Aller directement au contenu de la page
Aller au plan du site
Aller au menu bas de page
Logo ESPACES CNDP

Pour mémoirePour mémoire

L'armistice du 11 novembre 1918

Présentation

L’armistice, signé le 11 novembre 1918 entre les Alliés et l’Allemagne marquant la fin de quatre années de guerre, constitue un moment clé de la conscience nationale et européenne. « L’École a pour mission l’enseignement de l’histoire de la Grande Guerre, et également la transmission de la mémoire » (*). La commémoration de l'armistice permet de mener un travail d'Histoire ancré dans un enseignement de la citoyenneté et des valeurs de la République.


© H. Marquis

Partant des événements de l'année 1918 (voir le chapitre 9 du livre La Grande Guerre par M.C Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008) qui ont conduit à l'arrêt des combats, cet opus de la collection « Pour Mémoire » met en évidence les spécificités de la Première Guerre mondiale. C'est une guerre longue, qui est, dès 1915, appelée « Grande Guerre ». C'est une guerre mondiale où des puissances extérieures à l'Europe ont un rôle essentiel. Par la mobilisation totale des sociétés dans la guerre (au front et à l’arrière), la Première Guerre mondiale inaugure un nouveau type de conflit : une guerre moderne qui s'appuie sur la mobilisation industrielle, la propagande, la mise en place d'une culture de guerre. Elle est aussi spécifique par la violence infligée et subie, et ses conséquences : le lourd bilan humain, le traumatisme engendré par la guerre et son impact sur les sociétés européennes de l'après-guerre. De fait, la Première Guerre mondiale est à l'origine de bouleversements majeurs et a marqué le XXe siècle.

Les entrées des programmes des trois niveaux (cycle 3 de l’école primaire, classes de Troisième et de Première des séries générales et technologiques) étant proches, les entrées thématiques proposées sous forme de dossiers documentaires ne sont pas différenciées. Les parcours pédagogiques prennent cependant en compte la spécificité de l'école primaire et des supports pédagogiques utilisables. Ces parcours pédagogiques s’appuient principalement sur l’étude des documents proposés, tout en initiant enquêtes et productions autour de la participation aux commémorations, de l'exploitation du patrimoine local et artistique.

Du fait du rôle central joué par la France dans ce conflit et de la place privilégiée qu'elle occupe dans les programmes scolaires, les choix documentaires s'appuient sur la France et les Français dans le conflit, sans toutefois perdre la dimension mondiale d'une guerre qui implique les pays européens et leurs empires coloniaux, ainsi que les États-Unis.

Ce numéro de la collection « Pour mémoire » donne ainsi des pistes de travail qui, « dans le cadre d’un projet pédagogique », permettront d'« associer les élèves aux cérémonies qui seront organisées en hommage aux combattants et aux victimes de la guerre au cours de l’année 2008 » (*).

(*) Commémoration du 90e anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, Bulletin officiel de l’Éducation nationale, n° 24 du 12 juin 2008.

La Grande Guerre, M.C. Bonneau-Darmagnac, Fréderic Durdon, Pierrick Hervé, CRDP de Poitiers collection trait d’union, 2008

La Première Guerre mondiale, CNDP, collection « Dévédoc », 2008.

Conception et réalisation du dossier

Auteurs : Hugues Marquis, Docteur en Histoire, Professeur agrégé à l'Institut universitaire de formation des maîtres de Poitou-Charentes et Mathilde Marguerit, professeur d’histoire géographie, académie d’Amiens
Chargée de mission : Cécile Llantia
Chef de projet éditorial : Tania Lécuyer
Chef de projet web : Teresa Brémand
Graphiste : Julien Lassort
Intégrateurs : François Thibaud, Sébastien Burette
Secrétariat de rédaction : Nathalie Bidart

Mise en ligne le 14 octobre 2008