Planète Chinois
Planète Chinois

 

Vous êtes ici : Accueil > Lectures > Wang Ying - Boules de neige (première partie)

Wang Ying - Boules de neige (première partie)

Il faisait très chaud, il n’y avait pas le moindre souffle de vent. Misihe*, vêtu d’un complet noir, se rendait à la maison de thé en vélo. Soudain s’abattit une averse. Misihe était trempé jusqu’aux os. Rien à faire, son vélo changea immédiatement de direction, il rentra se changer. C’était vraiment pas de chance, quand il ressortit tout de blanc vêtu, la pluie avait cessé. Il pédalait à toute vitesse de peur d’arriver en retard, parce qu’il ne connaissait pas la personne avec qui il avait rendez-vous.
Hier après-midi, une fois la table-ronde d’archéologie terminée, il aperçut un petit carnet en cuir au pied de la porte d’entrée. Il l’ouvrit et vit qu’il contenait 300 yuans ! Par chance, il y avait un numéro de téléphone. Cependant, en dehors du numéro de téléphone, tout était écrit en caractères chinois qu’il ne connaissait pas vraiment. Il téléphona donc en chinois.

« Bonjour, vous n’auriez pas perdu un petit carnet en cuir ? »
« Oui, j’étais inquiète ! », l’interlocutrice était une femme avec une forte voix.
« Je vous le ramène. »
« Pas la peine, je vous remercie. Nous n’avons qu’à nous retrouver à la maison de thé. »
« D’accord, je suis relativement grand, et je serai habillé en noir. Ah oui, je suis américain, je suis venu faire de l’archéologie en Chine. »
« Vous parlez vraiment bien chinois. Moi, je suis de petite taille, je porterai du rouge, et j’ai les cheveux courts. J’ai une vingtaine d’années et je m’appelle Wang Ying. »

Misihe arriva à l’heure à la maison de thé. Il jeta un coup d’œil aux clients, mais comme il ne vit personne portant des habits rouges, il s’assit et but du thé en lisant le journal.
Une heure s’écoula, il regarda à nouveau les clients, il n’y avait toujours pas de jeune fille. A ce moment-là, le serveur vint le trouver et lui demanda : « Vous attendez quelqu’un ? Cette personne derrière vous attend aussi quelqu’un. »
Misihe se retourna et vit une vieille dame costaud et sympathique.

*Misihe (米思和 Mǐsīhé) : transcription phonétique du prénom du personnage américain.

revue associée : Planète Chinois n°9

article associé : Boules de neige p.42