1. "Filtrer" un compte

L'enseignant est le premier responsable du compte, il convient de suivre son activité et ce, même en l'absence des élèves.

On pourra également installer une application sur mobile ou tablette (comme Boxcar par exemple).

2. Sauvegarder un compte ou une balise

La sauvegarde d’un compte ou d’une balise est possible : garder une trace des écrits des élèves ou d’un événement peut être important. Les sites comme Tweetdoc , Twittario ou Twournal permettent par exemple de compiler en un document pdf ou sous forme de journal les derniers messages envoyés par un compte ou via une balise.

D'autres sites permettent après inscription de sauvegarder tous les éléments d’un compte, messages mais aussi abonnés, abonnements, mentions, etc. comme par exemple Tweetbackup, Tweetake, Backupify, Twapperkeeeper et bien d’autres.

3. Twitter comme outil de veille

Plusieurs pistes peuvent être envisagées pour utiliser Twitter comme un outil de veille, des applications en ligne permettent une veille efficace.

Twitter possède son moteur de recherche propre

Il est accessible à cette adresse : http://twitter.com/#!/search-home

Ces recherches peuvent être sauvegardées sous l’onglet « recherches » de Twitter :

L’outil de recherche avancée (disponible à cette adresse : http://twitter.com/#!/search-advanced) permettra une recherche plus fine par mot, balise, langue, compte ou encore lieu.
Des applications extérieures permettent un suivi encore plus fin, citons Twazzup, Upertweet ou encore Docteur-Tweety.
Ce suivi est également utilisable via des applications annexes telles que Seesmic, Hootsuite, ou Tweetdeck. L’alerte par courriel ou par DM (direct message) est proposé par certaines applications telles que Twilert ou Tweetbeep.

Twitter permet de classer certains messages en favoris

Fonction disponible sous l’onglet « favoris » (étoile disponible sous chaque message lorsque l’on est connecté):

Ces favoris peuvent être sauvegardés automatiquement par des sites de stockage et de partage de favoris comme Diigo.

Des services extérieurs

Ils peuvent également permettre de suivre les « tendances » de Twitter, les balises ou les sujets les plus utilisés à un moment donné ou sur une période. C’est le cas des sites : Tweetmeme ou Trendistic.

4. Publier la veille effectuée via Twitter

Des outils sont disponibles pour publier le contenu de sa veille à ses élèves ou simplement à ses abonnés.

Le site Scoop.it est un outil de «curation» [27] : il permet à l’utilisateur d’effectuer, de publier et de partager des «revues de presse» de sujets sélectionnés puisés sur le web. On trouve parmi ces sujets, les comptes, listes et balises Twitter.

J. Valladon a publié un dossier très complet sur Scoop.it sur le site Docs pour Docs [28], afin de comprendre et d’utiliser efficacement cet outil.
D’autres sites permettent de publier sa veille de façon automatisée : le site puise des données dans les sources qu’on lui a préalablement indiquées et les publie lorsqu’on l’a décidé (d’une publication hebdomadaire jusqu’à plusieurs fois par jour). Les plus efficaces sont certainement TweetedTimes et Paper.li.
Paper.li lié à Twitter peut alors être utilisé à des fins pédagogiques, c’est l’utilisation choisie par I. Quentin dans sa classe de terminale STG.

Notes de bas de page

[27] Au sujet de la «curation», voir «Vous avez dit « Curation » ?», article de Frédérique Yvetot dans le Café Pédagogique : www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/documentation/Pages/2011/124_CDI_Une.aspx

[28] «Scoop.it, un outil de curation» : http://docsdocs.free.fr/spip.php?article433

Recherche avancée