Vous êtes ici :

Source primaire secondaire

Source primaire / secondaire

I. L'idée de source, dans cet emploi particulier de source primaire ou de source secondaire, appelle à estimer la distance qui sépare l'informé de l'origine de l'information. La source primaire correspond à la première publication relatant, traitant ou produisant une information originale et jusque là inédite. Considérée à ce titre comme étant la plus proche du fait enregistré, elle doit être recherchée au motif qu'elle entretient avec le fait en question un rapport étroit d'authenticité. A contrario, les publications se référant par la suite à cette source primaire, produisent un discours sur celle-ci, ajoutant ainsi un certain nombre de filtres qui éloignent de cet accès privilégié. Elles sont appelées sources secondaires ou intermédiaires.

II. Didact. La distinction possible entre les concepts spécifiques de source primaire et de source secondaire contribue à la construction de la démarche propre à la pensée scientifique (Charbonnier, 1997 [1]). Par rapport à un événement ou à une théorie par exemple, les documents entretiennent une distance qu'il importe de mesurer d'une part, et de réduire d'autre part. Par le jeu des références accompagnant un document textuel par exemple, il est ainsi possible de remonter à une source première, située à proximité immédiate du fait (par exemple une agence de presse), voire émettrice d'une thèse originale (littérature grise). Jean-Louis Charbonnier préconise à ce propos de faire travailler les élèves à partir d'une comparaison critique de documents portant sur les mêmes faits.

Termes corrélés

Évaluation de l'information - Vérifiabilité des données

[1] CHARBONNIER, Jean-Louis. Les apprentissages documentaires et la didactisation des sciences de l’information. Spirale, 1997,  n°19, p.45-59.

Recherche avancée