Isabelle Quentin est enseignante en terminale STG au Lycée Jean-Paul Sartre de Bron.

 

 

Isabelle Quentin : Ma démarche pédagogique est avant tout née d’un constat : peu de mes élèves lisent spontanément la presse économique et juridique. Or, en terminale STG les notions enseignées en économie et parfois en droit peuvent sembler abstraites pour certains élèves. Ils ont parfois du mal à faire du lien entre les notions vues en cours et la réalité économique et juridique. Je cherchais donc un outil me permettant de réaliser collectivement une revue de presse ciblée.

Je suis moi-même une utilisatrice de Twitter. Je l’utilise peu pour communiquer ou pour échanger car je trouve que la limite de 140 caractères est trop restrictive pour construire des connaissances. Par contre, il me semble que cet outil est extrêmement intéressant pour effectuer une veille informationnelle ciblée. En suivant les comptes de professionnels, de spécialistes de ma discipline ou de personnes traitant de questions autour de la pédagogie, la lecture de mon fil Twitter accroit mes compétences professionnelles. C’est donc assez naturellement que j’ai choisi d’utiliser Twitter pour aider mes élèves à se tenir au courant de l’actualité économique et juridique.

Grâce à Twitter je peux rassembler rapidement et en un même lieu des éléments d’actualité ou des illustrations des points notionnels du programme enseignés à mes élèves.

J’ai créé à partir de mon compte personnel une liste nommée #ecogest (disponible sur twitter.com/Iquentin/ecogest). Cette liste rassemble aujourd’hui une cinquantaine personnes, pour la plupart des professionnels (avocats, entrepreneurs, journalistes etc.) qui publient sur Twitter des informations en lien avec mon programme d’enseignement. Je complète et met à jour cette liste régulièrement.

Afin de faciliter la lecture des élèves, j’édite un journal Paper.li nommé Ecogest News associé à la liste Twitter #ecogest et aux mots clés #marketing, #droit, #économie, #management. Ceci me permet de publier quotidiennement une revue de presse adaptée à mes objectifs pédagogiques. Le journal ainsi publié est consultable à l’adresse paper.li/Iquentin/1312642704.
Chaque matin, je retravaille manuellement l’édition automatique du journal Paper.li. Je ne garde que les éléments directement liés au programme enseigné en économie et en droit et je repére de nouvelles personnes intéressantes pour la liste #ecogest. Cela me prend entre un quart d’heure et une demie heure chaque jour.

L’utilisation de Twitter est également pour moi un moyen concret pour expliquer à mes élèves l’importance des mots clés dans la veille documentaire et dans la publication de contenus en ligne.

Cette expérience est aussi l’occasion de réfléchir avec mes élèves sur l’importance des sources (en cas d’informations contradictoires), sur la question du respect des droits des auteurs et sur la problématique du copier-coller.
Au travers de cette expérience, je cherche aussi à habituer peu à peu mes élèves à travailler de façon autonome. Ni la lecture du journal Paper.li, ni la création d’un compte Twitter, ni l’abonnement à la liste #ecogest n’ont été rendu obligatoire. Je fais le pari que c’est au fur et à mesure de l’avancée du programme et des résultats obtenus aux devoirs que les élèves se rendront compte de l’utilité de l’expérience et que de ce fait, ils participeront davantage.
Les élèves semblent plutôt fiers d’être au cœur de ce dispositif. Leur participation est pour l’instant assez timide. Je me rends compte de leur lecture du journal Paper.li car ils me posent de plus en plus souvent de questions au sujet d’articles publiés sur le journal de la veille. Plusieurs collègues lisent quotidiennement l’édition du journal Paper.li.

À l’avenir, j’envisage de procéder à des séances de révisions. Les élèves pourront se poser des questions simples afin de respecter la limite de 140 caractères sur l’ensemble du programme et y répondre. L’ensemble pourra être consulté grâce à un # partagé. Il me reste à convaincre ma direction pour utiliser Twitter de cette façon avec mes élèves.

Recherche avancée