Vous êtes ici :

Blotzheim participe au projet "Vas-y la lecture "

par Marie-Anne Gantzer, professeur-documentaliste, Collège de Blotzheim,
[mars 2011]

Mots clés : écrivain , incitation à la lecture , prix littéraire , secondaire premier cycle

  • Google+
  • Imprimer
Affiche RAMDAM 2011
Affiche RAMDAM 2011

dans le cadre du Festival du livre et de la jeunesse RAMDAM

Voila trois années déjà que le collège des Missions de Blotzheim est partie prenante dans le prix RAMDAM du roman Ados, prix littéraire des collégiens du Haut-Rhin.
La première année (2008-2009), trois classes de 5ème ont participé à l’attribution du prix littéraire. Il s’agit pour les élèves de lire cinq romans choisis par un comité de sélection et de voter pour le titre qu’ils préfèrent. L’enseignante de français et la documentaliste sont intervenues dans les classes pour motiver la lecture. Elles ont demandé aux élèves de faire une affiche vantant les mérites de leur roman préféré. Des talents d’artiste se sont alors dévoilés. Puis enseignants et élèves ont organisé des débats au sein des classes afin de défendre leur titre préféré mais aussi de choisir les délégués qui prendraient part à l’élection du prix à la MJC de Wittenheim.
La deuxième année, notre implication s’est accrue puisque une des classes a participé à l’élaboration du «Guide de lecture pour les 11-15 ans». Il ne s’agissait plus uniquement de lire mais aussi de rédiger un résumé, de donner un avis critique sur sa lecture et de réaliser des jeux (mots croisés, mots mêlés…). De plus, nous avons eu la chance, dans ce cadre là, de rencontrer la romancière Yaël Hassan. Pour préparer la  venue de l’auteur, les élèves ont étudié sa biographie et lu plusieurs de ses romans disponibles au CDI. Ceci était d’autant plus intéressant que les trois classes avaient lu Momo petit prince des bleuets,  l’année précédente, dans le cadre d’un défi-lecture inter-établissements. Ils avaient préparé une batterie de questions sur la vie et le travail de l’écrivain, ses sources d’inspiration… Le jour J, ils se sont laissés emporter par la passion communicative de Yaël Hassan pour la lecture et l’écriture.
Cette année, une seule classe de 5ème sera participante. Il s’est avéré difficile de faire vraiment participer autant d’élèves. Ils ne pouvaient tous venir à Wittenheim pour la phase finale de désignation du prix et certains pouvaient s’en trouver frustrés.
Avec le recul de trois années de participation, je peux dire que les élèves sont toujours aussi motivés par la lecture dès lors qu’on leurs propose des histoires qui les intriguent et les déroutent. La qualité de la rencontre avec un auteur est indéniable dans la mesure où celle-ci est bien préparée. Les élèves restent souvent ébahis de voir en chair et en os, la personne qui les fait rêver ou transporter dans un monde imaginaire.
Je reste toujours impressionnée par la qualité des débats des adolescents que l'on dit souvent éloignés de la lecture. Lorsqu’il s’agit de défendre un livre qu’ils ont aimé, ils savent faire preuve d’arguments convaincants. Et c’est pour toutes ces raisons que je pense que proposer des animations autour de la lecture est un atout important pour les collégiens.

Recherche avancée