Planète Chinois
Planète Chinois

 

Vous êtes ici : Accueil > Lectures > Wang Ying (suite) - Boules de neige

Wang Ying (suite) - Boules de neige

La vieille dame se leva et dit : « Bonjour, vous êtes bien archéologue ? J’avais peur de m’être trompée de personne, n’aviez-vous pas dit que vous seriez vêtu en noir ? »

La jeune femme à qui appartenait le carnet en cuir n’était pas venue, c’était sa grand-mère qui s’était déplacée.

Trois jours plus tard, Misihe* s’était fait beau parce que Wang Ying et sa grand-mère l’avait invité à manger chez elles. Grand-mère Wang avait préparé de nombreux mets délicieux. Bien que Misihe était très content de parler et de rire avec elle, il avait l’impression qu’il lui manquait quelque chose parce que Wang Ying avait dû faire des heures supplémentaires et n’était toujours pas rentrée. Moins il pouvait la voir et plus il avait hâte de la rencontrer parce qu’il avait entendu Grand-mère Wang dire que sa passion était l’archéologie même si elle travaillait dans une agence de presse. Dès qu’elle avait des vacances, elle partait faire de l’archéologie.

 

Une semaine après, Misihe arriva à l’aéroport, une valise à la main. Il était sur le point de rentrer dans son pays. Lors de cette venue en Chine, tout avait été très bien organisé, il avait revu tous ses vieux amis. Pourtant il n’avait pas vu Wang Ying. Le mardi qui précédait , elle lui avait téléphoné pour lui demander : « Demain soir, revenez manger chez ma grand-mère, d’accord ? » Mais Misihe lui avait répondu : « Ce n’est pas possible, un peintre m’a déjà proposé d’aller au cinéma… Mais, pourquoi pas après-demain ? »

« Après-demain, je pars faire de l’archéologie dans l’ouest… Cherchons un autre moment. »…

Soudain, Misihe s’aperçut que devant lui une jeune femme s’était retournée et s’écria : « Wang Ying, dépêche-toi ! Le bus nous attend. »

Misihe se retourna aussi pour voir, il s’agissait d’une femme de petite taille, aux cheveux courts !

Misihe ne put se retenir de crier : « Wang Ying ! »

Wang Ying s’arrêta.

« Je suis Misihe, la personne qui a retrouvé votre carnet. »

« Oh, bonjour ! »

« Je vais rentrer dans mon pays ».

« Bon voyage ! Nous restons en contact ! »

Puis Wang Ying fila.

 

*Misihe (米思和 Mǐsīhé) : transcription phonétique du prénom du personnage américain.

 

revue associée : Planète Chinois n°10