Vous êtes ici :

Trions nos déchets ou comment devenir un éco-citoyen averti

par Laurence Massiet documentaliste,
Lycée professionnel La Peupleraie 62430 Sallaumines Académie de Lille

Mots clés : déchet , citoyenneté

  • Google+
  • Imprimer
Poubelle
Poubelle

Lors de l'élaboration d'un projet basé sur l'accueil et l'intégration des élèves, notre choix s'est porté sur les sections de CAP post-cycle ; les élèves inscrits dans ces sections sont généralement issus de SEGPA et connaissent de grandes difficultés scolaires. Par ailleurs, ils ne bénéficient pas d'heures de modules ou de soutien dans leur emploi du temps. Ainsi pour réussir à améliorer leurs performances scolaires et faciliter leur parcours au sein de l'école, l'équipe enseignante a fait le choix de travailler autrement.

Composition de l'équipe :
Mme Lorthios, professeur de VSP
Mme Massiet, documentaliste
Mme Lefebvre, professeur d'arts plastiques
Mr Hezzat, professeur de mathématiques
Mlle Dekimpe, professeur de lettres

Formulation du problème et objectifs poursuivis

Objectif général :

Notre principal objectif est que les élèves entrant dans cette section de CAP post-cycle puissent se sentir "acteur" de leur scolarité. Il est nécessaire de mettre en place des projets particuliers avec ces élèves dont le niveau scolaire est faible et problématique, afin qu'ils s'intègrent au mieux dans leur section et dans l'établissement.

Objectifs spécifiques :

  • Classe hétérogène où l'entraide n'est quasiment jamais réalisée au sein du groupe
    • Développer la citoyenneté : réfléchir sur ses propres comportements, connaître ses droits et ses obligations
    • Apprendre à mieux gérer son environnement
    • Partager et transmettre son savoir et son savoir-faire au travers de l'exposition de ses productions
  • Élèves en grande difficulté et dont la réussite reste modeste
    • Renforcer la prise de parole au sein de la classe et dans l'établissement
    • Apprendre à mieux gérer son corps
    • Développer la créativité
  • Élèves qui fréquentent rarement le CDI, qui utilisent mal les outils de travail mis à leur disposition et qui sont démunis de méthodes de travail
    • Apprendre à effectuer des démarches et à s'impliquer dans celles-ci
    • Appréhender une situation dans sa globalité
    • Développer sa capacité à s'informer et à communiquer

Pour atteindre ces objectifs, nous avons proposé aux élèves de travailler sur un projet artistique intitulé "Trions les déchets ou comment devenir un éco-citoyen averti".

Description de l'action

  • Entraînement systématique à la prise de parole (présentation d'exposés, de différents projets...)
  • Savoir se présenter
  • S'adresser à un organisme public, une association...
  • Présenter une requête
  • Effectuer des recherches au CDI (définir une problématique, rassembler et exploiter une documentation...)
  • Constituer une exposition, la valoriser...(photographies présentées en déambulatoire avec en point d'orgue les sculptures)
  • Mettre en valeur son travail et la section au sein de l'établissement.

Acteurs

  • Le professeur de VSP et l'équipe enseignante intervenant sur les sections des CAP post-cycle et notamment les professeurs de lettres, mathématiques et arts plastiques
  • La documentaliste 
  • Des intervenants extérieurs : Alexis Ferrier (dessinateur illustrateur) ; comédiens ; écrivains...

Activités

Travail sur la connaissance de soi et sur la communication

  • Amener les élèves à une réflexion sur leur comportement en développant les capacités à s'informer et communiquer
  • Prise de parole en classe (exposés) et au sein de l'établissement (présentation du projet, de l'exposition et des différents travaux sur le thème des déchets)
  • Rencontres avec des comédiens et des professionnels de la communication (sorties au théâtre...)
  • Création et diffusion d'articles de presse aux élèves et aux familles

Travaux de méthodologie

  • Rendre les élèves actifs en développant leur capacité à réaliser
  • Acquisition de méthodes de travail par une approche systémique de situations rencontrées dans la vie quotidienne de l'établissement
  • Élaboration et mise en action du projet " Trions les déchets afin de devenir un éco-citoyen averti "
  • Réalisation d'affiches, de panneaux, de poubelles de récupération et de sculptures sur le thème retenu
  • Présentation au sein de l'établissement de chaque action menée par les sections de CAP 

Calendrier

Les actions se déroulent toute l'année.

Deux temps forts se détachent cependant :

  • Semaine de sensibilisation au projet et sa mise en application.
  • Semaine de l'exposition des travaux plastiques réalisés.

Moyens et indicateurs de l'évaluation de l'action

  • Amélioration des performances orales des élèves
  • Amélioration de l'autonomie des élèves dans leur travail
  • Amélioration de l'intégration des élèves dans leur classe et reconnaissance de la section dans l'établissement
  • Création et mise en valeur de la campagne "Trions les déchets";
  • Mise en valeur de leur travail : affiches, sculptures
  • Création d'un questionnaire pour évaluer l'impact de l'action : " Sommes-nous devenus des éco-citoyens avertis ? "Recherche de questions, réalisation d'une plaquette pour organiser un jeu concours.

Activités envisagées pour la réalisation du projet

ÉQUIPEOBJECTIFSÉTAPESTEMPS
Équipe enseignante
Être capable d'observer et d'analyser afin de restituer un contenu. Prise de conscience de l'importance du recyclage et de la revalorisation des déchets
Visite d'une usine de déchets
4 heures
Documentaliste
Être capable de s'informer et de se documenter
Recherche de documents sur Internet et dans le fonds documentaire du CDI
2 heures
Professeur de VSP
Être capable de caractériser les déchets afin d'en déterminer leur devenir
COURS
" Découvrons les déchets "
1 heure
Professeur de mathématiques et de sciences
 
COURS 
" Qu'est-ce que la matière ? " 
1 heure
Professeur de mathématiques et de sciences
Être capable d'utiliser des statistiques sur la production des déchets 
COURS
" Étude de la production des déchets "
1 heure
Professeur de VSP
Être capable de trier des déchets afin de devenir un éco-citoyen
COURS
" Collecte et tri des déchets "
1 heure
Les professeurs de lettres et arts, Alexis Ferrier
Être capable de réaliser des affiches et de fabriquer des poubelles de récupération afin de sensibiliser les élèves des autres classes
Création des affiches
Création de poubelles
2 jours
Professeur de VSP
Être capable d'expliquer le principe du recyclage et de la valorisation des déchets ménagers et d'en comprendre l'intérêt
COURS
" Recyclons et valorisons nos déchets "
1 heure
Le professeur d'arts plastiques et les intervenants
Être capable de réutiliser ou de recycler les déchets
Collecte des déchets.
Création de mosaïques et d'affiches avec différents messages. (ex : Ne jetons plus nos déchets ! ")
2 jours
L'équipe enseignante et les élèves des sections CAP post-cycle
Être capable de mettre en valeur son travail et transmettre ses savoirs et savoir-faire
Mise en place d'une journée "Gardons notre bahut propre !"
1 journée lors de la semaine de l'éco-citoyen
Professeur d'arts plastiques
Être capable de sensibiliser les élèves sur le thème des déchets
Exposition des affiches, panneaux et sculptures
Semaine de l'éco-citoyen

 

 

Bilan

Premier volet d'activités

Après avoir été sensibilisés aux problèmes des déchets lors du cours de VSP, les élèves ont réfléchi au thème avec Alexis Ferrier, dessinateur illustrateur. De cette réflexion sont nées quatre affiches. Celles-ci ont été plastifiées puis accrochées dans l'établissement dans le cadre de l'éducation de tous au respect des lieux.

Cette première partie de notre travail a permis une sensibilisation au thème proposé, thème que les élèves n'avaient pas choisi. Leur adhésion a cependant été quasi immédiate dès la rencontre avec l'artiste. Travailler dans un autre lieu (CDI) avec une personne qui n'est pas un enseignant et qui aborde le travail par le biais de l'humour, du dessin, de l'art est tellement inattendu pour eux, que, surpris dans un premier temps, ils se laissent ensuite convaincre. Nullement impressionnés par la dextérité de l'artiste et par la qualité de son travail, ils prennent conscience de leurs possibilités créatrices et n'hésitent plus à participer. Ces affiches, fruit d'un travail collectif, représentent la réflexion de chaque élève nourrie de celles de ses camarades.

Par ailleurs, lors de ces deux premières journées de sensibilisation, l'artiste a composé un élément d'œuvre d'art à base de déchets afin que les élèves comprennent le travail à venir. La réalisation de la "bête" et des robots s'est transformée en un réel plaisir et les élèves ont été conquis par cette approche du travail. Voir se transformer un amas de "déchets" en un objet autre a été une réelle découverte.

La seconde partie du travail consistait à récupérer un maximum de déchets pour réaliser des œuvres d'art. Les élèves savaient ce qu'on attendait d'eux ; ils avaient compris le travail et assimilé une démarche. La collecte n'a posé aucun problème.

Durant la semaine où les œuvres ont été réalisées, les élèves de CAP post-cycle ont travaillé aux ateliers. Le travail a été réparti sur les quatre classes. Quatre panneaux et une poubelle ont été créés. L'artiste a expliqué ce qu'il attendait des élèves ; il leur a proposé une démarche de travail. Les outils et matériaux ont été préparés et installés sur des tables de travail. Puis les élèves se sont lancés dans la réalisation de leurs œuvres.

Les ateliers sont alors devenus un véritable pôle d'intérêt : le proviseur, le proviseur-adjoint, l'intendante, les enseignants, d'autres élèves venaient regarder la progression des travaux. La fierté de ces élèves était manifeste. De plus, "l'envie" des autres élèves de participer à ce projet signalait bien l'attrait pour des réalisations particulières. Fiers de leurs réalisations, les élèves de CAP ont largement repris confiance en eux. Ce projet les a réconciliés avec l'école, avec les enseignants. Au sein de la classe, un autre état d'esprit s'est installé et les élèves n'attendent qu'une seule chose : recommencer un autre projet l'an prochain.

Notre projet s'est aussi décliné sous une autre forme : après avoir effectué des recherches au CDI, les élèves ont composé un questionnaire 1 sur les déchets. Ce questionnaire est destiné à mettre en œuvre une sensibilisation des autres élèves de l'établissement au projet de l'éco-citoyenneté avec le lancement d'un concours prévu au début du mois de mai.

Deuxième volet d'activités

Ce deuxième volet consistait à faire participer les élèves à un atelier de jeu dramatique destiné à leur apprendre à prendre la parole en public. Une "mise en scène" basée sur l'expression orale et l'expression corporelle a été élaborée afin de valoriser le travail artistique et d'écriture qu'ils avaient produit.
La totalité du travail mis en place dans le cadre de ce projet a été présentée au public en fin d'année scolaire lors d'une présentation officielle des œuvres d'art.

Le travail a débuté par un brainstorming : les élèves se sont exprimés sur le terme et le thème "déchets". Chaque élève allait inscrire au tableau des mots, des phrases ou des expressions suggérés par le thème. Le résultat de ce travail a constitué le texte qu'allaient dire les élèves lors de la représentation.

Puis nous avons abordé le jeu dramatique avec une comédienne : les exercices se sont déroulés au CDI et se pratiquaient sur une scène, le "carré magique" espace de jeu délimité. Après des exercices de concentration, d'écoute et de mise en voix, les élèves ont attaqué la lecture expressive des textes. Le travail s'est révélé ardu pour gagner la confiance de ces élèves non lecteurs ou mauvais lecteurs, mal à l'aise dans leur corps.

La dernière partie des exercices était une spatialisation des textes avec préparation d'un déambulatoire. Les élèves devaient partir du hall d'entrée où étaient exposées les premières œuvres. Ils devaient traverser le couloir des services administratifs pour gagner le hall du CDI où étaient exposées les autres réalisations. L'espace était jonché de papiers chiffonnés, déchirés, découpés ; des poubelles étaient disposées régulièrement. Les textes dits par les élèves étaient scotchés sur le sol et la mise en scène nécessitait la pénombre.

La préparation de l'espace s'est déroulé l'après-midi, une heure avant la représentation et avec le concours des élèves ; ce qui leur a évité le stress et l'angoisse.

La mise en scène démarrait par un travail choral : les élèves étaient agglutinés les uns contre les autres pour figurer la bête polluée agonisante d'une des sculptures. La mise en scène se poursuivait par un travail individuel : chaque élève se levait pour se placer derrière le texte qu'il devait dire. La représentation se terminait sur un travail choral ; les recommandations pour mieux protéger la planète.
Les photographies retraçant la totalité du projet ont été exposées. Le spectacle s'est terminé par la remise des prix aux participants du concours en présence de l'artiste.

Les élèves des sections de CAP post-cycle qui ne voulaient pas prendre la parole, ni s'exprimer en public ont acquis, grâce à ce projet, une confiance en eux. Ils sont désormais prêts à recommencer une expérience semblable, ils souhaitent travailler le texte dramatique et veulent aller au théâtre.

Recherche avancée