Vous êtes ici :

Autoritativité

Autoritativité

I. L’autoritativité est le fait d’accéder, par soi-même, au statut d’auteur par le biais de l’auto-publication. Évelyne Broudoux (2003) [1] la définit comme «une attitude consistant à produire et à rendre public des textes, à s’auto-éditer ou à publier sur le WWW, sans passer par l’assentiment d’institutions de référence référées à l’ordre imprimé».

A la différence des archives ouvertes (open sources), dédiées aux travaux scientifiques, qui offrent aux chercheurs des publications hors les circuits de l’édition classique mais tout en se soumettant aux règles usuelles d’écriture et de légitimation, l’autoritativité propose une alternative à ce qui est dénoncé comme un autoritarisme des médias conventionnels. La totale subjectivité du «scripteur» y est assumée.

L’autoritativité peut être saisie comme une conséquence de la rupture traditionnelle de la chaîne éditoriale, laquelle, en assurant une fonction de filtre autoritaire contribue à l’élaboration de la condition d’auteur. Cependant, cette pratique d’écriture sur Internet (pages personnelles, blogs, etc.) ne saurait être réduite à un phénomène issu de la «révolution numérique» puisqu’elle prolonge en quelque sorte des pratiques antérieures, telle que l’édition à compte d’auteur.

II. Didact. L’autoritativité, en questionnant la légitimité de la «fabrique de l’auteur» permet de construire le concept d’auteur sous l’angle de la validation des sources, et à partir des concepts spécifiques d’autorité, de notoriété, de caution scientifique et de responsabilité de la publication.

Si un scripteur peut s’auto-proclamer auteur pour peu qu’il s’audo-édite sur une page web, la notion classique d’auteur ne se trouve-t-elle pas alors déplacée vers celle «d'auteur légitimé par une institution», fut-elle éditoriale, communautaire ou scientifique ?

Du point de vue de la nécessaire validation des contenus par l’élève, il semble que le crédit ne puisse être apporté que par la communauté des experts du domaine considéré. C’est rappeler combien le statut d’auteur réclame pour l’un l’autorité de l’autre - du moins au moment de la prise en compte et de la sélection de la connaissance informée.

Autre conséquence, le phénomène d’autoritativité rend plus évident que jamais la responsabilité des intermédiaires de la publication. Alexandre Serres (2004-a) [2] évoque à ce propos la crise des médiateurs au sujet du «retournement de la validation de l’information». Auparavant, celle-ci se faisait en amont de la chaîne documentaire, avec le concours des éditeurs, des libraires et, localement, de l’enseignant documentaliste. Aujourd’hui, la validation est reportée en aval, sur le récepteur, en l’occurrence l’élève, qui est peu préparé à traiter cette offre continue de données non filtrées. L’encyclopédie Wikipédia, libre de droits et construite collectivement par des non scientifiques, apporte un éclairage particulier à l’impact de l’autoritativité sur les pratiques documentaires. Fondée sur des valeurs alternatives aux lois du marché, la mutualisation vs la compétitivité, elle pose néanmoins la question de la validation de ses contenus, bien que ses promoteurs fassent porter la responsabilité de celle-ci sur la force du nombre de ses contributeurs (Caraco, 2004).

Termes corrélés

Auteur - Validation des sources - Autorité - Notoriété - Caution scientifique - Responsabilité éditoriale - Connaissance informée

[1] BROUDOUX, Evelyne. Autoritativité, support informatique, mémoire. In Archive Ouverte en Sciences de l’Information et de la Communication [En ligne]. @rchivesic, novembre 2003. Disponible sur
Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00001137.html

[2] SERRES, Alexandre. Recherche d'information sur Internet : où en sommes-nous, où allons-nous ? In Savoirscdi [en ligne]. Centre national de documentation pédagogique, juin 2004.

SERRES, Alexandre. Proposition de grilles d’identification et d’évaluation de sites web / Stage « Évaluation de l’information sur Internet » [en ligne]. URFIST de Rennes . Disponible  à l'adresse : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.sites.univ-rennes2.fr/urfist/evaluation_information_grille 

SERRES, Alexandre.  Évaluation de l’information sur Internet : le défi de la formation. Bulletin des Bibliothèques de France [en ligne], 2005, t. 50, n°06. Disponible à l'adresse :
Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2005-06-0038-006

[3] CARACO, Alain. "Wikipédia" : une encyclopédie libre, gratuite et écrite coopérativement. Bulletin des Bibliothèques de France [en ligne], 2004, t. 49, n°6, p. 80-85. Disponible à l'adresse :
Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-2004-06-0080-012

Recherche avancée