Vous êtes ici :

Connaissance informée

Connaissance informée

I. La connaissance informée est le produit de la mise en forme, i.e. «d'information», par le destinateur, d'un élément de connaissance lui appartenant [Voir Information]. Le processus d'encodage de cette connaissance informée sur un support produira alors une donnée informationnelle ayant pour but sa conservation et sa divulgation.

Du côté du destinataire, à l'autre bout de la chaîne de la communication, la connaissance informée est perçue en tant qu'information, ou plutôt en tant que donnée informationnelle pertinente au regard d'une intention cognitive. Cette donnée informationnelle est alors sélectionnée par le sujet pour l'élément de connaissance qu'il y perçoit.

Le concept de connaissance informée appelle à considérer d'une part l'information d'un point de vue sémantique, à partir de cette connaissance qu'elle renferme (Signifié), et d'autre part la donnée informationnelle d'un point de vue formel (Signifiant), au motif qu'elle se présente plutôt comme une forme en attente d'une attribution de sens par le destinataire.

Ainsi, pour le destinateur, une information est-elle un élément de connaissance sélectionné pour être fixé, tandis que pour le destinataire, elle constitue une donnée informationnelle qui fait sens [Voir Valorisation de l'information].

La connaissance informée, ou information, est donc fortement empreinte de subjectivité : le sens qu'elle donne à construire dépend en grande partie du projet - voire de la projection - dont est animé le sujet, tant à partir de ses propres connaissances antérieures, issues d'expériences formatrices et personnelles, que de son besoin présent d'information qui infléchit son activité et l'amène à réguler ses décisions.

Il appartient au destinataire de procéder à l'évaluation du contenu de l'information qu'il sélectionne. En fait, cette évaluation porte sur cet élément de connaissance mis en forme dans chaque unité d'information.

II. Didact. Il s'agit pour l'élève de s'approprier les concepts distincts de «connaissance» (ce que je sais ou crois savoir personnellement) «d'information» (ce qui me semble utile de connaître pour réaliser mon activité d'information) et de «donnée informationnelle» (ce qui est disponible dans ce document, sans doute intéressant, mais pas forcément utile).

Le concept de connaissance informée peut encore être découvert à l'occasion de la production documentaire de l'élève. En présentant le résultat de son travail de recherche, il devient à son tour informeur, i.e. à la fois destinateur, source et émetteur, ce qui lui permet d'expérimenter le fait de mettre en forme des éléments tirés de ses connaissances personnelles, qu'elles soient antérieures à l'activité de recherche d'informations ou produites par elle. Cette performance est un moment essentiel de l'intégration cognitive des informations sélectionnées lors de l'activité.

Le processus d'in-formation, dans ce sens, concerne bien plus le sujet communiquant que ses destinataires. Tout exposé, en situation scolaire, sert en effet davantage le communicant que son auditoire.

Termes corrélés

Information - Donnée informationnelle - Évaluation de l'information - Valorisation de l'information

Recherche avancée