Vous êtes ici :

Gestion des manuels scolaires

  • Google+
  • Imprimer

Textes en vigueur
Circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986
    Missions des personnels exerçant dans les centres de documentation et d'information.
       4. Le documentaliste bibliothécaire est responsable du centre de ressources documentaires multimédia
           .../... Il apporte l'aide de ses compétences techniques aux responsables du foyer socio-éducatif et aux professeurs chargés du prêt des manuels scolaires .../...

Textes pouvant apporter un éclaircissement
Circulaire n° IV 68-245 du 15 mai 1968
    Rôle du documentaliste dans la prise en charge par l'état de la fourniture de livres scolaires. (note de la rédaction)
    Texte abrogé ou tombé en désuétude
    Cette circulaire est cependant signalée par la circulaire n° IV 70-68 du 5 février 1970 qui, elle, figure toujours au RLR.

Circulaire  n° 71-212 du 2 juillet 1971 [circulaire Sire]
    Tâches des responsables (documentalistes et bibliothécaires) des services de documentation et d'information pédagogiques en vue de la rentrée scolaire 1971.
    Texte abrogé ou tombé en désuétude

Choix des manuels scolaires

Critères et procédures de choix

Note de service n° 86-133 du 14 mars 1986 relative aux manuels scolaires de collèges.

Le choix rationnel des manuels repose sur des critères définis ainsi que sur des procédures claires et cohérentes.

 

1. LES CRITÈRES DU CHOIX

 

Les manuels doivent être choisis en tenant compte des modes d'utilisation qu'on envisage. Il appartient aux professeurs de chaque discipline, en fonction des usages qu'ils souhaitent privilégier, de formuler des critères de choix clairs et argumentés. Quelle que soit la discipline, un certain nombre d'exigences communes devront être respectées.

Le manuel doit être conforme aux programmes et instructions et aider les élèves à atteindre les trois objectifs généraux assignés au collège : développer la pensée logique, apprendre à maîtriser la trilogie : écrit, oral, image, donner l'habitude du travail personnel.

Par son contenu et sa conception, il doit faciliter l'étude des thèmes transversaux.

La rigueur scientifique dans l'exposé des connaissances, dans les propositions d'exercices et dans le développement des méthodes, l'objectivité et le respect scrupuleux des opinions, l'absence des préjugés sexistes ou racistes, la simplicité, la correction et la qualité de la langue, la pertinence et la qualité de la documentation et de l'iconographie doivent nécessairement figurer parmi les critères de choix.

Les manuels retenus doivent respecter la liberté pédagogique du professeur, offrir la possibilité de mettre en oeuvre une pédagogie variée en vue d'une organisation différenciée des travaux des groupes d'élèves. Ils ne sauraient exiger le recours à des livrets imposés.

 

2. LES PROCÉDURES DE CHOIX

 

Les équipes pédagogiques réunies par discipline sous la présidence du chef d'établissement tiennent compte des recommandations de la présente circulaire pour proposer des critères de choix au conseil d'administration.

Il appartient en effet à ce dernier, conformément au décret no 85-924 du 30 août 1985, de donner un avis sur les principes du choix des manuels dans l'établissement.

En fonction de cet avis et dans le respect de la liberté du professeur, réaffirmée dans les programmes et instructions, les équipes pédagogiques par discipline opèrent, sous la responsabilité du chef d'établissement, les choix définitifs de manuels en tenant compte du montant des crédits alloués.

Autant qu'il est possible, on évitera de choisir des ouvrages différents pour un même niveau.

L'explication par les équipes pédagogiques des critères de choix et des usages prioritaires du manuel dans chaque discipline, l'organisation de débats ouverts au conseil d'administration, l'information de tous les parents, oralement ou par écrit, sont recommandés afin de faire apparaître l'utilisation pertinente de l'effort financier.

Recherche avancée