Vous êtes ici :

  • Google+
  • Imprimer

Projet-lecture conduit dans une classe de 6ème. Collège Jules Ferry - Quimperlé (29)

Elaboration d'un guide d'achat de livres pour la jeunesse, à l'intention de parents et grands-parents

  • Fiche du projet

I - Des constats au projet

La littérature pour la jeunesse est une extrême diversité qui laisse perplexe parents et grands-parents qui ont tendance à y rechercher, pour les offrir, les livres qu'ils ont aimés eux-mêmes, par le passé. C'est à la période de Noël et des étrennes que s'effectuent plus de la moitié des ventes de littérature de jeunesse.
Ce double constat a suscité l'idée de préparer un guide d'achat qui permette d'orienter parents et grands-parents vers des livres qui plaisent vraiment aux jeunes lecteurs d'aujourd'hui.

II - Finalité du projet

Donner un statut différent, aux lecteurs élèves d'une classe de 6ème, en faisant d'eux des médiateurs du livre, à l'extérieur de la sphère scolaire.

III - Partenaires de l'opération

Une classe de 6ème, le professeur de français qui aura recours à la documentaliste du collège, à la bibliothèque municipale, la seule librairie de Quimperlé, une maison de la presse, toutes deux proches du collège.

IV - Objectifs


4.1. Développer les compétences de lecture des élèves de la classe

  • En les faisant lire, en construisant des savoirs génériques (différenciation fiction/non fiction, exploration des différents genres du roman avec identification des caractéristiques des genres privilégiés par les élèves),
  • En développant l'aptitude à exploiter rapidement toutes les clés du livre (première et quatrième de couverture, table des matières...),
  • En construisant les savoirs au service de l'acquisition de "postures lettrées" : auteur (univers d'auteurs ?), éditeur, collections, texte intégral ou non, adaptation traduction...

4.2. Développer l'aptitude à énoncer une opinion en la justifiant

V - Réalisation

5.1. Le produit

  • Un classeur avec un ensemble de feuilles (1 par livre), exemples : fiche 1, fiche 2, fiche 3
  • Chaque feuille est organisée de la même façon :

- Titre - auteur,

- Genre du livre,

- Présentation très rapide de la fiction : époque, personnage principal, lieu, ressorts de l'action,

- Avis du (ou des) lecteurs.

5.2. La durée : de la rentrée de la Toussaint aux congés de Noël
5.3. La démarche
5.3.1. Quelques principes fondateurs

  • Impliquer les élèves dans des étapes du projet proposé par le professeur : les rendre acteurs de toutes les décisions :

- choix des genres privilégiés,

- choix des livres,

- choix du titre du projet (exploration des jeux entre signifiant et signifié),

- présentation de la réalisation aux correspondants locaux du Télégramme et - Ouest France pour faire connaître l'existence de ce guide d'achat et donner sens au travail collectif,

- envoi d'une carte de remerciement à l'infographiste qui a réalisé page de garde et fiche-type de classeur,

- dépôt du guide d'achat dans les deux librairies par une délégation d'élèves.

  • Construire des apprentissages à chaque étape :

- Apprentissages littéraires,

- Apprentissages linguistiques : utilisation correcte des substituts pour une présentation concise mais claire de l'histoire,

- Apprentissages relatifs à la citoyenneté dans le développement d'un projet qui implique la prise de décisions collectives et le respect d'opinions différentes des siennes.

- Partir des acquis des élèves pour construire, diversifier, enrichir leurs compétences.

- Faire des livres et de la lecture un objet de débat et d'échanges au sein de la classe pendant des temps limités mais réguliers (10 à 15 minutes) une à 2 fois par semaine selon l'avancement du projet.

 
5.3.2. Quelques étapes dans la progression du travail et des apprentissages
 

 

  • Distinction entre livres de fiction et livres non fictionnels (documentaires, biographies, récits de voyages)
    activités : tri de livres
  • Approche empirique des genres :

- Repérage des marques du genre (titre, couleurs et illustration de la maquette, éléments de la fiction, présentée en 4ème de couverture) par le biais d'une activité de tri de livres.

- Identification des genres préférés. Au sein de là classe sont plébiscités :

Le roman policier (ensemble très large à ce niveau, les distinctions n'étant pas - faites entre récits à énigme ou à suspense, roman noir...),

- Le roman d'aventure avec une importance particulière accordée à ce qu'ils ont appelé "roman de la vie" (cf. "roman et récits centrés sur la vie affective" in document d'accompagnement des programmes de 6ème), et qui est en fait souvent un roman d'apprentissage,

- Le roman animalier, le roman de science-fiction, le roman historique, recueillent nettement moins de suffrages mais ont des lecteurs convaincus de leur intérêt.

  • Découverte des éléments du paratexte (identification, fonction, mise en valeur...).
  • Choix des livres (recours aux catalogues d'éditeurs, au CDI, aux ressources du professeur...).
  • Rédaction d'une fiche de présentation du livre et de l'intérêt de celui-ci pour un lecteur de 6ème :

- Premiers jets,

- Analyse de ces premiers jets

- Définition des critères de réussite pour ce type de production écrite.

- Apprentissages ciblés permettant l'amélioration de ces productions : identification des éléments constitutifs de la présentation, utilisation pertinente des substituts.

- Evaluation sommative des apprentissages à l'occasion de la rédaction du projet de fiche pour le guide d'achat (grille d'évaluation jointe à la consigne).

- Aide individualisée pour correction et mise au point définitive des fiches

- Choix du nom pour le projet (activité de remue-méninge, vote à bulletin secret...).

VI - Eléments d'évaluation

  • L'évaluation sommative réalisée en cours de projet (la production d'une fiche avec des critères d'évaluation).
    Le nombre de livres lus au cours du projet (de 2 à 7 selon les élèves).
  • L'appropriation de savoirs qui ont surpris les journalistes, autant que le développement d'une compétence à énoncer son opinion, ses choix et à tenter de les justifier.
  • Une information donnée par une mère d'élève : le projet a incité l'enfant, pour la première fois, à utiliser son argent de poche pour s'acheter des livres !
  • La fréquentation des 2 librairies où étaient déposés les guides d'achat par des élèves accompagnés de leurs parents : le travail scolaire, socialisé, est devenu une "oeuvre" dont on est fier.

VII - Difficultés rencontrées dans la conduite d'un tel projet

  • Disposer de ressources de lecture suffisamment diversifiée pour que les élèves rencontrent dans le genre qu'ils préfèrent, des livres différents de ceux qu'ils ont, dans le meilleur des cas, l'habitude de lire.
  •  Trouver l'équilibre entre les préoccupations du professeur de français soucieux d'apprentissages et de la qualité littéraire des oeuvres et la prise en compte des goûts effectifs des élèves.
  •  ... Arriver à 24 fiches sans une seule faute ni rature !

VIII - Une perspective d'enrichissement du projet

Développer les compétences en informatique à l'occasion de la mise au point des fiches.

Réflexions complémentaires

En nous donnant ses documents, l'auteur a tenu à préciser les points suivants :

 "S'il y a une réussite particulière, au-delà du fait qu'on a complètement bouclé le projet, elle tient peut-être à la diversité des fiches. L'écriture des élèves a dépassé la fiche-guide type.
J'ai en effet travaillé dans une logique de réécriture des écritures personnelles, même s'il y a eu des mises au point collectives.
Les fiches sont donc différentes... le niveau des élèves qui les ont écrites aussi. Même les plus fâchés avec les livres et l'écriture ont écrit quelque chose."

 "Une précision : la photocopie du dossier (fiche du projet, fiches de lecture des élèves) a été disponible au CDI du collège et à la bibliothèque municipale où la bibliothécaire signalait que ce sont les livres sélectionnés qui ont été le plus lus l'année passée".

  • Fiche de projet

  • Trois fiches réalisées par des élèves de niveaux différents

Fiche 1

Fiche 2

Fiche 3

 

Recherche avancée