Planète Chinois
Planète Chinois

 

Vous êtes ici : Accueil > Lectures > Wangbuliao - Boules de neige (première partie)

Wangbuliao - Boules de neige (première partie)

忘不了  (上)

 “来了!请等等!来了!”高月在院子里打门时,里面传来这个声音,像中国人那样很自然地答话。高月看看院子里星星点点的小花,把她那白色的大皮包提得高一点儿。
 门开了。是一个胖胖的中等个子的男人。虽然看来不过是中年人,可是金色的极短的头发已经不多了。他很客气,但没有笑容。
 “请进,请进。家里东西太多,总是收不好。” 他一边走一边说。“请坐。就坐这儿吧,比较舒服点儿。”
 “您的汉语说得很好。”高月说。
 “哪里,哪里。我有个中国名字,白那。”
 “白那先生,您为什么要接着学中文呢?是为了兴趣还是为了工作?”高月一边问,一边不由得看看这儿的东西。啊,有不少古物。
 “这个....,现在我不好回答。不过我明年要再去中国做生意。....是的,有时我去老店买点儿古物,是我的爱好。”
 “您想用什么课本学?商业方面的,还是社交方面的?”
 “我什么都想学,改进我的中文。所以上个月我给‘汉语中心’打电话,请他们帮我找一位汉语教师。高老师,您住在城里,到这儿来不方便吧?”
 “没什么。我坐火车,三十分钟就到了。那,我们先学....?"
 “唱歌。”
 “唱歌?”
 “唱歌。您没看过〈不了情〉这个电影吗?您难道不会唱电影里的歌‘忘不了,忘不了....’吗?”说着,白那的脸红了。

Joël Bellassen et Liu Jialing


Impossible d’oublier

« J’arrive ! Attendez s’il vous plaît ! Voilà j’arrive ! Lorsque Gao Yue ouvrit la porte de la cour, cette voix, provenant de l’intérieur, semblait aussi naturelle que celle d’un Chinois. Gao Yue jeta un coup d’œil aux petites fleurs disséminées dans la cour, puis elle remonta son gros sac en cuir blanc.

La porte s’ouvrit. C’était un homme corpulent de taille moyenne. Bien qu’il fût apparemment d’âge mûr, ses cheveux courts et blonds étaient déjà clairsemés.  Il était très poli, mais ne souriait pas.

« Je vous en prie, entrez. Il y a trop de choses chez moi, cela n’est jamais bien rangé. » Dit-il tout en marchant. « Asseyez-vous, je vous prie. Asseyez-vous ici, vous serez un peu plus confortable. »

« Vous parlez bien chinois », dit Gao Yue.

« Vous êtes trop gentille. J’ai un nom chinois, Bai Na. »

« Monsieur Bai Na, pourquoi désirez-vous continuer à étudier le chinois ? Est-ce par goût ou bien pour le travail ? demanda Gao Yue tout en ne pouvant s’empêcher de regarder les objets autour. Ah, il y a pas mal d’antiquités.

« C’est difficile de répondre à cette question. Cependant, je repars en Chine l’an prochain pour faire du commerce… C’est vrai, parfois je vais dans des vieilles boutiques pour acheter des antiquités, c’est ma passion. »

« Quel manuel d’apprentissage comptez-vous utiliser ? Un manuel de commerce ou bien concernant les relations humaines ? »

« J’ai envie de tout apprendre pour améliorer mon chinois. C’est pourquoi j’ai téléphoné le mois dernier au Centre du chinois pour qu’on me trouve un professeur de chinois. Professeur Gao, vous habitez en ville, ce n’est pas pratique de venir ici non ? »

« Ce n’est rien, il me faut seulement 30 minutes de train. Bien alors, nous allons d’abord étudier… ? »

« Une chanson. »

« Une chanson ? »

« Une chanson. Vous n’avez pas vu ce film « Un amour infini ». Serait-il possible que vous ne sachiez pas chanter la chanson du film : « Impossible d’oublier, impossible d’oublier… ? » En disant cela, Bai Na se mit à rougir.

Notes :

« 忘不了 » 的歌词:

“忘不了      忘不了
    忘不了      你的错
    忘不了      你的好
    忘不了      雨中的散步
    也忘不了  那风里的拥抱

    忘不了      忘不了
    忘不了      你的泪
    忘不了      你的笑
    忘不了      叶落的惆怅
    也  忘不了  那花开的烦恼

    …
    …… ”

PAROLES DE « IMPOSSIBLE D’OUBLIER »

« Impossible d’oublier    impossible d’oublier
Impossible d’oublier        le mal que tu m’as fait
Impossible d’oublier        le bien que tu m’as fait
Impossible d’oublier        notre promenade sous la pluie
Impossible d’oublier        notre étreinte dans le vent

Impossible d’oublier        impossible d’oublier
Impossible d’oublier        tes larmes
Impossible d’oublier        tes sourires
Impossible d’oublier        la mélancolie des feuilles qui tombent
Impossible d’oublier non plus l’ennui des fleurs qui s’épanouissent.
… »

歌词  gēcí : paroles
cuò : faute
散步 sànbù : se promener
拥抱 yǒngbào : embrasser
lèi : larme
xiào : sourire
yè : feuille 
luò : tomber
惆怅 chóuchàng : mélancolie
烦恼 fánnǎo : ennui

revue associée : Planète Chinois n°7

article associé : Boules de neige p.42