Vous êtes ici :

Un auteur à la Maison d'Arrêt de Strasbourg

par Angelina NAGAMOOTOO,
professeur-documentaliste à l'Unité Locale d'Enseignement de la maison d'Arrêt de Strasbourg
[mars 2011]

Mots clés : écrivain, incitation à la lecture , établissement pénitentiaire

  • Google+
  • Imprimer
Peine maximale / Anne Vantal
Peine maximale / Anne Vantal

"Autour du livre Peine maximale, paru chez Actes Sud en 2010"

 

 

Nous avons choisi de travailler sur les conseils avisés de notre libraire, M. MILLION de la librairie L'Usage du Monde à Cronenbourg sur le dernier ouvrage d'Anne VANTAL.
Ce livre à la construction particulière ne laisse pas indifférent : les points de vue des protagonistes d'un procès en assise d'un jeune se succèdent, présentant la manière dont se déroule un procès de cette nature. Nous avions à l'époque un certain nombre de mineurs incarcérés et scolarisés, qui allaient devoir passer par cette forme de procès. D'où un intérêt pédagogique évident, en plus du plaisir de découvrir un nouvel auteur.

Contexte

L'Unité Locale d'Enseignement de la Maison d'Arrêt est la déclinaison sur site de l'Unité Pédagogique Régionale. Notre structure accueille des élèves pour des cours de Français Langue Étrangère, de lutte contre l'illettrisme, de différentes remises à niveau (CAP-BEP, DAEU) ainsi que de l'informatique et des cours de sécurité routière. Mineurs et majeurs, hommes et femmes sont encadrés par 6 enseignants permanents et des vacataires de l'Éducation Nationale. Il est réparti physiquement entre les 3 quartiers : quartier majeurs (où se situe physiquement la "zone scolaire" avec des salles de cours, les bureaux des professeurs, la bibliothèque des majeurs hommes et femmes), le quartier femmes (une salle de cours), et le quartier mineurs (trois salles de cours et une bibliothèque pour les mineurs, avec un espace d'orientation) où la scolarisation est obligatoire.

Tout au long de l'année, l'équipe pédagogique anime des projets différents sur des thèmes en relation avec l'actualité ou selon les besoins de notre public.

L'équipe d'enseignants qui a travaillé sur le dernier livre et l'intervention d'Anne Vantal était composée de deux enseignants du premier degré spécialisés, intervenant au quartier majeurs, au quartier mineurs et quartier femme, ainsi que de deux enseignants de second degré en mathématiques et en documentation, mais intervenant au quartier mineurs. Les enseignants se sont rendus la veille chez leur libraire pour rencontrer physiquement l'auteure, lors d'une séance de dédicace et ... se faire dédicacer leur propre exemplaire ;)

Description

Nous avions pour objectif, à travers la venue d'Anne VANTAL, de rendre possible et réel, la rencontre avec l'auteur d'un livre que certains mineurs auraient lu. Cela les a impressionné, mais aussi stimulé pour la lecture du roman. Par ailleurs, le thème du livre, un jeune en jugement dans un procès d'assise, les concernait directement et apportait des notions, certes approfondies en cours, mais importantes pour ces jeunes. Un achat de 10 exemplaires, prêtés à la Directrice de la MA, à un référent mineur, aux mineurs, aux enseignants et aux élèves majeurs a été réalisé auprès de notre libraire (soit un coût total de 135€).

Nous avons donc tablé sur deux semaines de préparation en cours de français niveau CFG chez les majeurs (le temps que les 2 exemplaires puissent tourner). L'important était là plutôt d'avoir lu pour pouvoir en discuter avec l'auteur lors de sa venue. Et inciter ainsi d'autres personnes à la lecture de ce roman. Un chapitre a été lu en cours pour permettre de mieux appréhender le texte.

Chez les mineurs, c'est un autre travail qui a eu lieu : en français, la structure du roman (difficile de retenir le nom de chaque protagoniste) a été explicitée, et travaillée en classe. Certains passages ont été lus et expliqués en cours. Dans un autre cours, c'est plus le déroulement d'un procès d'assises qui a été expliqué, à grand renfort de schémas et de relecture du roman (pour mieux comprendre comment les protagonistes, depuis le président du tribunal, jusqu'au spectateur se situent physiquement dans la salle d'audience). A la bibliothèque, une fiche de récapitulation a été réalisée et insérée  dans les romans distribués aux jeunes qui avaient été retenus pour participer à une rencontre avec l'auteur. De la lecture à voix haute a été faite pour pouvoir permettre aux jeunes de mieux rentrer dans le texte.

De fait, l'auteure a eu à intervenir à trois reprises dans la journée, pour des groupes à chaque fois différent. Cette fameuse journée du mercredi 19 mai 2010 s'est donc déroulée de la manière suivante :


Programme de la journée du
mercredi 19 mai 2010
(validé en date du 04/05/2010 par l'administration pénitentiaire)


Arrivée de Mme Vantal vers 8h45.

9h – 10h : intervention de Mme Vantal auprès d'un groupe de majeurs dans la zone scolaire (20 personnes env.)

10h – 10h15 : pause gourmande

10h30 – 11h30 : intervention au quartier mineurs auprès de 5-6 jeunes

DEJEUNER !

14h – 15h : intervention auprès d'une dizaine de femmes au quartier femmes.

Recherche avancée