Vous êtes ici :

Les "10 commandements d'une politique d'acquisition"

par Janine Molina et Josiane Ducournau,
[juillet 2006]

Mots clés : politique d'acquisition

Sommaire

Préambule : Il conviendrait de ...

1 Respecter les règles déontologiques

"Une bibliothèque scolaire a vocation à présenter le plus large éventail de productions possibles, condition nécessaire pour développer le regard critique des élèves sur le document". Comme gestionnaire du CDI, les enseignants documentalistes ont la responsabilité de veiller à la diversité, à la pluralité et au respect de l'objectivité de la composition du fonds ; ils ont aussi le devoir de signaler à la communauté scolaire la présence de documents "litigieux" et d'informations "incertaines". [1]

2 Fournir l'appui documentaire pour la mise en oeuvre du projet

d'établissement et de la politique documentaire
Accompagner toutes les activités pédagogiques et éducatives et anticiper les tendances futures des besoins documentaires.

3 Évaluer les collections et les pratiques

Analyse (quantitative et qualitative) du fonds, des pratiques à l'aide d'indicateurs et d'enquêtes. Associer les élèves, les membres de la communauté scolaire.

4 Faire un diagnostic

Pour orienter la politique d'acquisition en fonction des besoins du public, des collections. Un diagnostic qui permettra un repérage des fragilités et des points d’appui : les acteurs, les priorités d'action, la mise à disposition des ressources  (diagnostic territorial).          

5 Mobiliser sa culture éditoriale sur tout support

La variété des supports est à privilégier pour répondre à la variété des stratégies d’apprentissage des usagers.
Croiser les sources d'information, se doter d'outils bibliographiques fiables.

6 Établir des critères de sélection

Ces critères tiennent compte de la valeur du document (auteur, éditeur, collection..), de son  niveau scientifique (trop facile, trop difficile, hors sujet..)  de la  complémentarité des supports et de l'équilibre du fonds tout en portant  une attention  particulière aux ressources numériques.

7 Travailler en réseau

À l'intérieur de l'établissement avec la communauté éducative et hors de l'établissement avec le réseau Sceren, les associations de spécialistes, les bibliothèques municipales, les archives, les musées, les librairies, les librairies spécialisée dont celles de jeunesse, le CRL, et autres institutions...) en recherchant des conseils   pour les acquisitions, des services, comme le prêt ou l'abonnement à des ressources numériques. Travailler en réseau en mettant en oeuvre des partenariats

8 Prévoir le budget nécessaire à la réalisation de la politique d'acquisition
Mobilisation financière.

Le budget du CDI s'inscrit dans un projet pédagogique. Il est l’aboutissement d’une réflexion pédagogique. Il est de nature prévisionnelle et nécessite une grande rigueur. S’il est vrai que les ressources financières dont on dispose conditionnent la politique d'acquisition, inversement, la politique d'acquisition déterminera la hauteur des sommes qui lui seront attribuées.[2]

9 Désherber, conserver

Procéder à un suivi rigoureux du fonds en suivant les procédures de désherbage (par pan de collection), de récolement, de conservation. Le récolement partiel ou annuel permet de maintenir le fonds en ordre et facilite la communication des documents.

"Le désherbage est une activité complexe qui demande une connaissance fine de l'établissement, de son public et de la production éditoriale ; c'est une opération qui permet de prendre du recul par rapport à la gestion du fonds. Le passage d'un processus d'accumulation à une logique de sélection participera à la mise en valeur des ressources du CDI et offrira aux utilisateurs un système d'information de qualité toujours actualisé, en évitant ainsi l'encombrement du lieu et le désintérêt des élèves."[3]

10 Construire avec la communauté éducative une charte et un plan de développement des collections

Formaliser et produire un document faisant état de la réflexion menée et des décisions prises en commun.

Ce document explicite les objectifs à moyen terme (3 à 5 ans) de chaque secteur d'acquisition (par public visé). Les objectifs doivent s'appuyer sur le projet documentaire, les données budgétaires, les règles d'acquisition (exemple : nombre d'exemplaires par titre, place des acquisitions rétrospectives, niveaux de contenu...), des échéanciers de récolement et de désherbage. Expliciter cette politique d'acquisition et les principes qui ont présidé aux choix

Mettre en œuvre une démarche professionnelle de veille sur le monde de l'Éducation, le monde éditorial, afin de rechercher "une réelle cohérence entre les ressources, les usages et les objectifs visés".

[1] Warzager, Daniel. Pour une charte professionnelle des acquisitions dans les établissements scolaires.  Inter-cdi, septembre/octobre  1999, n°161, p.13-15Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreLa politique d’acquisition en 12 points [en ligne]. Association des bibliothécaire français.
CALENGE, Bertrand. Les politiques d'acquisition. Cercle de la Librairie, 1994
Acquérir aujourd'hui. Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreBBF  [en ligne],  2006, t. 51, nº 1
BONHOMME, Brigitte. Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrePolitique d'acquisition, désherbage et budget :Bibliographie sélective [en ligne]. CRDP de Grenoble, juin 2006.
[2] DUBOIS, Christophe. Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtreDocumentaliste en CDI :  cadre réglementaire et pédagogique [en ligne]. CRDP d'Aquitaine, mise à jour mai 2006.
[3] LAVICKA, Michèle. Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrePolitique d'acquisition en CDI - Désherbage [en ligne]. Académie de Nancy-Metz, 2003.

Recherche avancée