Retour sur les textes : lycée

  • Google+
  • Imprimer

Lycée

Préambule

Ouvre ce lien externe dans une nouvelle fenêtrehttp://www.cndp.fr/archivage/valid/90599/90599-16287-20896.pdf

I - Finalités
L’enseignement du français participe aux finalités générales de l’éducation au lycée : l’acquisition de savoirs, la constitution d’une culture, la formation personnelle et la formation du citoyen. Ses finalités propres sont la maîtrise de la langue, la connaissance de la littérature et l’appropriation d’une culture. Ces trois finalités interdépendantes méritent une égale attention. - Il contribue à la constitution d’une culture par la lecture de textes de toutes sortes, principalement d’œuvres littéraires significatives. Il forme l’attention aux significations de ces œuvres, aux questionnements dont elles sont porteuses et aux débats d’idées qui caractérisent chaque époque, dont elles constituent souvent la meilleure expression. Par là, il permet aux lycéens de construire une perspective historique sur l’espace culturel auquel ils appartiennent.
- Il favorise la formation personnelle de l’élève en donnant à chacun une meilleure maîtrise de la langue et en l’amenant à mieux structurer sa pensée et ses facultés de jugement et d’imagination. […]
- Il apporte à la formation du citoyen, avec la connaissance de l’héritage culturel, la réflexion sur les opinions et la capacité d’argumenter. Cet enseignement s’inscrit dans la continuité de celui du collège, mais ses démarches sont plus réflexives, […]
I. 1 La formation de la pensée : les perspectives d’étude
L’étude des textes contribue à former la réflexion sur l’histoire littéraire et culturelle, sur les genres et les registres, sur les significations et la singularité des textes et sur l’argumentation et les effets de chaque discours sur ses destinataires. […]
Ces quatre perspectives d’étude sont nécessaires pour accéder, de façon réfléchie, au sens des textes lus, et pour former le jugement comme l’esprit critique. Elles permettent, ensemble, une lecture variée des textes. Elles sont complémentaires ; cependant, l’enseignement du français au lycée doit permettre aux élèves de se les approprier progressivement. On aura soin de mettre en avant, pour chaque objetétudié, la perspective ou les perspectives les plus pertinentes.
I. 2 Les connaissances : les objets d’étude
Les textes
La langue
La formation d’une culture  […]
I.3 Mise en œuvre
Le français au lycée doit donner une culture active. Elle est nécessaire pour que se développe la curiosité des lycéens, condition première du goût de lire et de s’exprimer et du plaisir pris aux lettres et aux langages. À cette fin :
La lecture est privilégiée : des lectures abondantes et variées sont indispensables. On fait donc lire aux élèves au moins six œuvres littéraires par an et de nombreux extraits. Pour l’étude des textes, qui est le but premier, il existe diverses démarches critiques ; le professeur les choisit en fonction des situations d’enseignement, mais ces démarches, ainsi qu’un nécessaire vocabulaire d’analyse qui doit rester limité.

Recherche avancée