Vous êtes ici :

Déroulement de l'activité pédagogique

par Monique Alba,
Documentaliste (Marseille) [2009]

Mots clés : littérature de jeunesse

  • Google+
  • Imprimer

Séance 1 : Découverte collective du réseau

Durée : une heure trente

Descriptif

La séance est basée sur la mobilisation d’idées et la mise en commun d’hypothèses en trois étapes ;

  • d’abord sur les titres donnant lieu au « jeu des hypothèses » à partir des sept titres de la sélection d’ouvrages de littérature de jeunesse (les six romans et l’album) et de l’œuvre phare étudiée en classe, Les misérables de Victor Hugo. On trouve au moins six points communs à ces titres ;
  • puis, on valide ou invalide certaines hypothèses après avoir lu les résumés ;
  • enfin, pour avoir une meilleure connaissance du monde de référence des ouvrages du réseau, on procède à un petit inventaire des lieux, temps, prénom, âge et sexe du héros de l’histoire, toujours à partir des résumés.

Cf. fiches outil :

  • CDI - Collège A. Monticelli – Réseau « Découverte de la littérature engagée au CDI »  - Séance « Découverte » Fiche « Hypothèses »
  • CDI - Collège A. Monticelli – Réseau « Découverte de la littérature engagée au CDI »  - Séance « Découverte » Résumés des ouvrages du réseau

Utilisation du tableau par l’enseignant pour la mobilisation d’idées (émission des hypothèses et validation ou invalidation de ces dernières)

Ouverture du prêt

  • Cette première séance qui doit permettre une appropriation du réseau doit aussi susciter l’envie de lire et motiver le choix des élèves pour un titre en particulier.
  • Ouverture du prêt pour une durée de deux semaines et demie (Les élèves ne sont pas limités à la lecture du roman choisi lors de cette séance. Les élèves sont invités à faire circuler les romans dans la classe.)

Phase de lecture individuelle

Outillage de l’élève : la fiche des hypothèses de la première séance – le tableau synoptique à renseigner

Séance 2 : Restitution de lecture

Durée : deux heures
Gestion de la classe : les élèves forment des groupes autour de l’œuvre qu’ils ont lue.
Le professeur documentaliste anime la situation d’échanges gérant la prise de parole et faisant respecter le texte.

Descriptif

Première phase : Débats interprétatifs de premier niveau avec des entrées dans le texte demandées par le professeur documentaliste

Pour chaque titre deux temps seront accordés :

  • Premier temps : le groupe donne les éléments pour que la classe puisse compléter la ligne correspondant au titre dans le tableau synoptique.
  • Deuxième temps : l’adulte guide les échanges en proposant quatre axes d’analyse qu’il inscrit sur le tableau.
    • Axe 1 - Le roman de formation (la situation que fuit le personnage / la rupture avec le passé s’il en existe une / la relation aux autres)
    • Axe 2 - La robinsonnade (abri / notion de survie…)
    • Axe 3 - Le roman de société (le monde urbain ou politique)
    • Axe 4 - Le genre du roman/Les aspects littéraires du texte (stéréotypes, procédés narratifs, etc.)

Pendant la restitution des différents récits du réseau, un retour sur Les misérables et sur Le Prince de Central Park s’impose de façon à inciter les élèves à faire un va-et-vient entre les œuvres de la sélection et les œuvres « phares ».

Deuxième phase : Premier débat interprétatif de deuxième niveau

Le livre d’Anne Herbault ouvre un débat interprétatif collectif sur un livre « résistant ». (Livre en accordéon montré par l’adulte avec le groupe qui l’a lu.)
Quel est le point de vue de l’artiste à propos des « sans » ? La visée morale étant de faire prendre conscience au lecteur qu’être démuni de quelque chose n’exclut pas la possession d’autre chose : valeurs, talents, sentiments…

Troisième phase : Deuxième débat interprétatif de deuxième niveau

Réflexion collective à partir de la question : « Qu’est-ce que la littérature engagée ? »

Séance 3 : Présentation des représentations plastiques des élèves

Organisation

Durée : une heure
Gestion de la classe : les élèves reforment les groupes autour du roman qu’ils ont lu.
Descriptif : Présentation des productions sous forme de diaporama, présentées ici sous forme de galerie.
Chaque élève est invité à commenter son dessin en partant de la question : " En quoi ton dessin symbolise-t-il le roman que tu as lu ? "

Objectifs spécifiques de la séance

Renforcer la culture commune de la classe en favorisant la mise en mémoire des œuvres du réseau à travers un travail d’évocation associé à un travail de projection plastique originale.

Évaluation

Évaluation quantitative

  • Pour chaque élève, nombre d’ouvrages lus sur tous les titres proposés ?
  • Nombre d’illustrations plastiques

Évaluation qualitative (basée sur l’observation de l’adulte)

  • Exploration argumentée des ouvrages à travers les quatre axes d’analyse proposés lors de l’étape de restitution (le roman de formation - la robinsonnade - le roman de société - le genre littéraire)
  • Liens avec les deux œuvres « phares »
  • Richesse des débats sur la visée morale des œuvres du réseau. Capacité à interpréter le livre d’Anne Herbauts, livre d’artiste très déroutant qui ne donne pas d’emblée une clé pour en faciliter la lecture et la compréhension du propos

Évaluation du dispositif (A-t-il été efficace sur les compétences des élèves ?)

  • Efficacité des outils mis à la disposition des élèves
  • Gestion de la classe en groupes
  • Animation des échanges par l’adulte 
Recherche avancée