TEXTES ET DOCUMENTS POUR LA CLASSE

Vous êtes ici : Accueil > Vous êtes ici : Accueil > Tous les numéros > L’autoportrait > Sur la toile

Abonnez-vous !

Sur 1 ou 2 ans, en France et Outre-mer ou à l'étranger, découvrez toutes les formules d'abonnement.

Pour toute demande d'information, contactez-nous.

Sur la toile

Par Marie-Christine Cuvelier, professeure documentaliste

Sites généralistes

Auteurs.contemporain.info : une « documentation critique sur les écrivains contemporains de langue française »

http://auteurs.contemporain.info/

Placée sous la responsabilité de la chaire de recherche du Canada en littérature contemporaine, cette banque de données constamment réactualisée rassemble les références des articles, thèses et ouvrages rédigés sur de nombreux auteurs contemporains et leurs œuvres (en se limitant à celles publiées après 1980). L’accès aux données est simple, il se fait par le biais d’un index alphabétique des auteurs qui propose pour chacun une liste de références très complète (seules les cinq premières sont affichées, cliquez sur « Liste de toutes les références portant sur cette œuvre » pour accéder à la suite). Chaque fois que cela est possible, une version en ligne du document est proposée ainsi qu’une sélection de liens externes. Parmi la soixantaine d’auteurs référencés actuellement figurent des poètes (Jacques Roubaud), des dramaturges (Bernard-Marie Koltès, Wajdi Mouawad, Michel Vinaver), mais surtout des romanciers (parmi lesquels Renaud Camus, Anne Garréta, Annie Ernaux, Michel Houellebecq, Marie NDiaye…), et aussi des écrivains dont les premières œuvres sont plus anciennes (comme Nathalie Sarraute ou Patrick Modiano). Parmi les liens proposés sur le site est mentionné à plusieurs reprises, sur les notices consacrées à ces auteurs, un documentaire de 1998, intitulé Les Nouveaux Malfaiteurs, mettant en scène Pierre Michon, Jean Echenoz, François Bon, Pascal Quignard ainsi que Pierre Bergounioux. Le lien vers ce film rare, qu’il ne faut pas rater, est brisé. On le trouvera sur le blog de François Bon cité ci-dessous, dans la rubrique vidéo « Ouvert la nuit » à l’adresse suivante : www.tierslivre.net/media/lab/zazie.htm.

(Auto)portraits d’artistes, un blog

http://portraits.webif.net/

Ce site rendra de grands services à qui cherche à découvrir, comme dans un album-photo, des portraits et des autoportraits d’artistes du xve siècle à nos jours : 650 autoportraits  y seraient répertoriés et présentés, classés par catégories (peintre par un peintre, nu, palette…) ou par ordre alphabétique d’artistes (cliquer sur l’image pour l’agrandir). Une rubrique diaporama regroupe l’œuvre de ceux qui ont le plus exploré le genre, par exemple Rembrandt (57), Schiele (48) ou Buffet (37). Un site très riche, même si les images ne sont accompagnées d’aucun commentaire.

Peintre-analyse.com, un site à but pédagogique : « Histoire de l’autoportrait en peinture »

www.peintre-analyse.com/autoportrait.htm

Parmi les différentes rubriques de ce site qui propose des fiches synthétiques sur les mouvements, les artistes, les périodes, les techniques, les genres…, on trouve une petite histoire de l’autoportrait en peinture, du xvie au milieu du xxe siècle. Elle retrace succinctement l’évolution du genre, liée au contexte historique et social, et les principaux artistes s’y étant illustrés. Les plus jeunes seront amusés par la présentation des œuvres, qui apparaissent à droite du texte quand on glisse la souris sur le nom de l’artiste (plusieurs tableaux sont présentés en diaporama, pour Van Gogh par exemple). Les autres regretteront peut-être toutefois la présence un peu gênante d’encarts publicitaires…

Musées

BnF : exposition « Face à face ou l’art du portrait »

http://expositions.bnf.fr/face/index.htm

Puisant dans ses collections, la BnF présente dans ce dossier une sélection de 50 œuvres contemporaines illustrant diverses approches du portrait. La première partie, « L’art du portait », retrace l’historique du genre, de l’Antiquité à aujourd’hui, et fait la part belle au portrait photographique, abordant aussi la notion d’autoportrait illustrée par des photographes comme Florence Chevallier (voir la rubrique « Rencontre avec »). Les enseignants trouveront des ressources pédagogiques intéressantes sur l’autoportrait d’une part dans la rubrique « Les ateliers » et d’autre part dans le « Dossier pédagogique », véritable mini-site accessible directement à l’adresse : http://classes.bnf.fr/portrait/

On trouve ici des articles de fond, des documents iconographiques, des pistes pédagogiques nombreuses et variées pour des élèves de tout niveau et dans diverses disciplines (arts plastiques, histoire de l’art, français…). Sur l’autoportrait, voir en particulier le chapitre intitulé « Qui peint qui ? ». Un site à explorer longuement.

Centre Pompidou : les dossiers pédagogiques

Plusieurs dossiers pédagogiques du Centre Pompidou sont consacrés à des artistes ayant fréquemment traité, d’une manière ou d’une autre, le genre de l’autoportrait. En voici quelques-uns particulièrement significatifs.

• « Lucian Freud : l’atelier »

www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-freud/ENS-freud.html
Parmi les toiles de ce peintre britannique contemporain exposées en 2010, plusieurs sont des autoportraits, notamment celui qui figure sur la couverture du catalogue de l’exposition. Le dossier proposé évoque la relation particulière de l’artiste au corps et à la chair, notamment au travers de son amitié avec Francis Bacon.

• « Sophie Calle : m’as-tu vue »

www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-calle/ENS-calle.html
Élaboré à partir de l’exposition présentée en 2004 au musée, ce dossier fait le point sur l’œuvre originale d’une artiste qui, au travers d’installations, de vidéos, de photographies, de récits et de films « construit depuis plus de vingt ans des situations où elle se met en scène sur un mode autobiographique ». Des pistes pédagogiques nombreuses sont proposées pour explorer cette œuvre qui est une variation autour du thème de l’autoportrait, comme l’indique le titre de l’exposition.

• « La subversion des images : surréalisme, photographie, film »

http://www.centrepompidou.fr/videos/2009/20091217-subversion2/index.html
En attendant la mise en ligne de cette exposition, le site du musée propose parmi d’autres documents cette vidéo intitulée « Robert Desnos, Autoportraits dans un photomaton, 1929 », qui aborde le thème de l’autoportrait à la façon des surréalistes qui considéraient le photomaton comme l’équivalent photographique de l’écriture automatique.

Musée du Luxembourg : exposition « Moi ! Autoportraits du xxe siècle »

www.senat.fr/evenement/moi/index.html

Le site du Sénat conserve une trace, incomplète hélas, de cette exposition foisonnante de 2004 sur l’autoportrait dont Pascal Bonafoux était le commissaire. Si l’on n’y retrouve que quelques-unes des œuvres présentées, en revanche le parcours proposé dans la rubrique « Œuvres exposées » peut servir de point de départ à une recherche sur le sujet. La liste offre en effet les références complètes des œuvres regroupées par thèmes (ressemblance & dissemblance, masque & expression, histoire & métamorphose, atelier & regard, miroir & photographie, corps & vanité), et un texte introductif propose, pour chaque thème, une problématique à explorer. Un site à compléter par des recherches sur les œuvres.

Van Gogh

www.vggallery.com/painting/main_se.htm

Ce site personnel « reconnu par le musée Van Gogh d’Amsterdam » regroupe dans une catégorie thématique tous les autoportraits de l’artiste, peintures et dessins, classés par ordre chronologique. Y figurent non seulement ceux qui sont exposés à Amsterdam mais aussi ceux des musées du monde entier (des liens permettent d’accéder à leurs sites). Les œuvres sont agrandissables et visibles en diaporama. N’hésitez pas à feuilleter d’autres pages : le site est l’un des plus complets sur cet artiste.

Sites pédagogiques

Site personnel d’un professeur d’arts plastiques, Dominique Leblanc

http://artsplas.mangin.free.fr/ressource___l_autoportrait_12049.htm

Destiné aux élèves du collège et lycée Mangin de Sarrebourg, ce site propose dans la rubrique « Ressources » un dossier très complet intitulé « L’autoportrait dans l’histoire des arts : un jeu de miroirs… ». Il ne s’agit pas donc pas d’une séquence pédagogique, mais de documents proposés pour travailler sur l’autoportrait : mots-clés, définitions, historique, analyse du genre, choix d’œuvres commentées, de Raphaël à Francis Bacon. Le propos est clair et simple, souvent drôle, tout en étant très pertinent. Des travaux d’élèves remarquables sur l’autoportrait (photographies, dessins, textes et montages) sont également disponibles dans la rubrique « Galeries virtuelles » ou accessibles directement par le lien suivant : http://artsplas.mangin.free.fr/portail_autoportrait_numerique_11531.htm#sujet
Un site riche et passionnant qui mérite vraiment une visite.

Site de l’académie de Versailles : « Portraits et autoportraits »

www.lettres.ac-versailles.fr/spip.php?article700

Cet ambitieux IDD français/arts plastiques destiné à des élèves de 4e associe art et littérature. Il se déroule sur 11 séances au cours desquelles les élèves sont amenés à lire, rédiger, analyser, représenter, créer, au travers de diverses activités et productions individuelles et collectives. Les textes littéraires utilisés sont adaptés à l’âge des élèves (Balzac, Cauvin, Bazin, Anne Franck…) et les tableaux analysés datent de diverses périodes (Rembrandt, Titien, Dürer, Frida Kahlo, Andy Warhol…). Des idées originales et une intéressante collaboration entre disciplines qui peut trouver sa place, par exemple, dans le cadre de l’histoire des arts.

Site de l’académie d’Orléans-Tours : analyse d’image

www.ac-orleans-tours.fr/lettres/textimage/decode/pedag4.htm

Un professeur de lettres propose une séquence pédagogique destinée à des élèves de 3e dans le cadre d’une activité sur l’autobiographie. L’étude s’appuie sur trois tableaux du musée du Louvre (Otto Venius, E.-L.Vigiée-Lebrun, Camille Corot) que l’on peut consulter sur le document même, ou sur le site www.louvre.edu, et a pour objectif de faire comprendre aux élèves qu’un autoportrait est toujours une image « manipulée ». L’enseignant suggère des prolongements possibles et une liste de liens sur l’autoportrait.

L’autoportrait photographique (quelques artistes…)

Samuel Fosso

http://lebalnegre.blogspot.com/2010/01/samuel-fosso-mac-creteil-vernissage-le.html

Ce blog présente l’exposition de Samuel Fosso au MAC/VAL en 2010, « 30 ans d’autoportraits », avec un choix d’œuvres et des commentaires. Cet article peut-être complété par une présentation de l’artiste sur le site de France Info, accompagnée d’un entretien intégral de 17 minutes :
www.france-info.com/chroniques-sortir-ecouter-voir-2010-01-21-les-metamorphoses-de-samuel-fosso-a-la-mac-de-creteil-394958-81-118.html

Cindy Sherman

L’artiste aux 800 autoportraits en expose quelques-uns sur son site personnel, en anglais :
www.cindysherman.com/

Et le site du musée du Jeu de paume garde en archives la présentation de son exposition de 2006 :
www.jeudepaume.org/index.php?page=document&idArt=156&lieu=1&idDoc=254

Orlan

Voici le site officiel de cette plasticienne qui a créé « l’art charnel » : www.orlan.net/

On consultera aussi à propos de son travail un excellent dossier intitulé « Le corps dans l’œuvre » sur le site du Centre Pompidou : www.centrepompidou.fr/education/ressources/ENS-corps-oeuvre/ENS-corps-oeuvre.htm

Elina Brotherus

Cette jeune photographe finlandaise explore les liens entre autoportrait et paysage. Son site personnel, en anglais, donne un aperçu assez complet de son œuvre : www.elinabrotherus.com/news/

Une exposition de 2005 de cette artiste est également consultable sur la « revue d’art en ligne » française ExpoRevue : www.exporevue.com/magazine/fr/elina_brotherus.html