Vous êtes ici :

Fantasy Littératures de l’imaginaire

par Régine Hervé, Jérôme Prévost, Carole Détain,
documentalistes CRDP de l'académie d'Amiens [mai 2010]

Mots clés : heroic fantasy

  • Google+
  • Imprimer

À noter

Ce dossier sur la fantasy fait suite à une journée de formation qui s'est tenue au CRDP de l'académie d'Amiens le 12 mars 2010
Programme de la journée

 

 

Approches du genre

Une définition problématique

Marie-Cécile Guernier part de la définition du dictionnaire historique Robert : « le mot fantasy se rapporte au mot ancien français fantasie regraphié fantaisie vers 1450. Issu du grec phantasia, « apparition », « image qui s’offre à l’esprit », « imagination », puis du latin phantasia ou fantasia, « image, concept » […] Il faut aussi le rapprocher des mots dérivés des étymons : fantasme […], fantasmagorie, fantastique » [1] ; puis de deux définitions de spécialistes du genre dont celle d’André-François Ruaud [2] : « Une littérature qui se trouve dotée d’une dimension mythique et qui incorpore dans son récit un élément d’irrationnel au traitement non purement horrifique, notamment incarné par l’utilisation de la magie » pour souligner l’insuffisance des critères énoncés à définir la fantasy, qui est « bien plutôt une remise au goût du jour de la littérature d’imagination, entre merveilleux et fantastique, dont on peut repérer les étapes et les traces ».

La difficulté à circonscrire la fantasy vient ainsi de ce que le terme, en anglais « recouvre à la fois le champ du fantastique et celui du merveilleux » [3], précise Jacques Baudou, essayiste, critique littéraire et chroniqueur au journal Le Monde.

Anne Besson, maître de conférences en littérature générale et comparée à l'Université d'Artois (Arras), tente une approche du genre comme un « ensemble d’œuvres qui exaltent (ou parodient) une noblesse passée marquée par l’héroïsme, les splendeurs de la nature préservée et l’omniprésence du sacré, en ayant recours à un surnaturel magique qui s’appuie sur les mythes et le folklore » [4].

On le voit, s’il est difficile de dire ce qu’est la fantasy, il peut être plus commode de dire ce qu’elle n’est pas afin d’en dégager les principales caractéristiques

Fantasy, fantastique, science-fiction, conte…

Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreElbakin, site associatif qui vise à promouvoir la culture fantasy, consacre une de ses rubriques, La fantasy par comparaison [5] à établir des distinctions entre ces différents genres de l’imaginaire :

Fantasy et fantastique

Les deux genres se distinguent par leur atmosphère de narration respective et l’effet produit sur le lecteur. Dans le fantastique, un élément irrationnel fait irruption dans le monde réel, suscitant un certain malaise chez le lecteur. Dans la fantasy, l’irrationnel est admis de fait : le monde de la fantasy a ses propres lois, et la magie y est « normale ». Le lecteur y « croit » le temps de la lecture.

Fantasy et science-fiction

Longtemps assimilée à un sous-genre de la Science-fiction, la fantasy est aujourd’hui reconnue comme un genre à part entière. La science-fiction utilise une caution scientifique pour crédibiliser le récit tandis que la fantasy a recours au merveilleux, à la magie.

Fantasy et conte

Si la fantasy est héritière de la tradition des contes et mythologies, elle s’en distingue néanmoins par plusieurs caractéristiques : la fantasy reprend les personnages, archétypes, les schémas narratifs du conte, mais sait les nuancer, leur donner de l’épaisseur psychologique ou les détourner. Le thème de la quête initiatique peut a priori rassembler conte de fées et fantasy, mais il est traité de façon beaucoup plus complexe dans la fantasy.

Les origines de la fantasy

La fantasy émerge comme un genre nouveau dans la seconde moitié du XIXème siècle, en réaction à une époque empreinte de positivisme :

« la fantasy naît après l’avènement de l’esthétique classique (17ème), après l’âge des lumières et le triomphe de la rationalité philosophique et scientifique (18ème), après l’industrialisation (19ème : je vais vite), et naît d’un sentiment de rupture, qui est la conséquence « normale » de ces bouleversements longs, d’avec la nature et la magie qui lui étaient associées » [6]

L’évènement à l’origine de l’émergence de la fantasy, écrit Jacques Baudou, « c’est la publication, en 1965, aux Etats-Unis par Ace Books, en format poche, d’une édition pirate du Seigneur des Anneaux de John Ronald Reuel Tolkien, suivie quelques mois plus tard d’une édition autorisée chez Ballantine Books. » [3]
Tolkien est ainsi à l’origine de la fantasy dite « épique », qui mêle divers ingrédients : société médiévale, magie, personnages empruntés à la mythologie, manichéisme, quête initiatique, etc. Mais la fantasy, précise Jacques Baudou dans le même article, née en Grande-Bretagne, puise ses racines dans un terreau plus ancien que Le Seigneur des anneaux : la littérature de jeunesse sous l’ère victorienne. Il s’agit de Lewis Carroll avec Alice au pays des merveilles (1865) ; James Barrie avec Peter Pan ou le garçon qui ne voulait pas grandir (1904) ; Peter Grahame avec Le vent dans les saules (1908), considéré comme le fondateur de la fantasy animalière. Aux Etats-Unis, c’est encore un écrit pour la jeunesse qui a impulsé  la fantasy avec Le magicien d’Oz (1900). La fantasy pour adultes vient quant à elle des « pulps » : en 1932, Robert Erwin Howard y publie Conan le Cimmérien. C’est le début de « l’Héroic fantasy » (ou « sword and sorcery »), avec les héros guerriers.

Diversité de la fantasy

On a coutume de distinguer « low fantasy » et « high fantasy » :

« Low fantasy » : Des évènements surnaturels, parfois issus d’un autre univers, font irruption dans notre monde. Il peut alors y avoir communication entre les deux monde (exemple d’Harry Potter)
« High fantasy » : L’histoire se déroule dans un monde complètement différent du nôtre, régi par ses propres lois (Le seigneur des Anneaux). Quand le surnaturel est d’origine divine, on parle de « myth fantasy » ; s’il est le fait de quelques hommes aux pouvoirs magiques, on parle de « fairy-tale fantasy ».
Lorsque les héros évoluent dans des mondes violents et guerriers, il s’agit d’  « heroic fantasy » (Conan le Barbare).

Ces sous-genres ne recouvrent pas toute la production de la fantasy, qui multiplie les sources d’inspiration (mythologies, contes populaires, etc.), les influences et les tonalités.
Pour en savoir plus : voir la rubrique « Les principaux courants de la fantasy » sur Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreElbakin [7]

Zoom sur deux auteurs : Fabrice Colin et Timothée de Fombelle

Fabrice Colin
Fabrice Colin

Fabrice Colin

Interview vidéo réalisée le 12 mars 2010 (CRDP de l'académie d'Amiens)

Biographie - Bibliographie de Fabrice Colin

Timothée de Fombelle
Timothée de Fombelle

Timothée de Fombelle

Interview vidéo réalisée le 12 mars 2010 (CRDP de l'académie d'Amiens)

Biographie - Bibliographie de Timothée de Fombelle

Des idées d’acquisitions

Pour étudier la fantasy : éclairages théoriques et pistes pédagogiques

  • Lire au lycée professionnel. 55, Fantasy. Grenoble : CRDP de l'académie de Grenoble, 2007. 48 p. : ill. ; 30 x 21 cm. . ISBN 978-2-86622-808-8
    On dit que les jeunes ne lisent pas et pourtant les ouvrages volumineux en plusieurs tomes remportent un grand succès auprès d'eux... Ce phénomène éditorial de grande ampleur nous questionne : la «fantasy» serait-elle un genre nouveau ou recompose-t-elle les ingrédients d’une littérature d'imagination, entre merveilleux et fantastique ? Comment se manifeste et s’explique l’engouement de la jeunesse pour cette littérature ? Et quels outils peut-on apporter aux enseignants pour mieux la connaître ?
    Le dossier propose deux oeuvres pour l’étude en classe : «Lanfeust de Troy» et «Le Seigneur des anneaux», ainsi qu'une étude du motif de Dracula dans la bande dessinée. Un échange entre professeurs et élèves d’un club lecture débouche sur la rédaction de notes de lecture. Une incursion dans l’univers des jeux vidéo et des jeux de rôle permet de pénétrer à la croisée des mondes imaginaires où les livres engendrent des jeux et réciproquement, où littérature, cinéma et objets numériques se répondent.
  • Textes et documents pour la classe. 967, La fantasy. Futuroscope (Vienne) : CNDP, 2009. 50 p. : ill. en nb. ; 30 x 21 cm. . Bibliogr. Sites Internet
    Numéro consacré au monde de la fantasy : le retour du merveilleux, le goût des images, le cas Tolkien, etc. Avec des séquences pédagogiques pour la classe et une affiche illustrant Alice au pays des merveilles.
  • Allen, Judy. L'encyclopédie de la Fantasy : dans le monde des créatures imaginaires. Paris : Rouge et or, 2006. 141 p. : ill. en coul. ; 28 x 22 cm. Encyclopédies. Index. Glossaire. ISBN 2-261-40092-6
  • Besson, Anne. La fantasy. Paris : Klincksieck, 2007. 205 p. ; 21 x 14 cm. 50 questions, 37. Bibliogr. Index. ISBN 978-2-252-03638-9
  • Baudou, Jacques. La fantasy. Paris : PUF, 2005. 127 p. ; 18 x 12 cm. Que sais-je ?, 3744. Bibliogr.. ISBN 2-13-055158-0
  • Ludûn, Mats. La fantasy. Paris : Ellipses, 2006. 160 p. ; 19 x 15 cm. Réseau. ISBN 2-7298-3057-X
  • Silhol, Léa. Fantastique, fantasy, science-fiction : mondes imaginaires, étranges réalités. Paris : Autrement, 2005. 168 p. ; 25 x 18 cm. Mutations, 239. ISBN 2-7467-0743-8

Lectures

  • Audouin-Mamikonian, Sophie. Tara Duncan. 1, Les sortceliers. Paris : Pocket Jeunesse, 2007. 560 p. ; 18 x 11 cm. Pocket junior. ISBN 978-2-266-17654-5
  • Barker, Clive / Collon, Hélène. Abarat. Paris : LGF, 2008. 471 p. : ill. en coul. ; 18 x 11 cm. Le Livre de poche, 27050. ISBN 978-2-253-12422-1
  • Bordage, Pierre. Les fables de l'Humpur. Paris : J'ai lu, 2005. 476 p. ; 18 x 11 cm. J'ai lu, 6280. ISBN 2-290-34611-X
  • Bottero, Pierre. La quête d'Ewilan. 1 : D'un monde à l'autre. Nouv. éd.. PARIS : Rageot, 2006. 281 p. ; 18 x 12 cm. Rageot poche. ISBN 2-7002-3170-8
  • Brennan, Herbie / Ferrier, Bertrand. La guerre des fées. Paris : Pocket Jeunesse, 2007. 384 p. ; 18 x 11 cm. Pocket junior. ISBN 2-266-16864-9
  • Colin, Fabrice. Winterheim. 3 : La fonte des rêves. Paris : J'ai lu, 2003. 252 p. : cartes ; 18 x 12 cm. J'ai lu, 6576. ISBN 2-290-32574-0, ISSN 0291-3623
  • Colin, Fabrice. La malédiction d'Old Haven. Paris : Albin Michel-Jeunesse, 2007. 640 p. : ill. en coul. ; 22 x 15 cm. Wiz. ISBN 978-2-226-15928-1
  • Colin, Fabrice. Le maître des dragons. Paris : Albin Michel-Jeunesse, 2008. 619 p. ; 22 x 15 cm. Wiz. ISBN 978-2-226-18624-9
  • Debien, Christophe / Bousquet, Patrick / Arleston, Scotch. Lanfeust de Troy. 1 : L'ivoire de Magohamoth. Hachette, 2003. 252 p. : ill. en coul. ; 18 x 13 cm. Bibliothèque verte, 781. ISBN 2-01-200864-X, ISSN 0768-0864
  • Ende, Michael. L'Histoire sans fin. Nouv. éd.. Paris : LGF, 1985. 534 p. ; 17 x 11 cm. Le Livre de poche, 6014. ISBN 2-253-03598-X, ISSN 0248-3653
  • Gray, Alasdair / Schwaller-Balay, Céline. Lanark : une vie en quatre livres. Paris : Métailié, 2000. 647 p. ; 22 x 14 cm. Bibliothèque écossaise. ISBN 2-86424-353-9
  • Hobb, Robin. Les aventuriers de la mer. 1, Le vaisseau magique. Paris : J'ai lu, 2003. 18 x 12 cm. J'ai lu, 6736. ISBN 2-290-32571-6, ISSN 0291-3623
  • Horowitz, Anthony / Le Goyat, Annick. L'île des sorciers. Paris : Hachette Jeunesse, 2006. 333 p. ; 20 x 13 cm. . ISBN 2-01-201084-9
  • L'Homme, Erik. Le livre des étoiles. 1, Qadehar le sorcier. Nouv. présentation. Paris : Gallimard-Jeunesse, 2007. 282 p. : ill., cartes ; 18 x 13 cm. Folio junior, 1207. ISBN 2-07-061245-7
  • Lewis, Clive Staples / Baynes, Pauline. Le monde de Narnia. 1, Le neveu du magicien. Nouv. présentation. Paris : Gallimard-Jeunesse, 2008. 202 p. : ill. en coul. ; 18 x 13 cm. Folio junior, 1150. ISBN 978-2-07-061900-9
  • Molla, Jean / Oubrerie, Clément. L'attrape-mondes. Paris : Gallimard, 2003. 228 p. : ill. ; 20 x 14 cm. Hors-piste, 7. ISBN 2-07-055284-5
  • Moorcock, Michael / Halin, Daphnée. Le cycle d'Elric. 1, Elric des dragons. Nouv. éd.. Paris : Pocket, 2005. 189 p. ; 18 x 11 cm. Pocket, 5276. ISBN 2-266-15559-8
  • Paolini, Christopher / Ferrier, Bertrand. L'héritage. 1, Eragon. Paris : Bayard Jeunesse, 2006. 693 p. : ill., cartes ; 18 x 14 cm. Bayard poche, 178. ISBN 2-7470-2106-8
  • Pevel, Pierre. Les lames du Cardinal. 1. Nouv. présentation. Paris : Bragelonne, 2009. 299 p. ; 24 x 16 cm. Fantasy. ISBN 978-2-35294-161-3
  • Pullman, Philip. A la croisée des mondes. 1, Les royaumes du Nord. Nouv. présentation. Paris : Gallimard-Jeunesse, 2007 p.- 8 pl. : ill. ; 18 x 13 cm. Folio junior, 1455. ISBN 978-2-07-061502-5
  • Robillard, Anne. Les chevaliers d'Émeraude. Volume 1, Le feu dans le ciel. ISBN 2-89074-662-3
  • Rowling, Joanne Kathleen / Ménard, Jean-François. Harry Potter à l'école des sorciers. Nouv. présentation. Paris : Gallimard-Jeunesse, 2007. 311 p. ; 18 x 13 cm. Folio junior, 899. ISBN 2-07-061236-8
  • Rozenfeld, Carina. Les clefs de Babel. Paris : Syros jeunesse, 2009. 273 p. ; 22 x 15 cm. Soon, 5. ISBN 978-2-7485-0840-6
  • Saint-Chamas, Emmanuelle de / Saint-Chamas, Benoît de / Maniez, Martin. Le secret de la Stèle sacrée. Clichy (Hauts-de-Seine) : Ed. du Jasmin, 2007. 416 p. : ill. ; 22 x 15 cm. . ISBN 978-2-912080-91-2
  • Tolkien, John Ronald Reuel / Ledoux, Francis. Le Seigneur des anneaux. 1, La communauté de l'anneau. Nouv. éd.. Paris : Pocket, 2006. 704 p. ; 18 x 11 cm. Pocket, 5452. ISBN 2-266-16241-1

Pour aller plus loin : voir le Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrerépertoire d’auteurs de Fantasy sur le site Elbakin [8]

Sur le net

  •  Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreElbakin.net
    Site associatif qui vise à promouvoir la culture fantasy. Il est organisé en plusieurs rubriques : Actualités de la Fantasy, Auteurs, Livres, BD et mangas (la fantasy via l’illustration), Cinéma et télévision, Art. Une rubrique présente en détail le genre et les principaux courants
  • N° spécial du site communautaire Livraddict plus particulièrement consacré à la fantasy
    Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://fr.calameo.com/read/000209216b5feaef49a3a 
  • Site Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreDol Celeb
    Site dédié à la fantasy, aux mythologies et légendes, qui explore les diverses composantes de ce genre : races, créatures, héros, divinités, objets, lieux, livres, BD, mangas, illustrateurs.
  • Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreAnthêsis
    Site associatif belge né de la volonté de faire connaître de jeunes auteurs et artistes. Dédié aux genres fantastique et féérique, il consacre une importante partie à la fantasy, notamment des dossiers thématiques tels que « Quêtes et récits initiatiques en fantasy ».
  • Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreLille III jeunesse
    Ce site propose plusieurs études consacrées à la Fantasy , par exemple "La Fantasy en littérature jeunesse : étude comparative de trois ouvrages" ou encore "La fantasy française en littérature jeunesse".

Étudier la fantasy en classe

[1] Guernier, Marie-Cécile. La fantasy, nouveau genre ou phénomène éditorial ? Lire au lycée professionnel, 2007, n°55, p. 2-5.
[2] André-François Ruaud. liminaire du Panorama illustré de la fantasy et du merveilleux, Les Moutons électriques, 2004. Auteur également de Cartographie du merveilleux : guide de lecture. Denoël, 2001.
[3] Baudou, Jacques. Retour du merveilleux, TDC, 1er janvier 2009, n° 967, p. 6 à 13.
[4] Besson, Anne. La fantasy. Klinsieck, 2007. 2005 p. 978-2-252-03638-9
[5] Elbakin [En ligne]. Elbakin, 2000 [Consulté le 22 avril 2010]. La fantasy par comparaison. Disponible sur : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.elbakin.net/fantasy/la_fantasy_par_comparaison/
[6] Besson, Anne. La fantasy en questions, propos recueillis par Christophe van de Ponseele, in Khimaira [En ligne]. Khimaira, juin 2009 [Consulté le 22 avril 2010). Disponible sur : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.khimairaworld.com/articles/fiche/924/Anne-Besson
[7] Elbakin [En ligne]. Elbakin, 2000 [Consulté le 22 avril 2010]. Les principaux courants de la fantasy. Disponible sur : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.elbakin.net/fantasy/principaux_courants/
[8] Elbakin [En ligne]. Elbakin, 2000 [Consulté le 22 avril 2010]. Auteurs fantasy. Disponible sur : Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.elbakin.net/fantasy/auteur/

Recherche avancée