Planète Chinois
Planète Chinois

 

Vous êtes ici : Accueil > Lectures > S’exercer au Taiji (première partie)

S’exercer au Taiji (première partie)

« Professeur Wang, je suis arrivé ! » déclare au téléphone une voix teintée d’accent pékinois.

À peine l’entend-il que Wang Wenguang reconnaît Ou Dong. Celui-ci a déjà appelé la semaine dernière pour dire qu’il arriverait en Chine aujourd’hui.

« Formidable ! » dit Wang Wenguang, « Retrouvons-nous demain soir à 18 heures devant l’horloge de la place de l’époque. Je t’invite à dîner. Le restaurant s’appelle : "Kiosques innombrables" ».

Ou Dong répond gaiement : « De toutes parts monts verdoyants et kiosques innombrables, près du lac de l’ouest… il s’agit donc d’un restaurant qui fait de la cuisine du sud ?

« Exactement ! Je sais bien que tu aimes les plats shanghaïens. »

« Merci ! »

Le restaurant est très beau, il a le charme de l’ancien. En plus de Ou Dong, le professeur Wang a invité deux autres étudiants. Il fait les présentations : « Ou Dong est français, il enseigne la littérature chinoise. Ma Ming est anglais, il travaille dans le cinéma d’animation. Et voici Zhang Li, américaine, jeune docteur en médecine chinoise. Vous êtes tous de fins connaisseurs de la Chine ! »

« C’est grâce à vous qui nous avez si bien enseignés le chinois ! » répondent-ils spontanément d’une seule voix.

Le professeur Wang commande de nombreux plats dont le principal est « le poulet du mendiant ». Tous conversent en bonne entente et dégustent joyeusement le repas.

« Comment t’es-tu intéressée à la médecine chinoise ? » demande Ou Dong à Zhang Li.

« Mon professeur de calligraphie était également docteur en médecine chinoise, il m’a beaucoup influencée. »

« Une fois, je dessinais dans la rue, des enfants, des vélos etc., une scène très vivante, mais je n’ai pas pris garde au froid, je suis tombé malade. Zhang Li m’a immédiatement fait une ordonnance et deux jours après j’allais mieux ! » raconte Ma Ming.

« Les deux médecines, chinoise et occidentale, ont leurs points forts. Je crois que le sport est extrêmement important pour la santé. Faire du Taiji, du Qigong, c’est très bien. »

« Et Zhang Li est une experte en Taiji ! » ajoute le professeur Wang. 

« Vraiment ? » s’exclame joyeusement Ou Dong, « Je pense justement à apprendre le Taiji, Zhang Li pourrais-tu me l’enseigner ? »

« D’accord. Alors demain matin, 7 heures, on se retrouve à la montagne. »

« À la montagne ? »