Magalie Bossuyt enseigne au lycée Jules Fil de Carcassonne et gère le compte Twitter du CDI.

Qu'apporte Twitter au CDI ?

Magalie Bossuyt : En utilisant Twitter à titre personnel, j'ai découvert l'intérêt de cet outil pour la veille et la diffusion d'information, deux pratiques quotidiennes du CDI.
L'aspect le plus intéressant est pour nous la veille. En effet, elle nous permet de faire découvrir aux professeurs des sites intéressants pour leurs pratiques (ReTweet sur Twitter puis information retranscrite dans notre brève du CDI). Pour les élèves, nous relayons des liens sur l'orientation, les examens, la littérature, les sciences...
Les informations publiées concernent donc les activités du CDI, la documentation, la vie locale (théâtre, cinéma, activités possibles dans la ville...), l'orientation, l'actualité, les sciences, tout ce qui peut éveiller la curiosité des élèves, des liens vers des sites pédagogiques, des séquences pour les enseignants, des informations sur les TICE, les dangers d'internet, l'e-réputation...
Le fil twitter du CDI est également accessible sur le portail e-sidoc.

Comment gérez-vous le compte du CDI et combien de temps cela vous prend-il ?

Magalie Bossuyt : J'ai parfois un peu de mal à suivre par manque de temps justement, c'est souvent plus sur mon temps hors établissement que pendant mes horaires de travail au CDI.
Pour donner une moyenne, je dirais 30 à 45 minutes par jour.

Quels sont les retours des élèves et de vos collègues ?

Magalie Bossuyt : Pour l'instant, à part ceux qui possèdent déjà un compte, les élèves et collègues de l'établissement suivent peu Twitter. Notre pratique est récente, le premier projet d’utilisation de Twitter par les élèves verra le jour à la rentrée et le portail e-sidoc qui relaye le fil du CDI n'a ouvert qu'au 27 septembre.
En ce qui concerne la veille sur Twitter, les retours sont très positifs.

Quelles nouvelles utilisations de cet outil envisagez-vous ?

Magalie Bossuyt : J'ai proposé une activité pédagogique sur Twitter dans le cadre d'un projet d'échange de critiques littéraires de livres d'un prix littéraire local, entre les élèves du lycée et ceux d'un collège voisin. Ce projet débutera en novembre 2011 et utilisera la balise #DLAL pour «D'un Livre A L'Aude», le nom du prix littéraire. [19]
Nous envisageons de faire un projet sur l'orientation avec un enseignant et une classe de terminale.
Nous souhaiterions travailler sur l'actualité (suivi d'un fait d'actualité, édition d'un journal en ligne via paper.li et des balises) et peut-être aussi en français, un travail sur la poésie.

Recherche avancée