sur la toile

Abonnez-vous !

Sur 1 ou 2 ans, en France et Outre-mer ou à l'étranger, découvrez toutes les formules d'abonnement.

Pour toute demande d'information, contactez-nous.

Sur la toile

Par Christiane Rebattet

Sites de référence

Sur le site de l’Histoire par l’image

http://www.histoire-image.org/site/oeuvre/analyse.php?i=620

http://www.histoire-image.org/site/etude_comp/etude_comp_detail.php?i=622

Destiné aux enseignants comme aux étudiants, ce site met en ligne une série de dossiers et d’albums sur le mélodrame - un genre qui a conquis la scène populaire et s’est imposé au XIXe siècle – constitué en grande partie d’oeuvres picturales. « Le succès des mélodrames » présente une étude de L’Entrée du théâtre de l’Ambigu- Comique à une représentation gratis de Louis-Léopold Boilly. Elle propose un lien vers l’album « La société urbaine au début du XIXe siècle » illustré par Scène de cabaret du même artiste. Un autre dossier, « Les loges du théâtre », permet de découvrir deux autres tableaux de Boilly, L’Effet du mélodrame et Une loge, un jour de spectacle gratuit. Chaque dossier offre une analyse du contexte historique et des oeuvres, une interprétation ainsi qu’une bibliographie.

Robert Macaire sur Crimino corpus

http://criminocorpus.revues.org/2218

Crimino corpus, une « revue hypermédia » consacrée à l’histoire de la justice, des crimes et des peines, propose un article de Noémi Carrique, « Le succès du crime sur scène avec Robert Macaire : modernité théâtrale et protestation sociale au XIXe siècle ». Le personnage de Macaire, incarné pour la première fois par Frédérick Lemaître en 1823, s’inscrit dans la tradition scénique du traître de mélodrame, mais accède avec l’acteur « au statut de héros, grâce à son interprétation bouffonne du brigand qui se rit des conventions et de la loi ». L’article est composé des chapitres suivants : « Une structure mélodramatique traditionnelle renversée par un jeu d’acteur parodique et cynique », « Le brigand monsieur Tout-le-Monde : trouble identitaire et inquiétude sociale », « Réalisme du personnage : un criminel type ? » et « Le pied de nez de Robert Macaire à la justice : un personnage dangereux ? ». Tous les quatre sont téléchargeables et suivis de différentes représentations du personnage, signées notamment de Daumier.

Télédoc

http://www2.cndp.fr/tice/teledoc/plans/plans_ali.htm

« Le petit guide télé pour la classe » du Scérén- CNDP a sélectionné des émissions télévisées susceptibles de servir à l’élaboration de dossiers pédagogiques. Il propose l’analyse d’une séquence de Tous les autres s’appellent Ali de Fassbinder, évoquant le mariage d’une veuve d’âge mûr et d’un immigré turc dans l’Allemagne des années 1970.

Deux sites académiques

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/daac/IMG/pdf/melo_atha2.pdf

http://ww2.ac-poitiers.fr/daac/spip.php?article749

Deux académies s’intéressent au mélodrame au cinéma. Celle de Toulouse met en ligne un dossier consacré à Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk avec une courte biographie du cinéaste, les différentes étapes de sa carrière au cinéma comme au théâtre, des éléments historiques sur le mélodrame hollywoodien (thématiques, structures narratives, effets de style) ainsi qu’une bibliographie et des liens de navigation. L’académie de Poitiers donne accès dans le cadre de la programmation « Cinéma au collège 2010-2011 » à plusieurs dossiers téléchargeables consacrés à Kamchatka de Marcelo Pineyro (Argentine). Élaborés par Jean-Michel Supervie, formateur DAEC, ils proposent une définition du genre et des éléments d’analyse (fiches pédagogiques avec des photogrammes et questionnaire d’interprétation) et des compléments d’information sur la dictature argentine.

Cours de cinéma

www.forumdesimages.fr/les-rencontres/la-webtv/les-cours-de-cinema

Le site du Forum des images propose deux cours en ligne de Carole Desbarats, directrice de la communication et de la diffusion des savoirs à l’ENS. Elle évoque les woman’s pictures avec Tout ce que le ciel permet de Douglas Sirk (voir « les lectures de films ») et fait un « éloge des larmes » (voir le classement par thèmes).

La revue Orages

http://orages.eu/?p=240

Cette revue consacrée à la littérature et à la culture de 1760 à 1830 propose des articles en ligne qui permettent de contextualiser les approches théâtrales : naissance du feuilleton dramatique, tragédie à la fin du XVIIIe siècle et souvenirs de théâtre des romantiques. On y découvrira une analyse de l’imaginaire tragique de la Restauration par Maurizio Melai.

Zola au théâtre

http://digitool.library.mcgill.ca/thesisfile83126.pdf

Le mémoire de Julie Martin-Guay de l’université de Montréal « L’Assommoir de Zola : du roman à la pièce de théâtre » (en PDF) rappelle la collaboration de l’écrivain avec William Busnach et l’adaptation scénique du roman : transposition des personnages, représentation du peuple au travail, choix réaliste des costumes et décors…

Douglas Sirk au CNDP

www.cndp.fr/mag-film/films/mirage-de-la-vie/plans-rapproches.html

Le CNDP publie « Mag film », une série de dossiers pédagogiques mise à jour régulièrement et destinée à l’accompagnement des enseignants de toutes les disciplines pour l’utilisation du cinéma. On y trouvera dans la rubrique « Films » Mirage de la vie, considéré par Rainer Werner Fassbinder comme le chef-d’oeuvre de Douglas Sirk, un filmtestament qui « annonce à la fois le déclin de la grande période du mélodrame américain et le retour du “prince du mélo” sur le sol européen ». Ce dossier composé de plusieurs parties pose dans les « Plans rapprochés » la question suivante : « Un happy end peut-il être tragique ? ». Les « Pistes pour l’étude » proposent une définition du genre, une étude de la dramaturgie et l’analyse du « happy end », puis elles évoquent le métier d’actrice, les visions féministes dans les années 1950 et le conflit identitaire des mulâtres américains à travers le personnage de Sarah Jane.

Le mélodrame au ciné-club de Caen

www.cineclubdecaen.com/analyse/melodrame.htm

Le site du ciné-club de Caen conçu par Jean-Luc Lacuve souhaite « promouvoir l’esprit critique et la réflexion cinématographique ». Parmi les dossiers mis en ligne, l’un porte sur le mélodrame, à partir d’une liste d’une cinquantaine de films constitués « d’oscillations violentes entre les moments de bonheur et les moments de détresse, présentés avec la menace constante que le pire finisse par triompher ». La liste débute avec Les Maris aveugles d’Erich von Stroheim (1918) et plusieurs films de Griffith (1919) ; elle se prolonge jusqu’à La piel que habito de Pedro Almodovar et The Deep Blue Sea de Terence Davies (2011), en passant par des oeuvres de Borzage, Chaplin, Comencini, Lars von Trier, Minelli, Visconti et bien d’autres. La plupart des films bénéficient d’un résumé commenté, d’une fiche technique, d’illustrations cinématographiques ou de photogrammes et de liens de navigation à l’intérieur du site. Certains sont accompagnés d’un quiz ou de la bande musicale du film.

Scène et Danube

www.seine-et-danube.com

Laura Pavel, auteure d’une thèse sur Ionesco, propose sur le site de l’Association des traducteurs de littérature roumaine « Ionesco et le mélodrame comme théâtre du miraculeux » (taper « Ionesco » dans le champ de recherche). Elle y analyse les formes théâtrales qui coexistent dans son oeuvre et les références parodiques au mélodrame des XVIIIe et XIXe siècles.

Sens interdits

http://sensinterdits.blogspot.fr/2011/12/lecon-2-le-melodrame.html

Ce blog propose la conférence de Laurent Jullier, de l’université de Nancy, dans le cadre du cycle « Du mélo au western spaghetti ; tous les genres du cinéma en 10 leçons ». Sa deuxième leçon, illustrée par de nombreux extraits de films, est titrée « L’impossibilité d’aimer : la romance hollywoodienne ».