Prévenir et combattre le feu Des experts au service de votre sécurité

Servir l’intérêt général en déployant les dispositifs de protection des populations en situation de crise est un métier. C’est celui des acteurs de la Sécurité civile, parmi lesquels les sapeurs-pompiers, les formations militaires de Sécurité civile et autres professionnels qui mettent leurs compétences au service de tous, en se souciant du bien-être de chacun.

Si l’intervention des moyens de la Sécurité civile bénéficie souvent d’un fort écho médiatique, qu’il s’agisse de la mobilisation de moyens aériens (Canadair, Dash, hélicoptères…) ou de sapeurs-pompiers, il existe des métiers et des travaux méconnus qui apportent pourtant une contribution essentielle à la gestion des risques. Ce sont par exemple les « préventionnistes » qui définissent les normes de sécurité des bâtiments en s’intéressant à la résistance au feu des matériaux utilisés, à l’accessibilité des issues de secours ou encore à l’évacuation des fumées. Ce sont également les unités qui protègent les massifs forestiers par des opérations de débroussaillement, de brûlage dirigé ou d’aménagement des espaces naturels pour faciliter l’accès des secours.

Ce deuxième numéro de la revue Risques & Savoirs a l’ambition de présenter un panorama des actions de lutte contre les risques liés au feu. Sans prétendre à l’exhaustivité, il s’intéresse à la prévention des risques, à l’entraînement des professionnels du secours, décrit les dispositifs d’intervention et les enseignements tirés des expériences passées.

Une gestion des crises performante ne saurait se limiter à l’intervention dans l’urgence des moyens de secours : elle requiert en plus une analyse des risques, une organisation, des entraînements et la prise en compte des besoins des populations par la mise en œuvre de mesures de soutien et d’accompagnement pour un retour à la normale.
Ce sont ces actions qui vous sont présentées pour une meilleure connaissance de l’éventail des métiers qui font la Sécurité civile et des comportements souhaités de la part de chacun.

M. Bernard Deleplancque,
sous-directeur de la Gestion des risques, direction de la Sécurité civile

Consulter : Le deuxième numéro de Risques & savoirs : « Dans le feu de l’action »